vendredi 30 décembre 2011 à 00:00 par

TF1 / France 2 : la guerre des 12 coups de minuit

TF1 / France 2 : la guerre des 12 coups de minuit
©TF1/F2 

Saumon, homard et foie gras : le réveillon du Nouvel An se fête en famille, entre amis, mais aussi devant la télévision. Chaque année, TF1 et France 2 se livrent une bataille acharnée dans l’espoir de voir les téléspectateurs célébrer les 12 coups de minuit en leur compagnie.

Si TF1 dominait la bataille au début des années 2000, tout a basculé le 31 décembre 2004. Ce jour-là, l’affrontement entre les deux plus grandes chaînes du PAF prend un nouveau tournant. Lassée d’être largement battue par TF1, la Deux décide de congédier le duo Jean-Luc Delarue / Michel Drucker. A la place, la chaîne publique fait appel à Patrick Sébastien et son Plus Grand Cabaret.

Dès sa première diffusion, l’émission de Sébastien met fin à la suprématie de TF1. Le Plus Grand Cabaret... sur son 31 bouleverse l’équilibre établi depuis plusieurs années. Les 120 minutes de bonheur d’Arthur, après avoir réuni 47,8%, 41,6% et 42,4% du public les années précédentes, doit ainsi se contenter de 37,1% de part de marché, soit 5,3 millions de téléspectateurs. En face, Patrick Sébastien peut compter sur le même nombre de fidèles pour une part d’audience légèrement supérieure (38,7 %).

Inquiétée, mais loin d’être paniquée, TF1 ne souhaite pas changer de stratégie l’année suivante. Une nouvelle fois, les téléspectateurs ont le choix entre les impressionnants numéros de la Deux et les 120 minutes d’Arthur. Et les résultats sont sans appel : Patrick Sébastien séduit 5,6 millions de Français (39.8%) contre seulement 4,6 millions (31.8%) pour la Une. Cette large défaite enterre définitivement l’émission de TF1 et Arthur est invité à revoir sa copie.

En décembre 2006, l’humoriste choisit donc de miser sur une valeur sûre en adaptant son émission Les Enfants de la télé. Intrigué par cette nouveauté, le public délaisse Patrick Sébastien pour Les Enfants du 31. Mieux, la Une triomphe auprès des cibles commerciales avec près de 55% des 15/34 ans devant leur écran et 50% des ménagères de moins de 50 ans responsables des achats, selon des chiffres de l’institut Médiamétrie.

Pour autant, le succès TF1 est de courte durée. Dès le réveillon du Nouvel An suivant, l’effet de curiosité dissipé, Arthur s’incline avec 4,6 millions de fidèles contre 5,3 millions pour Patrick Sébastien. Une nouvelle fois battue par France 2, la Une accuse le coup et décide de remplacer l’animateur star de ses 31 par Christophe Dechavanne.


Le 31 décembre 2008, les téléspectateurs se voient donc enfin proposer un peu de nouveauté. Toutefois, comme Arthur, Christophe Dechavanne n’innove guère et décide de recycler l’une de ses émissions en présentant Les 100 plus grands... du 31. Le bilan est plutôt mitigé : l’ancien animateur de Ciel mon mardi termine ex aequo avec Patrick Sébastien, légèrement devant en terme de téléspectateurs, mais derrière en part de marché. Surtout, comme les deux émissions précédentes, une fois « l’effet nouveauté » disparu, le public déserte. En décembre 2009, seuls 3,8 millions d’amateurs assistent aux pitreries de Dechavanne, très loin derrière les 4,9 millions de fans deCabaret.

Devant l’expérience Dechavanne peu concluante, TF1 appelle à la rescousse Arthur en 2010. L’animateur fait son grand retour avec un programme inédit, En route pour 2011. Mais contrairement aux années précédentes, Arthur ne bénéficie même pas de la curiosité des téléspectateurs. Le 31 décembre 2010, TF1 affiche seulement 3,9 millions de curieux, soit 25,8% de part de marché. L’écart entre la Une et Patrick Sébastien se creuse : France 2 est largement leader avec 5,4 millions de fidèles et 36,3% du public devant son petit écran. Si TF1 peut encore se vanter de séduire 36% des ménagères, même les parts de marché sur les cibles ont fortement baissé en quelques années.

Pour terminer l’année 2011 sur une bonne note, les deux premières chaînes de France ont décidé de conserver leur programmation habituelle. Sur TF1, Arthur sera aux commandes de l’émission En route pour 2012, accompagné de célébrités et de stars de la chaîne. L’animateur essayera d’éviter le phénomène habituel d’érosion des programmes du réveillon de la Une. Auréolé du succès de son récent talk-show, l’humoriste convoitera le public jeune, réticent à se tourner vers la Deux. De son côté, Patrick Sébastien espérera réitérer la belle performance de 2010.

À l’heure où les chaînes de la TNT collectionnent les records d’audience, le schéma d’un réveillon dominé par deux grandes chaînes pourrait bientôt venir à son terme. Ce 31 décembre 2011, Arthur et Patrick Sébastien devront en effet composer avec plusieurs adversaires. Loin des grands rendez-vous de TF1 et France 2, M6 pourrait bien créer la surprise avec le best of de Scènes de ménage, sa shortcom de tous les succès. De son côté, TMC misera sur le concert des Prêtres tandis que W9 optera pour le meilleur du Top 50. Autant dire que les émissions de réveillon habituelles pourraient bientôt voir leur suprématie menacée.



  A LIRE AUSSI  

TF1   FRANCE 2   AUDIENCES TV   ARTHUR   CHRISTOPHE DECHAVANNE   DIVERTISSEMENT   PATRICK SEBASTIEN  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (dimanche 20 octobre 2019) : Zone interdite et Murdoch talonnent X-Men et TF1, Le coup du parapluie gonfle l’audience de Gulli

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (dimanche 20 octobre 2019) : Canal Football Club double son audience, Les Enfants de la télé en forte hausse, Animaux à adopter comble C8


INTERVIEW


Xavier Vaution (beIN Sports ) : « Ce n’est pas une saison charnière pour les français en NBA »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019