Arabesque

Arabesque
© 

À vélo, avec un chapeau dans son jardin, ou devant sa machine à écrire, Jessica Fletcher traque et pourchasse tous les meurtriers de la région de Cabott Cove. À l’image de son compatriote, le lieutenant Columbo, la romancière n’a ni arme, ni laboratoire d’analyse et surtout pas d’unité d’élite !

Et pourtant, à la 44e minute de chacun des épisodes d’Arabesque, l’héroïne fixe du regard l’accusé et, contre toute attente, lui présente sa version des faits… Les ménagères de moins de 50 ans, fidèles parmi les fidèles, peuvent souffler sur leur canapé. Le coupable est toujours arrêté.

La mécanique aura fonctionné ainsi durant 263 épisodes et 1 pilote, soit 12 saisons de succès incontesté. Sur CBS aux États-Unis, et TF1 en France, Arabesque (Murder, she wrote en version originale) reste sans équivalence en son genre.

Dans le rôle principal, Angela Lansbury a quitté les planches de Broadway pour se tourner vers les enquêtes policières, sous la houlette de parrains déjà chevronnés en les personnes de Peter S. Fisher, William Link & Richard Levinson (à l’origine de Columbo notamment). L’actrice campera ainsi son personnage jusqu’en 2003, avec un dernier téléfilm, intitulé le Fils perdu.






LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (lundi 9 décembre 2019) : Le Bazar de la charité s’achève en fanfare, L’amour est dans le pré finit en baisse, Secrets d’histoire et The Fix coulés

Audiences TV Prime (lundi 9 décembre 2019) : Le Bazar de la charité s’achève en fanfare, L’amour est dans le pré finit en baisse, Secrets d’histoire et The Fix coulés

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (lundi 9 décembre 2019) : Demain nous appartient arrache la tête face à N’oubliez pas les paroles, C à vous recule, 28 minutes s’approche du million

Audiences TV Access (lundi 9 décembre 2019) : Demain nous appartient arrache la tête face à N’oubliez pas les paroles, C à vous recule, 28 minutes s’approche du million


INTERVIEW
Caroline Munoz (William à midi, C8) : « William Leymergie a ce côté paternel et protecteur »

Caroline Munoz (William à midi, C8) : « William Leymergie a ce côté paternel et protecteur »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019