ZOOM
vendredi 7 janvier 2005 à 01:23 par

Chouchou et Loulou : un gars et une fille qui ont conquis la planète


Chouchou et Loulou : un gars et une fille qui ont conquis la planète
©France 2 / Italia 1 
FRANCE 2 -  CANADA -  QUEBEC -  ITALIE -  ESPAGNE - 

Il y a cinq ans, France 2 innovait en proposant, juste avant 20 heures, une série de 7 minutes qui allait devenir un inusable classique. Après des débuts timides, Un gars, une fille réunira chaque jour plus de 5 millions de fidèles en moyenne, soit un tiers du public présent devant son poste de télévision à cet horaire stratégique. Un résultat supérieur de dix points à la part de marché moyenne de la chaîne.

Né au Canada en 1996 où il a remporté 16 Gemini Award (entre 1998 et 2001), ce format, devenu phénomène de société, volait alors vers la consécration avec une nomination en 1999 aux International Emmy Awards, deux sélections pour la Rose d’Or du Festival de Montreux, un 7 d’Or du public français et bien d’autres récompenses étrangères équivalentes.

Bien au-delà de la France donc, c’est dans le monde entier qu’Un gars, une fille a fait sensation. En Espagne, Él y ella a d’abord eu quotidiennement les honneurs du prime time sur la télévision catalane TV3, avant d’être diffusée dans le reste du pays, succès oblige. A ce jour, la série a trouvé son public dans toute l’Europe, de la Suède (SVT) à la Grèce (Mega Channel), et des Pays-Bas (RTL4) au Portugal (TV1). Ne se limitant plus au vieux continent, elle a débarqué plus récemment au Mexique, en Indonésie, en Israël et en Russie. Partout, les annonceurs s’arrachent les espaces publicitaires, ainsi que la popularité des deux comédiens vedettes, vantant dans certains pays les mérites de marques automobiles ou autres chaînes de magasins.

Et depuis peu, c’est l’Italie qui succombe à Love Bugs (les producteurs ayant choisi de conserver le titre international). Et le 2 janvier dernier à 21h35, près de 3 millions de téléspectateurs ont suivi la toute première heure de sketches (13% de part de marché), ce qui a permis à Italia 1 de se placer à cette heure-là tout juste derrière RaiUno et Canale 5. Un lancement hebdomaire à une heure de grande écoute (jusqu’au 16 janvier) avant une diffusion quotidienne à partir du 24 janvier, tout juste avant le journal de 19h30.

Dans les deux cas, la sitcom est précédée d’une « locomotive » de choix : la version transalpine d’un autre format court, Camera Café. En lieu et place de Chouchou et Loulou, deux visages bien connu du public italien : Michelle (Hunziker), ex-compagne du chanteur Eros Rammazotti propulsée ces dernières années présentatrice star en Italie et en Allemagne, et Fabio (De Luigi), humoriste.

Un couple d’amoureux modernes, qui rappelle chacun d’entre nous. Une quotidien si banal, fait de tracas, de bonheurs, de disputes et de réconciliations, et pourtant si passionnant. Un sentiment universel, le plus beau du monde. Là est la recette miracle. Et si l’on en croit son triomphe planétaire, les prochains tourtereaux cathodiques devraient vite devenir aussi cultes que de l’autre côté des Alpes...


- Le triomphe de Caméra Café en Italie
- L’Italie adapte Un gars, une fille

Le site de Italia 1




  
 


comments powered by Disqus
 Dans l'actu
 On vous recommande