vendredi 14 mars 2014 à 23:59 par

Bon anniversaire les Enfoirés : le concert des 25 ans au profit des Restos du cœur

Bon anniversaire les Enfoirés : le concert des 25 ans au profit des Restos du cœur
©TF1 

Depuis Strasbourg, Les Enfoirés fêtent le vingt-cinquième anniversaire de leur action au profit des Restos du cœur. Comme chaque année, des milliers de spectateurs sont au rendez-vous pour le concert caritatif, contre des millions devant leur petit écran. La soirée démarre avec « Attention au départ », l’un des nombreux tubes écrits par Jean-Jacques Goldman, chef d’orchestre du show. Maxime Le Forestier, Jean-Baptiste Maunier, Natasha Saint-Pier, Shy’m, Christophe Willem, Zaz, Zazie : Les Enfoirés au complet en hôtesses de l’air et stewards. Et le public de chanter « Joyeux anniversaire ».

Le train amène sur scène Mimie Mathy, qui ouvre « Qu’est ce qu’on fout à Strasbourg ? », rejointe par toute la troupe sur un plateau couvert de bulles de bande dessinées. M. Pokora rassure son monde en s’affichant en maillot de bain, alors que tout le monde a bien froid ! Dany Boon et Kad Merad débarquent à vélo. Le comique n’a pas le droit d’aller dans le même hôtel que les autres, tout simplement parce qu’il est le petit nouveau dans la bande ! À grands renforts de « Bilout », les comédiens s’amusent comme à l’époque de Bienvenue chez les Ch’tis.

Après « Si tu ne me laisses pas tomber » (Gérard Lenorman), Mickael Youn débarque à la table de Jean-Jacques Goldman et de Maxime Leforestier. Les anciens et le nouveau (avec ces demoiselles) face à face. Sauf que Michael Youn propose une version « R&B » de « La Chanson des Restos », pas forcément du goût de son auteur… Et en rap alors ? Pas mieux… Le souk est peut-être la solution... Un peu de soleil et surtout du grand show de la part du chanteur, acteur et réalisateur. À la guitare, Marc Lavoine fait ensuite une pause en acoustique, avec enfants et chœurs.

Premier medley de la soirée, « Tapage nocturne » débute par « Blurred lines » (Robin Thicke), avec Chimène Badi et Natasha Saint-Pier, tandis que Michèle Laroque et Bénabar partagent le lit conjugal… Trop de bruit au goût de Monsieur ? Madame en profite pour quelques bonnes vérités bien senties… Sexion d’assaut, Bruno Mars, Daft Punk : les tubes de l’année sont à l’honneur, tandis que Bénabar et Michèle Laroque forment le couple le plus improbable du moment. En plateau, costumes blancs pour les uns, plumes et paillettes pour les autres. Ambiance générale garantie.


Tradition oblige, les tubes français conservent la primeur chez les Enfoirés. Place donc à Michel Berger et « Seras-tu là ? » avec les couples Liane Foly / Thomas Dutronc ou Maxime Le Forestier / Chimène Badi. Julien Clerc fait irruption dans la chanson, après plusieurs d’années d’absence. Et le lit de réapparaitre, avec Claire Keim et George Clooney… Clooney ? Non, Nicolas Canteloup ! L’imitateur se cache dans le placard lorsqu’on frappe à la porte. Son mari arrive ? Non… Pascal Obispo. On frappe encore. C’est Grégoire. Tout le monde au placard ! Les Enfoirés en plein délire de drague aigüe, avant le « On ira » de Zaz, avec Nolwenn Leroy, Jean-Jacques Goldman, Marc Lavoine, MC Solaar, Christophe Willem.

« Bonjour, vous venez de joindre le bureau des plaisirs » : Liane Foly transformée en hôtesse de charme pour un Christophe Maé en mal de sexe ? Pas tout à fait, la chanteuse profite de sa demande intime pour vanter les bienfaits du CD et DVD des Enfoirés ! Juste après, les filles de la troupe apparaissent bâillonnées pour « Laissez-nous chanter » (Gold). Derrière, les garçons arrivent en chevalier et guerriers pour interpréter le tube de Gold. Julien Clerc, Patrick Fiori, Jean-Jacques Goldman et Michaël Youn en quatuor, avec Jean-Louis Aubert à la guitare.

Dans l’hôpital des Enfoirés, Jean-Jacques Goldman semble bien avoir perdu la tête… La chanson « Suzette » de Dany Brillant ouvre le medley « L’Hôpital en folie », dans un décor de bande dessinée. « Ma gueule », « Cassé », « Allô maman bobo », « Le Sirop Typhon » : les chansons s’enchaînent, tandis qu’en arrière-plan Amel Bent tente d’accoucher (de Michael Jones) et Dany Boon de soigner quelques patients. Le Supercondriaque ne pouvait pas trouver meilleur rôle. À moins qu’il s’agisse de celui de Bénabar, le croque-mort de service, un cercueil sur le dos.

Sur un air de Bernard Lavilliers, « Noir et blanc », Jean-Louis Aubert, Patrick Bruel, Christophe Maé changent d’atmosphère, en apparaissant derrière des grillages. Ils rendent hommage à Nelson Mandela avec « la musique est un cri qui vient de l’intérieur ». Juste après, Kad Merad s’essaie à la batterie, avec Le Forestier à la contrebasse et Jean-Louis Aubert à la guitare, en ouverture du medley « Le Rock sur trois accords », ambiance sixties et blousons noirs avec les chansons de Johnny Hallyday. Après « Au rythme et au blues, Dany Boon, Jean-Baptiste Maunier et Shy’m forment le trio de « Johnny reviens ».


Un épouvantail, une femme robot, un lion… Les Enfoirés partent pour le monde d’Oz avec « Jacques a dit » de Christophe Willem. En scène, Jean-Louis Aubert, Patrick Fiori, Claire Keim, Zaz chantent la mélancolie. « Welcome à choucroute city » scande juste après Nicolas Canteloup avec la voix de Nelson Monfort. Les joueurs de l’équipe des Enfoirés entrent sur la pelouse, pour le tirage au sort, avec Christian (Mickael Youn), Jean (Grégoire) et Pierre (Patrick Fiori). Un trio qui s’en donne à cœur joie, en tirant les boules à la Motus. Premier tube du medley « Complètement foot » : Jump de Van Halen

Avec la Coupe du monde en ligne de mire, Les Enfoirés poursuivent sur le terrain du football. « Allez les verts », « Les Corons », « Final Countdown », « La Marseillaise » : les tribunes de Strasbourg s’échauffent et l’invité vedette du concert 2014 fait son entrée sur la scène. Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France donne un carton rouge à Nicolas Canteloup. Effectivement, Nelson « Nicolas Canteloup » Monfort n’a vu aucun gagnant dans ce championnat de bonne humeur. Pire, l’imitateur a osé le parodier. Le patron des Bleus n’a pas vraiment chanté, mais participé au bouquet final du medley.

Derrière leurs bureaux, Grégoire, Lââm, Christophe Maé, Pascal Obispo entonnent « Papaoutai ». Le tube de Stromaé se devait d’être dans la play-list de 2014. Juste après, Ked Merad a joué son plus beau plan drague avec Claire Keim et Shy’m. Les filles ont testé leurs nouvelles applications. La meilleure est celle qui détecte les hommes qui portent des perruques. A l’apparition de Patrick Fiori, elles n’en reviennent pas. Puis, Thomas Dutronc, Emmanuel Moire, Pascal Obispo et Zazie surgissent au milieu du public pour « Ce n’est rien » de Julien Clerc.

Apparaît Dany Boon en solo. Il promet de tenter d’interpréter « L’Hymne à l’amour »… Le petit nouveau va connaître un bizutage en bonne et due forme. Nicolas Canteloup l’interrompt en premier pour récupérer sa veste… Puis surgit M. Pokora, torse nu. Il souhaite sa chemise. Et l’étiquette le prouve ! Pascal Obispo veut son pantalon. « Non ! » lui répond Dany Boon. « Pas L’Hymne à l’amour en slip ». Le sketch rend le public de Strasbourg hilare. D’autant que Jean-Jacques Goldman intervient, une serviette sur les hanches. Le slip aussi ? Heureusement, tout est bien qui finit bien, et le medley « Enfin toi et moi » d’enchaîner. Dany Boon au lit avec Tal !

À Strasbourg, le chœur des Enfoirés a démarré la dernière séquence de la soirée avec « La Chanson du bénévole ». En soliste : Tina Arena, Patrick Bruel, Marc Lavoine, Christophe Maé et M. Pokora. Puis en venu le traditionnel final avec « La chanson des Restos ». « Aujourd’hui, on n’a plus le droit, ni d’avoir faim, ni d’avoir froid ». L’ensemble de la troupe et les bénévoles poussent le dernier cri de la soirée, un hymne à la solidarité, un appel aux dons.



  A LIRE AUSSI  

TF1   DIVERTISSEMENT   LES ENFOIRES  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (mercredi 16 octobre 2019) : Good Doctor facile leader, Le meilleur pâtissier met La carte aux trésors à la diète

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (mercredi 16 octobre 2019 : N’oubliez pas les paroles réagit, Demain nous appartient leader en baisse, La meilleure boulangerie de France prolonge son succès


INTERVIEW


Stéphane Plaza (La meilleure offre) : « Avec Julien Courbet, j’ai appris qu’il n’y avait pas que des gens maladroits dans la vie »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019