Astro, le petit robot

Astro, le petit robot
© 

Janvier 1986. Les jeunes téléspectateurs de TF1 découvrent un jeune androïde avec des réacteurs dans les jambes, capable de voler sans se décoiffer, et de combattre le Mal sur les petits écrans. La légende d’Astro, le petit robot débute. Suivront plus de 50 épisodes, avec leur lot de figurines et autocollants Panini...

Il aura pourtant fallu attendre 35 ans à Astro pour rencontrer le public français. Au Japon, dans son pays d’origine, le héros d’Osamu Tezuka (Métropolis notamment), Chôteiyaku Atomu était déjà un succès énorme.

En 1963, il trouvait pour la première fois le chemin de la lucarne, après une carrière sur le papier, volant pendant près de 200 épisodes sur les cimes de l’audimat, en version noir et blanc. En 1980, la série animée reprenait de plus belle avec de nouveaux épisodes, qui seront cette fois-ci vendus au monde entier.

En 2003, pour fêter sa naissance (Astro est né le 7 janvier 2003 dans l’œuvre originale), le petit robot devient Astro Boy. Les Professeurs Caudrine et Monsieur Morse laissent leur place au Dr O’Shay et à l’Inspecteur Tawashi. Métro City peut enfin se rendormir sur ses deux oreilles. Le petit robot guette toujours.





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV prime (mercredi 24 avril 2019) : Grey’s Anatomy talonné par Rouge sang, La carte aux trésors déçoit, France 4 au top


AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV access (mercredi 24 avril 2019) : Demain nous appartient puissant, Plaza progresse, Les Marseillais au top


INTERVIEW


Adixia (Les Marseillais, W9) : « Paga a tout gâché... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019