vendredi 8 novembre 2002 à 00:09 par

Ca va se savoir : un succès honteux ?

Ca va se savoir : un succès honteux ?
© 

Lancée le 25 mars dernier, Ca va se savoir, l’émission de RTL9 connait un succès croissant. En effet, diffusée chaque jour à 19h30, cette adaptation française du fameux Jerry Springer Show a doublé sa part d’audience et réunit quelques 130 000 téléspectateurs chaque soir. Un chiffre qui peut paraître dérisoire mais qui est important pour une chaîne du câble et du satellite.

Ca va se savoir, animée par Simon Monceau, est aussi programmée en Belgique sur la chaîne AB3 chaque jour à 19h25 juste après Le Bigdil.

Et que ce soit en France ou en Belgique, l’émission fait parler d’elle et cela plait de moins en moins au groupe AB, propriétaire de RTL9 et d’AB3.

En effet, la première polémique est venue du fait que les témoins invités étaient des comédiens. La production ne le nie plus et l’indique même dorénavant clairement en fin d’émission suite aux différents reproches. Le générique de fin ressemble donc de plus en plus à un générique de série.

Aussi depuis la rentrée, Ca va se savoir est désormais produite directement par AB3 en Belgique et non plus en France. Les enregistrements ont donc lieu dorénavant chez nos voisins Belges. Et le ministre de la Communication belge s’inquiète de la qualité de ces émissions. Le CSA belge a fait même savoir que l’émission pourrait porter atteinte à la dignité humaine...

AB aime bien Ca va se savoir, qui lui assure de jolis succès d’audience, mais n’aime pas trop que ca se sache en tout cas maintenant comme le dit chaque soir en fin d’émission, Simon Monceau et son public : « Ca va se savoir ! »...


Photo issue du site de RTL9 - tous droits réservés RTL9

Le site de RTL9
Le site de AB3






comments powered by Disqus
 Le Buzz Toutelatele
 On vous recommande
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018