vendredi 4 janvier 2019 à 19:00 par

Big Bounce : comment Laurence Boccolini est redevenue le maillon fort de TF1

Big Bounce : comment Laurence Boccolini est redevenue le maillon fort de TF1
©Capture TF1  

Au début des années 2000, Laurence Boccolini s’est imposée comme l’un des visages incontournables de TF1 en prenant les commandes du Maillon faible. Parallèlement au jeu qu’elle a présenté jusqu’en 2007, l’animatrice s’est vue confier les rênes de Première compagnie et le rôle principal de la série Mademoiselle Joubert.

Un nouvel access pour TF1

Forte de ce succès, la première chaîne d’Europe a installé Laurence Boccolini en quotidienne à l’été 2011. Money Drop, diffusé à 19 heures en alternance avec d’autres jeux comme Le juste prix de Vincent Lagaf’, a rapidement trouvé son public. Malgré des scores d’audience corrects, le divertissement a quitté l’access prime time de TF1 au printemps 2017. Alors que la case a été ensuite reprise par Demain nous appartient, le nouveau feuilleton quotidien de TF1, Laurence Boccolini est apparue de manière occasionnelle en soirée avec Le grand blind test et Les cerveaux. Face à un manque de projets, l’animatrice a exprimé sa volonté de rompre sa collaboration avec la Une.

« Un profil plus à la mode »

Dans les colonnes de Télé Loisirs, Laurence Boccolini a assuré qu’elle n’avait eu aucun contact avec la direction de TF1 depuis la fin des tournages de Money Drop en octobre 2016. « Je n’ai plus un profil à la mode. Les Miss ont très envie de rebondir à la télé et représentent pour la chaîne un beau vivier de présentatrices (...) TF1 n’a plus rien à me proposer », a-t-elle lâché. A l’instar de Patrick Sébastien, dont les sorties dans la presse ont amené la direction de France Télévisions à ne pas reconduire son contrat à la rentrée 2019, l’ex-animatrice de Money Drop a donné un nouvel élan à sa collaboration avec TF1. Celle qui a co-animé une soirée de Danse avec les stars en 2017 a pris la tête du Grand concours des animateurs suite au départ de Carole Rousseau pour C8. Laurence Boccolini y a signé des débuts prometteurs en présence de 3.46 millions de téléspectateurs, soit 21.8% de l’ensemble du public, le samedi 22 septembre.

Deux nouvelles émissions

Ce vendredi 4 janvier, Laurence Boccolini officiera avec Christophe Beaugrand à la présentation de Big Bounce, le nouveau divertissement de TF1. Pendant plusieurs semaines, le concours de trampoline géant mettra en compétition des candidats qui devront réaliser un parcours en rebondissant sur des plateformes. Les téléspectateurs retrouveront également l’animatrice emblématique du Maillon faible en première partie de soirée le samedi 5 janvier. Dès 21 heures, elle emmènera une équipe d’humoristes pour une nouvelle édition du Grand concours. Mais ce n’est pas tout puisque Laurence Boccolini s’apprête à prendre les commandes de la nouvelle version de Je suis une célébrité, sortez-moi de là !, dont le tournage débutera fin février. Selon Le Parisien, celle-ci avait d’abord été proposée à Camille Combal qui a « décliné la proposition ».



  A LIRE AUSSI  
¤ Le grand blind test (VIDEO) : Laurence Boccolini reine des audiences nocturnes sur TF1 avant Big Bounce

¤ ONPC / Le grand blind test (bilan d’audience) : Laurent Ruquier vs Laurence Boccolini, le combat de l’après- Danse avec les stars


TF1   DIVERTISSEMENT   LAURENCE BOCCOLINI  







comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 18 juin 2019) : Cauchemar en cuisine trouble Manifest, succès pour Tandem et Cash Investigation

Audiences TV Prime (mardi 18 juin 2019) : Cauchemar en cuisine trouble Manifest, succès pour Tandem et Cash Investigation


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 18 juin 2019) : Demain nous appartient cède du terrain à Nagui et NOPLP, C à vous et Mon invention vaut de l'or jouent des coudes

Audiences TV Access (mardi 18 juin 2019) : Demain nous appartient cède du terrain à Nagui et NOPLP, C à vous et Mon invention vaut de l’or jouent des coudes


INTERVIEW
Nicolas Jordan (Cauchemar en cuisine, Rivalis) : « Ce que l'on voit à l'écran est la partie immergée de l'iceberg... »

Nicolas Jordan (Cauchemar en cuisine, Rivalis) : « Ce que l’on voit à l’écran est la partie immergée de l’iceberg... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019