Arrested development

Arrested development
© 


DIFFUSION

2 novembre 2003 sur FOX
3 saisons - 53 épisodes - En cours de production



DISTRIBUTION

Créateur : Mitchell Hurwitz
Distribution : Jason Bateman (Michael Bluth) / Michael Cera (George Michael Bluth) / Jeffrey Tambor (George Bluth Sr.) / Jessica Walter (Lucille Bluth) / Will Arnett (George Oscar Bluth II ‘GOB’) / Tony Hale (Byron ‘Buster’ Bluth) / Portia de Rossi (Lindsay Funke) / Alia Shawkat (Mae ‘Maeby’ Fünke) / Liza Minelli (Lucille Austero) et Charlize Theron (Rita)...



SYNOPSIS

Après avoir passé dix années à travailler avec son père, en espérant vainement devenir associé, Michael Bluth est parti s’installer en Arizona, le plus loin possible de sa famille. A la suite de l’arrestation du patriarche de la « Bluth Company » pour fraudes, il n’a plus le choix : il doit revenir auprès des siens pour reprendre en main les affaires familiales. Avec George Michael, son fils, ce veuf va devoir user de patience et de compréhension pour partager un quotidien complètement dingue, entre sa mère manipulatrice, sa sœur « jumelle » un brin superficielle et ses deux frères, Gob et Buster, le premier étant le fondateur de « l’alliance des magiciens » et l’autre encore plus immature que tous réunis...


ANECDOTES

- Avant de se lancer dans l’aventure Arrested development, Mitchell Hurwitz, son créateur, avait été auteur et producteur de nombreux shows, dont Les Craquantes (et The Golden palace), The Ellen show ou The John Larroquette Show. Il a obtenu deux Emmy Awards pour le scénario d’Arrested development, également élue meilleure série comique en 2004.

- Le narrateur omniprésent de la série n’est autre que Ron Howard, célèbre réalisateur du Da Vinci Code, Willow ou Cocoon. Star d’Happy days dans les années 70, il y a retrouvé l’un de ses anciens camarades de jeu, en la personne d’Henry Winkler, qui joue ici l’avocat de la famille. Dans Happy days, il s’agissait de Fonzie. Parmi les autres stars à apparaître dans Arrested development figurent notamment Liza Minelli, Ben Stiller, Julia Louis-Dreyfus, Charlize Theron ou Scott Baio.

- Après avoir obtenu un Golden Globes pour son interprétation en 2005, Jason Bateman a pris d’assaut le grand écran, apparaissant aux génériques d’Hancock, Juno, In the air, Paul ou Comment tuer mon boss ?. Il a démarré sa carrière enfant en étant James Cooper Ingalls dans La Petite maison dans la prairie. Ont suivi Ricky ou la belle vie (personnage de Derek Taylor) puis la sitcom Valerie (ou The Hogan family), entre autres séries.

- Michael Cera est la révélation de la série. Le jeune acteur, qui incarne le fils de Jason Bateman, avait démarré au cinéma dans les Confessions d’un homme dangereux de George Clooney. Il a ensuite été l’une des vedettes de SuperGrave, Juno, Be bad et Scott Pilgrim.

- Lors de son lancement, Arrested development a été programmée sur la case dominicale de 21h30, juste après Malcolm. Au fil des mois, la programmation a évolué, changeant d’horaires puis de jour, et voyant son nombre d’épisodes diminuer. En septembre 2005, Arrested development était proposée le lundi à 20 heures, en face de Surface (NBC) et 7 à la maison (WB) entre autres concurrences. Faute d’audience, la série a été stoppée, malgré son succès critique. En 2008, le développement d’un film dérivé était annoncé. La vente des droits de l’histoire de la famille Bluth sont, du reste, l’objet de la fin de la saison 3. En octobre 2011, le retour officiel de la série a été annoncé.

- En France, la série a débarqué le lundi 3 janvier 2005 sur TPS Star. Après un documentaire sur les coulisses de la série (elle-même filmée comme un documentaire), la chaîne a proposé deux épisodes à partir de 19h25. Elle a ensuite été programmée, entre autres, sur Virgin 17 et Comédie !.



GUIDE DES EPISODES

Cliquez ici pour voir la liste des épisodes "Arrested development " par saison



CRITIQUES

« De nombreux moments dans Arrested development, la nouvelle sitcom de FOX, sont littéralement à se pisser dessus. Il y a des blagues et des réparties qui vous poussent jusqu’à l’agonie jubilatoire. Avec cette nouvelle série, nous voici en présence de la demi-heure la plus hystériquement ridicule de la télévision ».
San Francisco Chronicle

« Arrested development est la dernière nouvelle sitcom d’une saison, jusque-là décevante, à arriver à l’antenne. C’est un don du ciel pour tous ceux qui ont envie de voir une comédie qui dépasse un peu la norme. Eh bien, vous feriez bien d’aller voir en réalité beaucoup plus loin car Arrested development est certainement par là ».
USA Today



ACTUALITES

¤ Netflix veut une saison 5 pour Arrested Development
¤ La comédie Arrested Development renaît de ses cendres
¤ Arrested Development fait son come back ... sur grand écran !



GALERIE

FOX FOX FOX FOX FOX FOX FOX FOX FOX FOX






comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 16 décembre 2018) : Suicide Squad atteint les 5 millions, Le Père Noël est une ordure, Vera et Capital ont leurs fans

Audiences TV Prime (dimanche 16 décembre 2018) : Suicide Squad atteint les 5 millions, Le Père Noël est une ordure, Vera et Capital ont leurs fans


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 16 décembre 2018) : Le Handball booste l'audience de TF1, Record pour 66 minutes à Stockholm

Audiences TV Access (dimanche 16 décembre 2018) : Le Handball booste l’audience de TF1, Record pour 66 minutes à Stockholm


INTERVIEW
Bernard de la Villardière (Cap Horn, M6) : « Cette aventure a été épouvantable et fatigante »

Bernard de la Villardière (Cap Horn, M6) : « Cette aventure a été épouvantable et fatigante »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018