mardi 7 novembre 2017 à 17:17 par

Brigitte (Bienvenue chez nous) : « Je redoute que les téléspectateurs ne réagissent pas aussi bien que la première fois »

Depuis ce lundi 6 novembre, TF1 propose une semaine spéciale Combat des régions pour la 100ème de Bienvenue chez nous. Rencontre avec Brigitte, championne de l’Est avec son mari Bernard.

Brigitte (Bienvenue chez nous) : « Je redoute que les téléspectateurs ne réagissent pas aussi bien que la première fois »
©TF1 

Benoît Mandin : Pourquoi avoir accepté de participer de nouveau à Bienvenue chez nous ?

Brigitte : Notre premier passage dans l’émission nous a amené une forte publicité et a eu un impact sur l’activité. On a eu des retombées impressionnantes dès la fin de la diffusion, l’expérience a été enrichissante et bénéfique. Toutefois, avec Bernard, nous avons hésité, car nous sommes de simples agriculteurs et on se demandait si on était prêts, à nouveau, à se lancer dans l’aventure.

Avez-vous eu des appréhensions ?

C’est différent. Avant le tournage, on savait ce qui nous attendait donc on était plus à l’aise. J’appréhende maintenant la diffusion de l’émission par peur de ce qui va être dit et de l’image que l’on va donner. Je redoute que les téléspectateurs ne réagissent pas aussi bien que la première fois.

« La défense de notre région et du patrimoine local est un point important »

Comment s’est déroulée la compétition ?

On est tombés sur des concurrents sympathiques même si on n’a pas été à l’aise chez nous. Je ne sais pas si cela vient du fait d’y participer une deuxième fois ou d’avoir peur de ne pas se renouveler. Chaque candidat était dans un bon état d’esprit bien que l’on ne sait pas ce qui s’est vraiment dit et passé. On sait que ce ne sont pas des candidats comme les autres, mais nous ne sommes pas des compétiteurs.

Votre maison d’hôtes est une ferme. Diriez-vous que c’est une force ou une faiblesse par rapport aux autres candidats ?

Pour nous, la défense de notre région et du patrimoine local est un point important. Contrairement aux autres candidats, nous sommes dans la Nièvre, un département défavorisé qui perd beaucoup d’habitants. La première fois, les gens avaient été enchantés de le découvrir, cela nous a motivé de redonner envie aux téléspectateurs d’y revenir.

Que retenez-vous de cette deuxième participation ?

On a fait de belles rencontres et on a découvert de nouveaux horizons. L’expérience a été plutôt positive.



  A LIRE AUSSI  
¤ Bienvenue chez nous déprogrammé, Valérie Damidot en quotidienne avec Mon plus beau Noël sur TF1

¤ Bienvenue chez nous, la 100e : Brigitte & Pascal, Anne & Philippe, Soraya & Nicolas et Brigitte & Bernard pour un Combat des régions


TF1   DIVERTISSEMENT   BIENVENUE CHEZ NOUS  




- Bienvenue chez nous, la 100e : Le combat des régions, du lundi 6 au vendredi 10 novembre à 18h15 sur TF1





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 11 décembre 2018) : Incroyable talent leader devant Les Secrets, Les Chamois remontent, catastrophe pour France 2

Audiences TV Prime (mardi 11 décembre 2018) : Incroyable talent leader devant Les Secrets, Les Chamois remontent, catastrophe pour France 2


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 11 décembre 2018) : Demain nous appartient écrase NOPLP, C à vous talonne Objectif Top Chef

Audiences TV Access (mardi 11 décembre 2018) : Demain nous appartient écrase NOPLP, C à vous talonne Objectif Top Chef


INTERVIEW
Sophie Davant (Affaire conclue) : « Je ne voudrais pas qu'on tue l'émission... »

Sophie Davant (Affaire conclue) : « Je ne voudrais pas qu’on tue l’émission... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018