vendredi 26 avril 2013 à 20:21 par

Alexandre Varga (Candice Renoir) : « Je serais très heureux de faire une saison 2 »

Depuis le 19 avril, France 2 diffuse la nouvelle série policière Candice Renoir. Aux côtés de Cécile Bois, on retrouve Alexandre Varga dans le rôle du voisin amoureux. Toutelatele a rencontré le comédien qui évoque son personnage, son expérience sur la série et Alice Nevers...

Alexandre Varga (Candice Renoir) : « Je serais très heureux de faire une saison 2 »
©F3/F.Lefebvre 

Claire Varin : Comment êtes-vous arrivé sur le projet Candice Renoir ?

Alexandre Varga  : Au départ, je n’ai pas été casté pour le rôle d’Hervé, mais pour celui d’Antoine. J’avais très envie de travailler avec Christophe Douchand (réalisateur de la série, ndlr). On a eu un bel échange durant le casting. J’ai senti une belle énergie. Donc j’espérais avoir ce rôle d’Antoine. Puis, finalement, Christophe m’a rappelé pour proposer le rôle d’Hervé. Ça tombait bien pour moi parce que je sortais d’une saison d’Enquêtes réservées, dans laquelle je joue un capitaine de police assez mystérieux et antipathique. J’ai un peu l’étiquette du « méchant », alors j’étais heureux de pouvoir incarner un personnage complètement différent : quelqu’un de sympathique, sincère, sensible et romantique.

Comment s’est déroulé ce tournage ?

Ça s’est super bien passé. J’ai eu une vraie complicité avec Cécile Bois (l’actrice principale, ndlr). On parlait le même langage. Ça nous a aidés parce que le premier jour de tournage, on s’était à peine dit bonjour qu’on tournait déjà la scène du baiser dans le garage. Ça a brisé la glace tout de suite. Une scène qui a été écourtée au montage, dans la réalité c’était un peu plus long et un peu plus chaud (rires). Mais c’était vraiment très naturel. On s’est laissé porter par l’histoire et nos personnalités respectives, qui ont, tout de suite, combiné. Cette complicité se voit à l’écran.

Que pouvez-vous dire sur Hervé, votre personnage ?

On sait assez peu de choses sur lui pour l’instant. Sa profession n’a pas été définie. Peut-être parce qu’ils avaient envie de garder ça sous le pied pour se donner la possibilité de faire évoluer le personnage ou de le faire sortir. Au départ, on avait dit qu’il était peut-être éducateur. Je suis resté sur cette idée. Il a une jolie maison, mais qui appartient surtout à sa femme. Parfois, ça m’a manqué de ne pas savoir qui il était. Mais je suis resté sur des choses très simples. Je n’ai pas eu envie de trop intellectualiser. Je suis le bon voisin qui tombe amoureux de sa voisine. Un coup de foudre. J’ai essayé d’être le plus sincère possible.

« J’ai eu une vraie complicité avec Cécile Bois »

Votre personnage est-il une présence paternelle pour les enfants de Candice ?

L’accent est mis sur la relation entre Candice et mon personnage. Il y a une complicité avec les enfants qui aiment bien Hervé. Ils ne sont pas réfractaires à leur relation. Mais, pour l’instant, on essaie de trouver nos marques avec Candice.

Etes-vous partant pour une seconde saison de Candice Renoir ?

Ce serait avec un grand plaisir. J’adore vraiment cette équipe. Je serais très heureux de faire une saison 2, surtout si l’on développe ce personnage. Il y a encore plein de choses à jouer.

Vous jouez également dans Alice Nevers sur TF1. Comment jugez-vous cette expérience ?

J’ai un rôle récurrent depuis trois ou quatre saisons, mais j’ai assez peu de jours de tournage. Je suis arrivé lorsqu’ils ont décidé de développer la vie privée de l’héroïne pour sortir un peu des intrigues policières. La relation entre Alice et mon personnage était un plus pour la série. J’étais juste un petit peu malheureux parce qu’à un moment je trouvais que ça tournait en rond. Je jouais tout le temps les mêmes scènes, mais dans des lieux différents. Le papa qui a fait de la prison et qui replonge. Je pense que ça a été entendu ou ressenti, car on vient de terminer la saison et effectivement, il a quelques rebondissements. Là, je quitte la série, mais avec des choses intéressantes à jouer. Ces changements redynamisent la série et c’est une bonne chose.



  A LIRE AUSSI  

FRANCE 2   SERIES   ALICE NEVERS, LE JUGE EST UNE FEMME   CANDICE RENOIR  




- Candice Renoir, chaque vendredi à 20h45 sur France 2
- Enquêtes réservées, prochainement sur France 3
- Alice Nevers, prochainement sur TF1





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (samedi 18 mai 2019) : The Voice battu par l'Eurovision et Les ombres de Lisieux, MacGyver au plus bas

Audiences TV prime (samedi 18 mai 2019) : The Voice battu par l’Eurovision et Les ombres de Lisieux, MacGyver au plus bas


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (samedi 18 mai 2019) : 50' inside et NOPLP faibles, C l'hebdo en baisse, Tatoo Coover booste TFX

Audiences TV access (samedi 18 mai 2019) : 50’ inside et NOPLP faibles, C l’hebdo en baisse, Tatoo Coover booste TFX


INTERVIEW
Emanuele Giorgi (Plus belle la vie) : « Estelle aime les bad boys et Francesco en a les codes »

Emanuele Giorgi (Plus belle la vie) : « Estelle aime les bad boys et Francesco en a les codes »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019