ZOOM
vendredi 30 décembre 2011 à 00:00 par

TF1 / France 2 : la guerre des 12 coups de minuit


TF1 / France 2 : la guerre des 12 coups de minuit
©TF1/F2 

Saumon, homard et foie gras : le réveillon du Nouvel An se fête en famille, entre amis, mais aussi devant la télévision. Chaque année, TF1 et France 2 se livrent une bataille acharnée dans l’espoir de voir les téléspectateurs célébrer les 12 coups de minuit en leur compagnie.

Si TF1 dominait la bataille au début des années 2000, tout a basculé le 31 décembre 2004. Ce jour-là, l’affrontement entre les deux plus grandes chaînes du PAF prend un nouveau tournant. Lassée d’être largement battue par TF1, la Deux décide de congédier le duo Jean-Luc Delarue / Michel Drucker. A la place, la chaîne publique fait appel à Patrick Sébastien et son Plus Grand Cabaret.

Dès sa première diffusion, l’émission de Sébastien met fin à la suprématie de TF1. Le Plus Grand Cabaret... sur son 31 bouleverse l’équilibre établi depuis plusieurs années. Les 120 minutes de bonheur d’Arthur, après avoir réuni 47,8%, 41,6% et 42,4% du public les années précédentes, doit ainsi se contenter de 37,1% de part de marché, soit 5,3 millions de téléspectateurs. En face, Patrick Sébastien peut compter sur le même nombre de fidèles pour une part d’audience légèrement supérieure (38,7 %).

Inquiétée, mais loin d’être paniquée, TF1 ne souhaite pas changer de stratégie l’année suivante. Une nouvelle fois, les téléspectateurs ont le choix entre les impressionnants numéros de la Deux et les 120 minutes d’Arthur. Et les résultats sont sans appel : Patrick Sébastien séduit 5,6 millions de Français (39.8%) contre seulement 4,6 millions (31.8%) pour la Une. Cette large défaite enterre définitivement l’émission de TF1 et Arthur est invité à revoir sa copie.

En décembre 2006, l’humoriste choisit donc de miser sur une valeur sûre en adaptant son émission Les Enfants de la télé. Intrigué par cette nouveauté, le public délaisse Patrick Sébastien pour Les Enfants du 31. Mieux, la Une triomphe auprès des cibles commerciales avec près de 55% des 15/34 ans devant leur écran et 50% des ménagères de moins de 50 ans responsables des achats, selon des chiffres de l’institut Médiamétrie.

Pour autant, le succès TF1 est de courte durée. Dès le réveillon du Nouvel An suivant, l’effet de curiosité dissipé, Arthur s’incline avec 4,6 millions de fidèles contre 5,3 millions pour Patrick Sébastien. Une nouvelle fois battue par France 2, la Une accuse le coup et décide de remplacer l’animateur star de ses 31 par Christophe Dechavanne.

Page 1 sur 2 SUIVANT 



  
 


comments powered by Disqus
 Dans l'actu
 On vous recommande