mercredi 10 octobre 2018 à 18:55 par

Cauchemar en cuisine / TPMP : Monica et Gilles Verdez accusent, M6 et Philippe Etchebest répliquent et se défendent

Cauchemar en cuisine / TPMP : Monica et Gilles Verdez accusent, M6 et Philippe Etchebest répliquent et se défendent
©Capture C8 

Ce mardi 9 octobre, une ancienne restauratrice de Cauchemar en cuisine a témoigné sur le plateau de Touche pas à mon poste sur C8, pour raconter sa descente aux enfers. Monica de Oliveira et son mari Paolo étaient les propriétaires du restaurant « O Cantinho » lorsqu’ils ont appelé Philippe Etchebest à la rescousse.

Dans cet épisode programmé en inédit le 14 septembre 2016, le chef autoritaire avait alors découvert une femme dépassée par les événements et en proie à de grosses colères, tandis que son époux, chef de cuisine, ne pouvait s’affirmer. Sous les conseils de l’ancien meilleur ouvrier de France, le couple avait décidé d’offrir une touche plus portugaise à la carte de l’établissement. Un an plus tard, lors de la diffusion de la série dérivée « Que sont-ils devenus », Monica, teinte en rouge, avait accueilli les bras ouverts son sauveur, évoquant les changements positifs depuis la venue de la production.

Monica très offensive à l’encontre de M6

Un tout autre discours a été prononcé chez Cyril Hanouna par l’ex-propriétaire, endettée jusqu’au cou et ne survivant qu’à l’aide du RSA. En effet, celle-ci a lancé une succession d’accusations à l’encontre de la production : « Des clients m’ont dit qu’ils étaient venus pour manger et qu’ils ont été refusés à l’entrée, que [la production] ne laissait pas rentrer ». Elle a aussi tenu les équipes de M6 comme responsables de la vente forcée de son restaurant : « Là où je pense qu’ils ont pêché, c’est de me faire faire un restaurant que portugais dans la ville où j’étais. Ça m’a tuée, je n’avais pas assez de clients pour, il fallait tenir un an parce qu’on a un contrat avec eux (...) J’ai voulu tenir jusqu’à la fin ».

Elle a reproché à M6 d’avoir sali son image à travers un montage défavorisant et exprimé le souhait de ne plus être rediffusée par la chaîne privée. Celle-ci, en effet, a retransmis la mission du chef Etchebest à Pfastatt ce samedi 6 octobre. Si un second candidat, invité de « TPMP », a défendu le programme, le chroniqueur Gilles Verdez a enfoncé le clou...

Philippe Etchebest, au cœur de la discorde C8 / M6

En effet, ce dernier a annoncé que Philippe Etchebest était un « acteur », l’émission entièrement « scénarisée » où « chaque réplique est écrite », reprenant les termes de deux anciens participants rencontrés par ses soins. Le journaliste a également avancé que la chaîne avait volontairement renoncé à programmer certains numéros, car les clients avaient des propos trop élogieux sur les assiettes servies.

M6, « surprise » des propos tenus dans le talk-show, a souhaité répliquer à Monica, en niant également les propos énoncés par Gilles Verdez et Cyril Hanouna. Ce dernier ayant indiqué que Philippe Etchebest avait décliné l’invitation ce 9 octobre.

M6 démonte les accusations

Contactée par Toutelatele, M6 a donc clarifié sa position et s’est défendue de toutes les critiques émises à son encontre lors de l’émission. Sur Philippe Etchebest, la chaîne assure que ce dernier n’a pas refusé de débattre, car « il n’a juste pas été invité ». À son propos, la chaîne ajoute : « Philippe Etchebest s’implique totalement dans l’aide et le suivi des restaurateurs. Après tournage, il appelle régulièrement les restaurateurs pour savoir où en est leur établissement et passe parfois les voir à l’improviste sans en faire la moindre communication. Il a reçu de nombreux témoignages de soutiens de restaurateurs chez qui il est intervenu depuis hier ».

Quant aux offensives de Gilles Verdez, M6 a joué la carte de l’ironie en citant « la longue enquête » de ce dernier : « Elle aurait été facilitée s’il nous avait appelés. Ce numéro de « Cauchemar en cuisine » n’a pas été diffusé pour la simple et bonne raison que le restaurateur a décidé de fermer son établissement avant même la diffusion (alors même que cet établissement allait beaucoup mieux). Nous avions déjà dit que nous préférions donc diffuser des « Cauchemar » des restaurateurs encore en activité pour les aider ».

L’interview de Monica a fait l’objet de plusieurs contre-arguments. Tout d’abord, M6 a jugé « faux » les propos de la restauratrice sur le blocage de certains clients à l’entrée du « O Cantinho » : « À aucun moment, la production n’intervient pour empêcher les clients de rentrer dans les restaurants », appuyant ses dires sur des séquences de salles remplies lors de plusieurs numéros - dont Tarbes - et sur le fait qu’il est plus pratique pour Philippe Etchebest de juger sur un « flux tendu ». M6 a jugé tout aussi « faux » les accusations de Monica concernant les commentaires guidés de clients pour que ceux-ci émettent des avis négatifs : « La production demande aux clients ce qu’ils ont apprécié et ce qu’ils n’ont pas aimé (plat, déco, service...) pour nous aider à bien comprendre ce qui va dans le restaurant et ce qui doit être amélioré ». La chaîne privée n’omet pas de rappeler que les restaurateurs ne feraient pas appel à la production si les établissements étaient fréquentés et couverts d’éloges.

M6 s’est également dédouanée quant à la fermeture de l’établissement - dont la liquidation judiciaire a été prononcée le 12 juillet dernier - : « l’établissement de Monica s’appelait déjà « O Cantinho » (« La Cantine » en portugais) et servait donc déjà des plats portugais... si la carte a effectivement évolué, elle ne peut être responsable de la fermeture du restaurant ». Sur la situation personnelle de la candidate, sans emploi et sans revenu : « nous comprenons son désarroi quant à la fin de son restaurant, mais il n’est pas possible d’incriminer « Cauchemar en cuisine » dans cette fermeture : le fait que des travaux dans son quartier aient entraîné le blocage de sa rue pendant de nombreuses semaines nous semblent être la cause principale de cette fermeture d’un restaurant qui allait déjà mal ». Sur un plan économique, la chaîne, enfin, a rappelé les 30 000 euros investis pour financer les travaux de rénovation et un accompagnement de 12 mois par une société spécialisée dans le pilotage d’expertises (contrat dont a parlé Monica dans l’émission mais qui n’engage nullement à rien pour le restaurateur). Quatre jours après la dernière diffusion de ce numéro, la chaîne s’est engagée à ne plus montrer la mission du chef Etchebest chez le couple portugais.

Le Sinatra remplace le O Cantinho

Des zones d’ombre demeurent autour de cette affaire. Le commis de cuisine, Dylan, est l’un des mystères entourant ce numéro alsacien. En effet, le jeune cuisinier, d’une nature volcanique, était en froid avec la patronne et les nombreux conflits entre eux ont représenté l’un des axes de travail de Philippe Etchebest. Or, après le traditionnel « bilan » collectif et individuel du chef après un service souvent désastreux, Dylan n’est jamais réapparu à l’écran. Si, en commentaire, Philippe Etchebest a assuré le jour de la réouverture que Dylan profitait de son « jour de congé », Monica a révélé dans Touche pas à mon poste que le jeune homme avait démissionné pendant le tournage.

Autre incohérence, le numéro de « Que sont-ils devenus » a bien été diffusé un an après le tournage initial, comme stipulé plus haut dans l’article. Or, l’établissement a été vendu quelques mois après la programmation initiale du divertissement culinaire. Actuellement, au 14 rue de Dornach se dresse « Le Sinatra », société créée le 2 décembre 2017 où l’accent américain a définitivement éteint l’accent portugais


M6   DIVERTISSEMENT   TOUCHE PAS A MON POSTE !   CAUCHEMAR EN CUISINE  




comments powered by Disqus
 Le Buzz Toutelatele
 On vous recommande
Audiences M6 : French in the city à l'agonie, Cauchemar en cuisine et E=M6 en résistance
Audiences M6 : French in the City talonné par C dans l'air, Cauchemar en cuisine respire, E=M6 en difficulté
Christian (Cauchemar en cuisine, Tarbes) : « Il a fallu que je reparte de zéro » après le passage de Philippe Etchebest
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018