lundi 8 juillet 2013 à 14:00 par

18 heures, polémiques, access en reconstruction : le bilan de Philippe Vilamitjana, directeur des programmes de France 2

La télévision publique, Philippe Valamitjana ne l’a jamais quittée. De journaliste à rédacteur en chef de Thalassa, ce dernier est parvenu à grimper les échelons pour devenir directeur des programmes de France 5 en 2005. Sept ans plus tard, il décroche la direction des programmes de France 2 dans un climat compliqué, où l’arrêt de la publicité a fragilisé le service public. Pour Toutelatélé, il dresse le bilan de la saison passée et revient sur les défis de la rentrée. Entretien.

18 heures, polémiques, access en reconstruction : le bilan de Philippe Vilamitjana, directeur des programmes de France 2
©F2 DR 

Robin Girard-Kromas : Cette saison, France 2 affiche 14.2% de part de marché, en retrait de 0.4 point sur un an. Quel bilan dressez-vous aujourd’hui ?

Philippe Vilamitjana : Le bilan est satisfaisant, car France 2 reste la première chaîne publique et la seconde chaîne nationale, très loin devant la troisième, en conservant sa différence et ses valeurs. Les contenus que nous proposons continuent à fédérer un large public. Bien sûr, nous avons connu un début de saison un peu compliqué. Mais ce n’est pas une surprise : j’avais dit que la saison serait celle des grands chantiers et ça a été le cas. On s’est donné comme objectif la rentrée 2013 et en attendant nous avons fait des modifications depuis le printemps qui ont été payantes. On finit le mois de juin à 15.1%, soit 0.5 de plus qu’en juin 2012. On a repris des couleurs l’après-midi dans le fond de grille. En prime time, les séries longues fonctionnent très bien avec parfois jusqu’à 18%. En matière de divertissement, on a testé et on refera des grands shows. Globalement, même si nous avons perdu un peu d’audience comme beaucoup de nos concurrentes, le bilan reste satisfaisant.

Le renouvellement complet de votre access s’annonce comme le plus gros chantier de la chaîne la saison prochaine...

C’est l’un des gros enjeux de la rentrée 2013. Nous avons travaillé pendant toute l’année dans plusieurs directions. Nous avons étudié tous les genres : le divertissement, le jeu, le talk, le magazine... On a fait beaucoup de pilotes, on a rencontré de nombreux animateurs. On s’est dit qu’il y avait pas de territoires interdits chez nous, c’est pour cette raison que nous avons décidé d’aller vers la cuisine à notre manière en semaine et vers le talent show le week-end. C’était plutôt anormal que France 2, chaine généraliste, ne soit pas positionnée sur ce type de programmes.

En quoi va consister la nouvelle émission de cuisine proposée à 17h30 ?

Nous ouvrons l’access avec un jeu où deux candidats tentent de réaliser le meilleur plat, avec l’aide de chefs. L’animateur de ce divertissement sera Christophe Michalak, un nouveau visage pour France 2. Ce dernier coproduira l’émission avec Nagui.

« Certains ont profité du 18 heures de France 2 pour se faire un peu de com’ »

La communication autour de votre nouveau talk-show a été difficile, Sophia Aram apparaissant comme un choix par défaut...

Nous avons développé plusieurs pistes. Nous n’avons jamais communiqué auparavant sur ce programme, à part pour confirmer l’arrivée de Sophia Aram. Bien sûr, nous avons rencontré beaucoup d’animatrices et d’animateurs. Avec Bruno Patino (Directeur général délégué aux programmes, aux antennes et aux développements numériques, ndlr), nous avions l’envie d’aller chercher un nouveau visage féminin. Donner plus de place aux femmes est d’ailleurs l’un de nos objectifs pour la saison prochaine. Néanmoins, nous avons tout de même rencontré les gens de la maison. Pour le reste, il y a beaucoup de personnes qui ont dit avoir refusé notre proposition alors que nous ne les avons jamais rencontrées ! Certains ont profité de l’occasion pour se faire un peu de com’. Pour d’autres, les prétentions salariales étaient trop élevées pour une chaîne comme France 2.

Pourquoi avoir finalement opté pour Sophia Aram ?

On cherchait au départ un profil un peu journaliste qui accepte de se détendre dans le cadre du format où l’actualité est détournée. Puis, il y a eu la rencontre avec Sophia et nous avons eu un coup de cœur pour cette humoriste. On a compris avec notre équipe et le producteur que ce n’était pas une journaliste qui devait présenter l’émission, mais une humoriste. Sophia est une femme libre et elle aura carte blanche sur France 2. Elle a décidé, elle aussi, de faire évoluer sa personnalité par rapport aux rubriques qu’elle faisait sur France Inter. Elle s’est lancée dans l’aventure avec un enthousiasme incroyable qui ne s’est pas démenti depuis un mois.

« Je préfère quelqu’un d’impertinent à de l’eau tiède »

Ce choix ne risque-t-il pas d’être trop segmentant, Sophia Aram étant marquée politiquement à gauche ?

Ce qui m’intéresse, c’est que Sophie Aram est une femme libre. Je préfère quelqu’un d’impertinent à de l’eau tiède. Ce qu’elle vient faire chez nous, ce n’est pas une rubrique telle qu’elle la faisait à France Inter, c’est un nouveau départ pour sa carrière et un nouveau visage d’elle qu’elle veut donner.

Combien de temps comptez-vous laisser au programme pour s’installer ?

On veut vraiment lui donner du temps. L’émission sera en direct et en public, c’est un vrai show. Ce ne sera pas du tout la formule classique de l’animateur entouré de ses chroniqueurs, on veut innover là aussi. Il y a aura un orchestre, du live, des gens qui viendront et partiront. Il y aura beaucoup de magnétos. On va constituer une joyeuse bande autour de Sophia.

Partie 2 : Le casse-tête du 19 heures

Page 1 sur 5 SUIVANT 


  A LIRE AUSSI  

FRANCE 2   AUDIENCES TV  








comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 25 juin 2019) : Tandem humilie Hollywoo et TF1, Nagui et Michel Cymès brillent, carton pour Pays-Bas / Japon

Audiences TV Prime (mardi 25 juin 2019) : Tandem humilie Hollywoo et TF1, Nagui et Michel Cymès brillent, carton pour Pays-Bas / Japon


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 25 juin 2019) : Demain nous appartient et N'oubliez pas les paroles haussent le ton, Chasseurs d'appart et Riverdale respirent

Audiences TV Access (mardi 25 juin 2019) : Demain nous appartient et N’oubliez pas les paroles haussent le ton, Chasseurs d’appart et Riverdale respirent


INTERVIEW
Aïssam Medhem (Un si grand soleil) : « Akim et Lucille ne sortiront pas indemnes... »

Aïssam Medhem (Un si grand soleil) : « Akim et Lucille ne sortiront pas indemnes... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019