mercredi 24 décembre 2008 à 14:01 par

Bilan Star Academy : après 8 saisons, la fin d’une époque

Bilan Star Academy : après 8 saisons, la fin d’une époque
©TF1/DR 

Nous sommes le vendredi 21 décembre 2008. Il est à peu près 23h45 lorsque Mickels remporte la 8e édition de la Star Academy. Au terme d’une finale aux allures de cérémonie d’adieu, le rideau tombe. Bon nombre de personnes s’interrogeaient sur une éventuelle saison de trop. Et après 3 mois d’émission et un bilan en demi-teinte, les téléspectateurs ont peut-être vécu la dernière prestation de Nikos Aliagas entouré d’académiciens, sur le plus grand plateau d’Europe. Du moins, dans la formule actuelle.

Le 19 septembre 2008, le public faisait connaissance avec la 8e promotion de la Star Academy. Pour son lancement, l’émission rassemblait seulement 5,57 millions de téléspectateurs, soit 29,6% du public présent devant son petit écran. Un résultat mitigé et bien loin des 7,14 millions de la première émission de Star Academy 7. Malgré tout, le programme pouvait compter sur les cibles tant prisées par TF1 : 44,9% auprès des 15/34 ans, 39,9% sur les femmes de moins de 50 ans et 36% sur les 15/49 ans. Un démarrage mi-figue, mi-raisin donc pour Nikos et les 15 nouveaux élèves, qui malgré leur enthousiasme n’auront pas réussi à rassembler les foules devant leur télévision.

Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé notamment en invitant une pléiade d’artistes de renom : Johnny Halliday, Akon, Rihanna (marraine de cette édition avec Christophe Maé) ou encore la sulfureuse Britney Spears, la production n’a pas lésiné sur les moyens ! En vain... De prime en prime, Star Academy n’a pas réussi à panser ses blessures. Une semaine après l’ouverture de l’académie, le programme touchait le fond avec sa plus mauvaise audience de la saison pour un prime time. En effet, les académiciens accompagnés de Duffy, William Baldé ou autre Julien Clerc n’ont séduit que 4,35 millions de téléspectateurs. Ainsi, Laure a été la première élève éliminée dans l’indifférence la plus totale.

A mi-parcours, le constat était toujours le même. Encore une fois, le show du 31 octobre, marqué par la venue du Taulier (Johnny Hallyday), Raphaël, Akon, Dany Brillant, Zaho. S’ajoute à cette liste Miley Cyrus, l’idole du moment chez les adolescents, cible phare pour la direction. Toutes ces stars n’auront donc pas déchaîné le public. Avec 4,69 millions de téléspectateurs, l’émission a enregistré son deuxième plus mauvais score de la saison.


Vendredi 28 novembre. C’est l’évènement sur le plateau de la Plaine Saint-Denis ! La star américaine Britney Spears débarque en France ! Et elle a choisi la Star Academy pour présenter son nouveau titre Womanizer. La production aurait néanmoins versée 250 000 euros pour sa prestation A coup sûr, le show va faire un carton. Mais si l’émission réalise son meilleur score (hors finale) de la saison avec 5,21 millions de fidèles, le passage éclair de Britney ne lui a pas permis de devancer NCIS, enquêtes spéciales.

Comment expliquer le déclin du programme phare de TF1 ? Plusieurs éléments sont à prendre en compte. Le cadre dans un premier temps. Exit le célèbre château de Dammarie-les-Lys et place à un hôtel particulier dans la rue Charlot dans le 3e arrondissement de Paris. Ainsi, les académiciens pourront être plus proches du public. L’opération séduction s’est avérée être un échec total. En témoigne les sifflets accueillant les élèves le premier soir. Autre faiblesse, la direction et les professeurs. Tout au long de l’émission, Armande Altaï n’aura eu qu’une envie : démissionner de son poste de directrice. La faute à la nouvelle professeure de chant, Anne Ducros, proche de Nonce Paolini (patron de TF1) et de ce fait intouchable. Cette dernière n’a cessé de n’en faire qu’à sa tête.

Que dire de la désormais célèbre Marine Méchin ? Recrutée pour ses qualités de coaching mentale, elle n’aura brillé que par ses moult altercations avec les élèves ou ses collègues. Enfin, le casting ne semble pas avoir été le meilleur qu’ait connu l’émission. Annoncés comme professionnels et voués à l’artistique, les candidats n’auront pas proposé au public des prestations dignes d’une Jenifer ou d’un Gregory Lemarchal. En somme, le temps de la véritable Star Academy avec de vrais apprentis chanteurs semble bien loin...

Un autre paramètre est à prendre en compte dans ce désamour du public pour la Star Ac’ : la concurrence. Si NCIS, enquêtes spéciales sur M6 battait le programme de TF1 chaque vendredi soir, il en va de même pour l’Access prime time et l’émission culinaire Un dîner presque parfait. La quotidienne de la Star Academy a elle aussi sombré face à M6. En moyenne, le résumé de TF1 n’aura été en tête qu’à deux reprises face à M6.


Pour sa première semaine, la Star Academy rassemblait en moyenne 2,14 millions de téléspectateurs contre 1,96 million de curieux pour Un dîner presque parfait. Pendant les vacances de la Toussaint, la télé-réalité était également devant avec 2,66 millions de fidèles contre 2,59 millions passionnés de cuisines. Tout le reste du temps, M6 a remporté la bataille de la tranche horaire 18h/19h. Pire pour TF1, plus les audiences de la quotidienne baissaient, plus les audiences de M6 augmentaient. La chaîne privée n’a donc pas su trouver la recette miracle pour être élue meilleure émission de la semaine...

L’ère Star Academy, comme les téléspectateurs la connaissent aujourd’hui, semble donc être révolue. Après une saison en demi-teinte, plusieurs piliers du programme ont d’ores et déjà annoncé qu’ils ne résigneraient pas en cas de Star Academy 9. L’illustre Armande Altaï, le doyen Kamel Ouali et Christophe Pinna tirent donc leur révérence après bon nombre d’années passées auprès des élèves.

Après avoir fait part d’un possible arrêt de son émission emblématique, la direction de la chaine semble vouloir se donner du temps pour réfléchir. Il faut dire que l’émission continue à générer un très joli chiffre d’affaires publicitaires (42.4 millions d’euros, selon l’estimation de l’institut Yacast), et ce malgré une baisse par rapport aux années précédentes. Une décision devrait être prise en janvier 2009.



  A LIRE AUSSI  

TF1   REAL TV   AUDIENCES TV   STAR ACADEMY  









LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME

AUDIENCES TV ACCESS


INTERVIEW

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019