lundi 21 mai 2007 à 00:09 par

Après La Roue de la fortune, Dechavanne revisite Une famille en or

Après La Roue de la fortune, Dechavanne revisite Une famille en or
©TF1/JM.Sureau 

Après la relecture de la Roue de la Fortune, Christophe Dechavanne et TF1 ont choisi une Famille en or dans une version revue et corrigée pour accompagner les téléspectateurs jusqu’aux Millions de Jean-Pierre Foucault. L’animateur vedette succède ainsi à Patrick Roy, Bernard Montiel, Laurent Cabrol, Alexandre Delpérier (les Copains en or) et Pascal Brunner aux commandes du jeu.

Dans la lignée du Juste Prix, Jeopardy ou de la Roue de la fortune, une Famille en or est née aux Etats-Unis où le jeu fête cette saison son 30e anniversaire ! A l’animation, John O’Hurley a réussi à rivaliser avec l’historique Richard Dawson, dans une version elle aussi revisitée. Intitulé Family Feud, le concept a vu le jour dans près de 40 pays différents depuis sa création.

Le 8 juillet 1990, une Famille en or apparaissait en France. Son but : stopper la progression de Questions pour un champion sur FR3. En cette année 2007, si l’adversaire demeure le même, TF1 ne doit plus rien prouver sur la case du pre-acess. Depuis janvier dernier, Benjamin Castaldi et 1 contre 100 ont rassemblé jusqu’à 4,88 millions de téléspectateurs, soit 29,4% de part de marché. Ces scores n’avaient jamais été atteints depuis plusieurs saisons. Fort de ce succès, la chaîne a donc décidé il y a maintenant plusieurs mois de laisser en sommeil A prendre ou à laisser et tenter la « nouveauté ».

Propriété de FremantleMedia, la mécanique est toujours aussi simple : chaque soir, durant quatre manches, deux familles s’affrontent sur des questions de la vie quotidienne. Pour la meilleure d’entre elles, une place en finale où l’enjeu est de taille, et les quelques secondes de réflexion par manche terrorisantes. La famille finaliste tente en effet d’empocher jusqu’à 100 000 euros. Dix candidats, un animateur et les trois croix seront toujours au rendez-vous de TF1. Côté nouveauté, Christophe Dechavanne souligne : « les familles auront la possibilité de remettre leurs gains en jeu si elles ne parviennent pas à obtenir les 100 000 euros (...) C’est la nouveauté, elle peuvent tout perdre ». Rien n’est plus jamais acquis dans les jeux modernes. Ici pas de joker possible. Les switch, public, 50/50 et coup de fil attendront 19 heures pour rentrer dans l’arène.

Si le public masculin pourrait regretter certainement la plastique de Victoria, les enfants eux se réjouiront de retrouver Diabolique, le chien de l’animateur. A l’image encore de La Roue de fortune version 2007, le décor tout en lumière a définitivement remplacé le jaune et bleu du plateau d’antan de Patrick Roy. La technologie a, quant à elle, renvoyé au placard le panneau des réponses à l’ancienne. Les questions elles-aussi connaissent un petit lifting, « nous allons être dans le même ordre d’idées que celles de la Roue de la Fortune, avec des énigmes rigolotes, un peu au second degré ». Reste un seul doute : qui remplacera Jean-Pierre Descombes à la voix off ?

Durant les années 90, une Famille en or réussissait des pointes à 7 millions de fidèles. Afin d’atteindre ces résultats, la tâche sera des plus rudes pour cette nouvelle équipée face aux concurrences toujours plus nombreuses. Par comparaison, durant la semaine du 7 au 11 mai dernier, la Roue de la fortune a réuni près de 5,7 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 31,8 % de part de marché. Un succès. A la même heure, au début des années 90, Christian Morin, Annie Pujol, la roue et le carrousel des cadeaux étaient regardés par plus de 12 millions de téléspectateurs certains soirs ! Sa locomotive d’antan n’était autre qu’une Famille en or... Cette combinaison gagnante semble aujourd’hui néanmoins hors de propos avec Christophe Dechavanne à la tête des deux programmes.

Figure de proue des jeux d’argent des années 2000, Qui veut gagner des millions ? se voit donc adjoint les services du jeu culte des années 90. Un mariage qui devrait remporter le match de l’access durant toute la saison d’été. A la rentrée, la Roue de la Fortune et 1 contre 100 reprendront sans nul doute les commandes des deux cases.

Christophe Dechavanne incarne dorénavant les jeux à succès de la chaîne privée. Après la Roue de la Fortune et une Famille en or, l’animateur ne cache pas ses ambitions. Son regard se tourne vers la Grande-Bretagne où les jeux « sont un peu trop compliqués à adapter en France parce qu’ils sont très cyniques et ne correspondent pas au cahier des charges du CSA. Mais je ne m’avoue pas convaincu ».



  A LIRE AUSSI  

TF1   AUDIENCES TV   CHRISTOPHE DECHAVANNE  








comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 12 décembre 2018) : Harry Quebert large leader, Stéphane Plaza plus fort que Mystère au Louvre

Audiences TV prime (mercredi 12 décembre 2018) : Harry Quebert large leader, Stéphane Plaza plus fort que Mystère au Louvre


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 12 décembre 2018) : DNA toujours devant NOPLP, C à vous et Quotidien au top, TPMP résiste

Audiences TV access (mercredi 12 décembre 2018) : DNA toujours devant NOPLP, C à vous et Quotidien au top, TPMP résiste


INTERVIEW
Rio Mavuba (Rennes / Astana) : « Je n'ai pas d'amertume sur ma fin de carrière au Sparta Prague »

Rio Mavuba (Rennes / Astana) : « Je n’ai pas d’amertume sur ma fin de carrière au Sparta Prague »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018