samedi 16 décembre 2017 à 18:47 par

Cathy Andrieu (Les Mystères de l’amour) : « Cathy est prête à tout foutre en l’air, même son fils, pour éviter une situation qui paraît sans issue »

Ce samedi 16 décembre à 19h50, TMC diffusera un nouvel épisode de la saison 16 des Mystères de l’amour. Cathy Andrieu se confie sur l’évolution de sa relation avec José, le père de Pedro et Béatrice. La comédienne évoque également son retour dans la bande et le succès de la série.

Cathy Andrieu (Les Mystères de l’amour) : « Cathy est prête à tout foutre en l’air, même son fils, pour éviter une situation qui paraît sans issue »
©Angélique Le Goupil/JLA  

Benoît Mandin : Cathy est tiraillée entre son amour pour José et ses pulsions pour le père de Pedro. Comment avez-vous imaginé ce paradoxe ?

Cathy Andrieu : Cathy ne cesse de rappeler qu’elle est une femme indépendante. Elle connaît très bien son mari et il lui arrive d’avoir des petits coups de cœur comme le père de Pedro. Elle les regrette généralement après, mais elle agit comme beaucoup d’hommes par pulsion. Cathy est assez masculine finalement.

Julien vient de lui annoncer qu’il avait un nouveau petit ami. Il s’avère que celui-ci n’est autre que Pedro, le fils de Robert. Comment Cathy va-t-elle gérer la situation ?

Elle va trouver tous les prétextes possibles pour éviter Pedro. Elle peut s’en sortir, mais cela va surement lui amener des changements d’attitude. Elle va réaliser que son aventure avec Robert a pu mettre son couple avec José en péril. Cathy va éviter de recommencer ce genre d’expérience bien que José vit également des choses de son côté. À titre personnel, j’aimerais bien qu’elle dise la vérité.

Pour éviter d’éveiller les soupçons, Cathy a annoncé à Robert son intention de séparer Julien et Pedro. Comment l’avez-vous abordé ?

J’ai eu du mal à excuser ce genre de personnage. Je pense que Cathy fait sur des choses sur le thème de la pulsion sans réfléchir, tout en s’apercevant que son couple peut exploser. Elle est prête à tout foutre en l’air, même son fils, pour éviter une situation qui paraît sans issue. Pour Cathy, Julien vivra mieux une séparation avec Pedro plutôt que d’apprendre que sa mère est allée avec le père de son petit ami. Elle sait que Julien est capable d’aller de garçon en garçon, ce qui au fond est mieux que de faire exploser une famille.

Cathy ne va-t-elle pas finir par éveiller les soupçons de José ?

Elle se sent tirailler des deux côtés et dans sa tête, la famille est la priorité. Elle met son mari et son fils au même niveau. Elle préfère que ça s’arrête plutôt que de dire la vérité. La relation avec Robert n’était pas importante, mais quand elle le devient, cela pose vraiment problème. Cathy ne va pouvoir compter que sur le soutien de Béatrice. Elle sait que celle-ci pourrait révéler la vérité à José, avec qui elle entretient une relation cachée…

« Cathy fait des choses sur le thème de la pulsion sans réfléchir, tout en s’apercevant que son couple peut exploser »

Ne pourrait-on pas imaginer que cela soit une vengeance pour Cathy face aux nombreuses trahisons de José ?

Je pense que Cathy ne croit plus du tout au père Noël (rires). Elle est déchantée par José et a très peur de l’engagement. Le personnage va avoir des réactions à contre-sens de ce qu’elle est au fond. Elle est très attachée à la famille, à son mari et à son fils. Cathy évolue très peu avec le reste de la bande, elle apparaît toujours en huit clos.

Que pensez-vous de l’évolution de votre personnage ?

J’espère qu’elle va se calmer (rires). Je rêve qu’elle ait un retour à une vie bien équilibrée et qu’elle soit un peu plus douce. Cathy est de plus en plus énervée et ses rapports sont conflictuels. Je peux en rigolant soumettre mes envies à Jean-Luc Azoulay (producteur, ndlr), mais c’est lui qui s’amuse et décide. C’est difficile d’établir un personnage bien défini dans son caractère.

Aimeriez-vous que Cathy évolue plus vers des intrigues dramatiques ?

J’adorerais en tant que comédienne. Elle a récemment perdu son bébé et c’était intéressant à jouer. Je suis maman donc j’ai pu m’imaginer l’effet de la perte d’un enfant. Même si ça n’avait pas été le cas, on fait appel à des choses qui nous touchent et nous font aller vers un sentiment de tristesse infinie. Cela donne des respirations où on ne joue pas que sur le même thème et les mêmes sentiments.

Comment expliquez-vous le succès des Mystères de l’amour ?

Je trouve ça étonnant, car on n’est dans un monde où va très passe vite et où l’on passe rapidement à une autre chose. Cette petite série, qui a beaucoup été critiquée à ses débuts parce qu’elle amenait des tournages différents, continue de vivre et d’être regardée. Je pense que le public est en partie constitué de ceux qui regardaient Hélène et les garçons. Cela leur amène un sentiment de réalité comme si on était vraiment ces personnages-là. Il y a aussi ceux qui sont nostalgiques de leur enfance et des années Club Dorothée. Beaucoup de gens me disent qu’ils nous regardent maintenant avec leurs enfants comme si c’était une tradition. On est les seuls à être là depuis si longtemps !

« Cathy évolue très peu avec le reste de la bande, elle apparaît en huit clos »

Hélène et les garçons a fêté ses 25 ans et le Club Dorothée ses 30 ans. Quels souvenirs en gardez-vous ?
J’en garde un souvenir de beaucoup de travail, car nous travaillions cinq jours sur sept et quinze heures par jour. C’était une période très dense et je n’étais absolument pas préparée à un tel succès. Je suis partie assez vite puisque j’ai démissionné au bout de six mois. Je me souviens aussi des fous rires que l’on avait sur le plateau et de la complicité que l’on avait entre les comédiens.

Pourquoi avoir accepté de revenir dans Les Mystères de l’amour ?

J’avais arrêté le métier de comédienne, car je suis architecte d’intérieur. Jean-Luc Azoulay m’a appelé pour me demander de revenir pour cinq jours de tournage. J’étais à un moment donné de ma vie où je me suis dis pourquoi pas du fait que je m’étais bien détachée de tout ça. J’avais surtout envie de revoir toute l’équipe et j’ai donné mon accord. J’ai eu un trac fou de revenir sur le plateau, car cela faisait longtemps que je n’avais pas joué. Et puis les cinq jours, c’est depuis fin 2014 (rires). Je vis beaucoup mieux le métier de comédienne aujourd’hui qu’à l’époque.

Parallèlement aux Mystères de l’amour, avez-vous des projets ?

J’aimerais bien démarcher pour faire du théâtre et je compte bien m’y atteler rapidement. Depuis 2014, j’alternais les tournages avec mes chantiers, mais là je viens de mettre en pause mon activité. J’ai eu aussi une période très brève où je réalisais des recettes de cuisine pour une amie.


- Les Mystères de l’amour, ce samedi 16 et ce dimanche 17 décembre à 19h50 sur TMC
- Les Mystères de Noël, ce dimanche 17 décembre à 21 heures sur TMC



SERIES   TMC   LES MYSTERES DE L’AMOUR  




comments powered by Disqus
 On vous recommande
Les Mystères de l'amour : Marie déterminée à faire tomber Ingrid, une gardienne de prison assassinée
Les Mystères de l'amour : Christian arrêté après une bagarre, Fanny s'oppose à Jordan
Les Mystères de l'amour : Peter savoure sa vie de SDF, Hélène et Nicolas agressés
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales - Affichez les news TV sur votre site

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018