vendredi 4 mars 2005 à 00:24 par

Daphné Roulier jongle entre TV et Cinéma sur Canal +

Daphné Roulier jongle entre TV et Cinéma sur Canal +
©C+/M.Bruno 

Depuis septembre 2001, Daphné Roulier présente + Clair, le magazine des médias de Canal +, tous les samedis à 12h40. Tour à tour présentatrice de journaux sur LCI, flash woman dans Nulle part ailleurs, ambassadrice des soirées spéciales de la chaîne cryptée, la jeune femme lance maintenant un magazine cinéma.

Intitulé Le cercle, ce magazine abordera l’actualité du septième art sous un angle critique, « sans frilosité, sans langue de bois mais avec gourmandise », comme l’explique Daphné Roulier. Elle sera entourée de journalistes spécialistes, Pascal Mérigeau (Le Nouvel Observateur), Marie Sauvion (Le Parisien), Xavier Leherpeur (Cinélive), Frédéric Bonnaud (France Inter), Axelle Ropert (La Lettre du Cinéma) et Michael Sadler, professeur de cinéma à L’Université de Londres à Paris.

L’émission est enregistrée juste après la sortie des films dans un décor cinématographique par excellence, puisqu’il s’agit d’un cercle de jeu à la Scorcese. Daphné Roulier jubile. Pour cette amoureuse de la pellicule, ce magazine est la concrétisation d’un rêve. Après Isabelle Giordano, elle devient la nouvelle égérie de la chaîne en la matière. Les sorties de la semaine, les reportages, des caméras indiscrètes nous révélant le dessous des cartes du cinéma... Le cercle foisonne de promesses pour les amateurs du genre. « Un magazine de débats et de critiques », ose Daphné Roulier.

Pour le premier Cercle, le comédien et réalisateur Albert Dupontel, et l’actrice et réalisatrice de films X Ovidie viendront s’exprimer sur le traitement des scènes de sexe dans le cinéma « traditionnel ». C’est dire si cette émission s’adresse à un public d’initiés, sachant que les magazines spécialisés dans le 7è art ont toujours eu du mal à trouver un grand public. Comme au cinéma, sur France 2, peine à réunir un million de fidèles, malgré ses changements de formules et d’animateurs. Le Cercle laissera encore plus de place à l’analyse, en présence d’étudiants en cinéma sur le plateau. Les journalistes spécialisés donneront leurs avis sur les sorties, sans retenue, comme le promet Daphné Roulier...

Plusieurs films seront traités lors de la première émission, comme Le couperet de Costa Gavras, Assaut sur le Central 13 de Jean-François Richet, Stage Beauty de Richard Eyre, Cinéaste à tout prix de Frédéric Sojcher, et 9 Songs de Michel Winterbottom. Egalement au programme, la chronique de Hector Hobalk qui décortique les tics de Humphrey Bogart, et la revue de presse de Marie Colmant, journaliste de Télérama.

Daphné Roulier surfe décidément sur les vagues de la télévision et du cinéma, avec le même enthousiasme. Certains la disent « snob », d’autres adorent son élégance et sa répartie fine. Une chose est sûre : elle ne laisse pas indifférent. L’an prochain, des rumeurs annoncent, une nouvelle fois, son départ de + Clair et son remplacement par une autre baroudeuse de Canal +, Marie Drucker. Celle-ci joue le rôle de joker de l’émission cette année, quand Daphné Roulier est en vacances... Mais, selon toute vraisemblance, la vestale grecque de Canal + restera à son poste en septembre. Cumuler ne lui fait pas peur, et on devrait la retrouver deux fois dans le week end, pour + Clair, coté télévision, et Le Cercle, coté cinéma...



  A LIRE AUSSI  

CANAL +  








comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (samedi 8 décembre 2018) : Mongeville plus fort que Jeff Panacloc, catastrophe pour Une ambition intime

Audiences TV prime (samedi 8 décembre 2018) : Mongeville plus fort que Jeff Panacloc, catastrophe pour Une ambition intime


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (samedi 8 décembre 2018) : 50' inside battu par le 19/20, C l'hebdo au million, Les Terriens du samedi en hausse

Audiences TV access (samedi 8 décembre 2018) : 50’ inside battu par le 19/20, C l’hebdo au million, Les Terriens du samedi en hausse


INTERVIEW
Julien Cohen (Affaire conclue) : « Quand on saigne quelqu'un sur une enchère, ce n'est pas toujours très sympathique... »

Julien Cohen (Affaire conclue) : « Quand on saigne quelqu’un sur une enchère, ce n’est pas toujours très sympathique... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018