samedi 12 août 2017 à 18:50 par

Delphine Wespiser (Fort Boyard) : « Blanche a cette pureté qui plaît au public, Rouge est plus tourmentée »

Depuis 2012, Delphine Wespiser incarne le personnage de Blanche dans Fort Boyard. Rencontre avec une Miss France devenue l’un des visages incontournables du jeu estival de France 2

Delphine Wespiser (Fort Boyard) : « Blanche a cette pureté qui plaît au public, Rouge est plus tourmentée »
©Gilles SCARELLA - FTV 

Benoît Mandin : Comment êtes-vous arrivée dans Fort Boyard ?

Delphine Wespiser : Le Père Fouras m’a contacté, car il avait détecté quelque chose suite à mon passage dans l’émission. La nouvelle Blanche est alors née et présente aujourd’hui de nombreuses caractéristiques comme les cheveux rouges. C’est devenu un réel personnage aimé des petits et des grands. J’ai d’abord été très surprise de recevoir une telle proposition et je m’épanouis énormément dans cette aventure.

Avez-vous des appréhensions ?

Bien sûr, car cela était quelque chose de totalement nouveau pour moi. J’ai été contente d’intégrer un programme que je regardais lorsque j’étais petite. C’est un honneur de rentrer dans la famille de Fort Boyard, car c’est une émission ancrée dans le paysage audiovisuel, qui fédère des millions de téléspectateurs et transmet de belles valeurs. Aujourd’hui, le Fort est très convoité.

Comment s’est passée votre intégration ?

Il y a vraiment une bonne cohésion et ambiance sur le Fort. Ce sont des petites fourmis qui gravitent un peu partout et chacun a sa tâche, mais il n’existe pas de grade. Que ça soit les cadreurs, Olivier Minne et les maquilleuses, on est tous au même niveau. C’est une colonie de vacances pendant deux semaines au printemps et vu que l’on est sur un rocher au milieu de la mer, cela crée des liens.

Votre personnage a évolué et pris une place plus importante au fil des saisons. Comment est arrivée votre jumelle Rouge ?

On a beaucoup discuté avec la production et je leur ai fait part de mon souhait d’aller plus loin dans mon personnage. Le public reprochait de ne pas voir assez Blanche donc bien qu’elle soit contentée au jugement, on a décidé de créer une histoire où elle présenterait sa soeur jumelle. Rouge a aujourd’hui un rôle capital puisqu’elle a créé une équipe avec de nombreux guests. Cette année, Blanche fait le jeu des audiotel pour faire gagner des cadeaux aux téléspectateurs.

« C’est un honneur de rentrer dans la famille de Fort Boyard, car c’est une émission ancrée dans le paysage audiovisuel »

Comment définiriez-vous Blanche et Rouge ?

Blanche est gentille et juste, même si elle est redoutée parce qu’elle est tranchante pour appliquer la loi du Fort. Rouge est plus tourmentée puisqu’elle a été longtemps emprisonnée. Le père Fouras lui a permis de retrouver sa liberté en échange d’un service. Elle a donc acquis une rancoeur et un caractère de guerrière. Lors de séances de dédicaces, je me suis aperçue que les enfants préféraient le personnage de Blanche, car elle est gentille. Malgré un côté un peu froid, elle a cette pureté qui plaît au public.

Aimeriez-vous avoir davantage d’apparitions ?

Oui j’aimerais, mais le problème est de savoir ce que l’on pourrait faire de plus. On réfléchit à proposer quelque chose de différent donc je pense qu’il va y avoir beaucoup de changements dans les années à venir. Cette saison, Blanche arbore un nouveau costume qui l’amène vers une ambiance plus glaciale et royale. Mais il est vrai parfois que j’aimerais bien voir plus Delphine, car ce rôle est tellement différent de moi dans la vraie vie. Il me faut quelques jours pour me remettre dans la peau de Blanche.

Quelles personnalités aimeriez-vous voir rejoindre l’équipe de Rouge ?

Depuis que j’ai été élue Miss France, j’ai rencontré de nombreuses personnalités, même si je ne suis pas fan d’une en particulier. À titre personnel, je rêvais de rencontrer Vincent Lagaf’. Et il s’avère que j’ai eu cette chance puisqu’il est venu sur le Fort en tant que candidat. Au fil des saisons, certains candidats se démarquent et peuvent intégrer l’équipe de Rouge. Cela se juge assez rapidement en fonction des profils et des caractères, puis la production décide celui ou celle qui rejoindra l’émission.

En 2012, vous avez participé à Fort Boyard après votre sacre à Miss France. Quelles épreuves redoutiez-vous ?

Je redoutais tout ce qui était avec les rats même si je suis une grande amie des animaux. Quand je suis venue en candidate, j’ai été confrontée aux blattes et surtout à des épreuves physiques. Je tiens à mettre un point d’honneur sur le fait que j’ai réussi l’épreuve des cylindres ! J’aurais adoré y participer une deuxième fois pour tester plus d’épreuves comme le saut à l’élastique. Pour me soigner de ma phobie des rats, je me rends régulièrement chez le soigneur, mais je n’ai pas réussi à la dépasser. En revanche, j’en avais une aussi pour les serpents, et il a très bien réussi à me présenter ça pour que j’en porte un dans le cadre de mon personnage.

« Je crois beaucoup en 2017 qui est pour moi l’année du changement »

Cette saison, Fort Boyard enregistre une nouvelle fois des belles performances d’audience. Comment expliquez-vous ce succès ?

L’émission évolue au fil des saisons et reste avant tout feel good. Elle ne propose pas d’éliminations, le groupe reste uni jusqu’au bout et est amené à faire des sacrifices pour récupérer l’un de ses membres. La solidarité est mise en avant et à la fin, les candidats ont surmonté leurs peurs et leurs angoisses. Le public aime aussi le fait que cela se fait dans le but de récolter le maximum de boyards pour une oeuvre caritative. Les parents peuvent regarder le programme en faisant plaisir à leurs enfants et même les grands-parents peuvent le suivre avec eux. Quand on regarde bien, il y a toujours une génération qui est lésée devant la télévision, et ce n’est pas le cas avec Fort Boyard.

Vous avez toujours apporté votre soutien à la cause animale et à la fondation 30 millions d’amis. Aimeriez-vous présenter une émission dans ce sens ?

Je continue d’y travailler avec de nombreuses associations. Avec 30 millions d’amis, on va tourner un pilote à la fin de l’été parce que nous souhaitons que cette émission d’utilité publique soit diffusée au plus grand nombre de personnes. Des discussions sont en cours et le bureau de la fondation m’a confirmé que ça avance bien. On met beaucoup d’espoir sur la vidéo que l’on va tourner prochainement. On souhaiterait que j’en assure la présentation. En parallèle, je vais régulièrement dans des SPA, ce qui me permet de faire passer des messages pour la défense des animaux.

Avez-vous été approchée pour la saison 8 de Danse avec les stars ?

J’ai passé les castings où j’ai beaucoup de plaisir. J’ai présenté deux danses et réalisé une interview. La danse est omniprésente dans ma vie, j’ai essayé de donner tout ce que je pouvais, maintenant il n’y a plus qu’à attendre la réponse de TF1 à la rentrée.

Avez-vous d’autres projets ?

La télé prend beaucoup de temps, mais on est en discussion avec France 2. Je continue à faire mes armes en cinquième saison de l’émission Votre Alsace, où je me rends chez des Français pour faire partager leurs passions. Elle a beaucoup de vues sur internet dans toutes les régions de France. Je crois beaucoup en 2017 qui est pour moi l’année du changement. J’attends de voir quel projet va se concrétiser (rires).


- Fort Boyard, chaque samedi à 20h55 sur France 2



FRANCE 2   FORT BOYARD   DIVERTISSEMENT  




comments powered by Disqus
 On vous recommande
Fort Boyard : Guillaume Pley, Caroline Ithurbide, Samuel Etienne, Gil Alma, Loup-Denis Elion, Vincent McDoom...
Audiences TV du samedi 5 août 2017 : Stars sous hypnose très faible, l'athlétisme domine sur France 2, Fort Boyard fait le bonheur de France 4
Jade Lagardère (Fort Boyard) : « Je voulais à tout prix gagner ! »
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales - Affichez les news TV sur votre site

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2017