lundi 28 juin 2010 à 22:20 par

À la recherche du grand amour > Plus que trois prétendants en compétition

À la recherche du grand amour > Plus que trois prétendants en compétition
©Olivier Ruan 

Après avoir parcouru la France pour trouver l’homme de sa vie, Alexandra a retenu 15 prétendants. Les garçons, réunis à Paris, ont passé une série de tests pour permettre à la princesse de savoir lequel lui correspond le mieux. À l’issue des dernières étapes parisiennes, l’intéressée n’a gardé que quatre garçons. Après Charles, puis Marc, la Bachelorette de NRJ12 se rend ainsi chez Samir, à Saint-Étienne.

Sur place, le jeune homme emmène aussitôt l’intéressée dans « le restaurant le plus prestigieux de la ville ». Premier constat : « Le feeling y passe bien entre toi et moi ». Mais son interlocutrice prévient : « Dans une relation, si tout va trop bien, je m’ennuie. Je vais trouver un petit truc pour mettre du piment ». Samir n’est pas refroidi pour autant et avoue même partager cette vision. Après un copieux repas, ce dernier propose à sa belle une halte dans une salle de sport. « Y’a eu un rapprochement, la naissance de quelque chose », avoue le jeune homme à l’issue de l’activité.

Le lendemain, le binôme se rend dans un SPA. Entre jacuzzi et massage, le rapprochement entre les deux ne fait que se confirmer. « On aurait dit un couple qui s’aime », décrit Samir. L’excursion à Saint Étienne s’achève sur une partie de bowling en compagnie des deux meilleurs amis de l’hôte.

Après un « week-end agréable », Alexandra prend la direction, quelques jours plus tard, de la Camargue du côté de chez Francis. La princesse attend beaucoup de son prétendant après avoir été sauvé in extremis lors des précédentes sélections. Si l’intéressée s’amuse avec les enfants de l’éducateur sportif, celle-ci ne cache pas sa déception avec le tri des taureaux. Il faut dire le choix de l’activité est un brin curieux quand on sait qu’Alexandra est végétarienne et sensible à la cause animale. Ce dernier séjour se termine malgré tout sur une bonne note avec une ballade en quad.

Quelques jours plus tard, les prétendants sont de retour à Paris, à l’aéroport. Sur place, le quatuor fait la connaissance de la charmante Anastasia, la « nounou » de l’aventure vu dans L’amour est aveugle et, accessoirement, la meilleure amie de la princesse chargée de tester, un peu plus tard dans l’aventure, la fidélité des garçons. En attendant, Alexandra a pour mission d’éliminer un candidat auquel elle ne souhaite pas donner de « faux espoirs ». Francis est ainsi privé de voyage.

Charles, Samir et Marc, eux, ont l’occasion de voler jusqu’en Tunisie. Mais sur place, malgré les 30 degrés affichés, la température est au plus bas entre les deux premiers prétendants et la princesse. Mais des excuses et quelques plongeons dans la piscine plus tard et la mauvaise ambiance est effacée.



  A LIRE AUSSI  

REAL TV   A LA RECHERCHE DU GRAND AMOUR  




Samir, Francis, Marc et Charles





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 19 mai 2019) : Sully dépasse les 6 millions sur TF1, Arrivée réussie pour Florence Trainar sur M6, Flop du replay de l'Eurovision...

Audiences TV Prime (dimanche 19 mai 2019) : Sully dépasse les 6 millions sur TF1, Arrivée réussie pour Florence Trainar sur M6, Flop du replay de l’Eurovision...


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 19 mai 2019) : 7 à 8 monte en puissance, 66 minutes s'écroule, Enquête sous haute tension boostée sur C8

Audiences TV Access (dimanche 19 mai 2019) : 7 à 8 monte en puissance, 66 minutes s’écroule, Enquête sous haute tension boostée sur C8


INTERVIEW
Emanuele Giorgi (Plus belle la vie) : « Estelle aime les bad boys et Francesco en a les codes »

Emanuele Giorgi (Plus belle la vie) : « Estelle aime les bad boys et Francesco en a les codes »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019