lundi 18 décembre 2006 à 01:11 par ,

Commander in chief : l’inévitable échec de M6 ?

Commander in chief : l’inévitable échec de M6 ?
©DR 

« C’est dur d’avoir une vie privée quand on a 295 millions d’employeurs ». Tels sont les mots prononcés par Mackenzie Allen, le 16 décembre dernier sur M6 dans Commander in Chief. Mais ce qui est d’autant plus difficile, c’est d’avoir tout simplement une vie quand on peut compter sur moins de 3 millions de téléspectateurs. Ainsi, la première Présidente des Etats-Unis voit son mandat écourté. Avec une audience en baisse chaque semaine, le jugement de la chaîne privée est sans appel : la série événement de cette fin d’année est retirée de l’antenne.

Pourtant très tôt M6 était parti en campagne : une projection de trois séries phares au printemps dernier avec Prison Break et Bones (diffusée en début d’année 2007), un nombre important de bandes-annonces à l’antenne, une seconde projection presse à la rentrée mais surtout un thème dans l’air du temps : une femme présidente.

Le 2 décembre, la Présidente des Etats-Unis s’est donc tranquillement installée sur l’antenne de la chaîne privée. Charmed ayant rendu l’antenne après huit saisons, M6 en profite alors pour relancer sa Trilogie avec la première et unique saison de Commander In Chief. La série - créée par le réalisateur du thriller politique Manipulations, Rob Lurie, - s’intéresse au parcours de Mackenzie Allen, vice-présidente propulsée aux plus hautes fonctions après le décès du chef de l’Etat, Terry Bridges. Egalement épouse et mère de famille, elle affronte des situations inattendues tout en répondant à une opposition acerbe dans l’exercice de ses fonctions.

Commander in Chief n’est pas le premier show télévisé à traiter de politique américaine. Il s’inspire d’ailleurs ouvertement d’A la maison Blanche, où Martin Sheen bénéficie cette fois du rôle de chef d’Etat. Néanmoins, la vie privée et mouvementée des protagonistes est davantage mise en valeur dans Commander in Chief, et le fait qu’une femme soit en charge des plus hautes fonctions constitue une nouveauté considérable.

Cependant, les téléspectateurs français n’ont guère été séduits par les péripéties de Geena Davis. Le premier épisode a rassemblé 2.86 millions de téléspectateurs pour 12.5% de part de marché. Un score bien décevant pour une nouveauté. 45 minutes plus tard, le second épisode a du se résoudre à abandonner près de 200 000 fidèles. Et c’est la lente érosion de l’audience qui va contraindre M6 a mettre au placard Commander in Chief plus rapidement que prévu. Une semaine plus tard, chaque épisode diffusé perd plus de 100 000 téléspectateurs. Et samedi dernier, rien n’a enrayé la chute. 2.3 millions de téléspectateurs sont au rendez-vous de « Une présidence volée », soit 10.4% de part de marché. A 21h40, 6 000 fidèles désertent (10.5% de part de marché). Le dernier épisode de la soirée est suivi par 2.13 millions de personnes, soit 12% de part de marché.

Il est rare de voir la Trilogie du samedi pareillement boudée sur le plan de l’audience. Commander in chief ne semble donc pas correspondre aux attentes du public de M6. La chaîne privée l’a bien compris et profite des fêtes de Noël pour arrêter les frais. Les inconditionnels de la série devront alors zapper sur la chaîne Téva pour espérer voir la fin de leur série. En effet, à compter du 29 décembre, la chaîne du câble et du satellite - qui appartient à 100% à M6 - prendra le relais avec la diffusion des six épisodes restant, chaque mardi.

S’il est difficile de savoir si un programme va rencontrer ou non son public, deux signes annonciateurs n’ont sans doute pas échappé à M6 : les difficultés d’audience de Commander in chief aux Etats-Unis qui ont mené à sa suppression et l’échec de son clone français L’état de Grâce sur France 2.

Page 1 sur 2 SUIVANT 


  A LIRE AUSSI  

M6   SERIES   AUDIENCES TV   COMMANDER IN CHIEF  








comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (jeudi 21 février 2019) : Léo Mattéï leader stable, Brice 3 coulé par Envoyé spécial, le Stade Rennais fait frémir RMC Story

Audiences TV Prime (jeudi 21 février 2019) : Léo Mattéï leader stable, Brice 3 coulé par Envoyé spécial, le Stade Rennais fait frémir RMC Story


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (jeudi 21 février 2019) : Demain nous appartient victorieux, NOPLP, Les rois du gâteau et Les Marseillais dévissent

Audiences TV Access (jeudi 21 février 2019) : Demain nous appartient victorieux, NOPLP, Les rois du gâteau et Les Marseillais dévissent


INTERVIEW
Diane Chatelet (Affaire conclue) : « Les acheteurs ont interdiction d'accéder à la salle d'expertise ! »

Diane Chatelet (Affaire conclue) : « Les acheteurs ont interdiction d’accéder à la salle d’expertise ! »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019