Destination danger

Destination danger
© 


DIFFUSION

11 septembre 1960 sur ITV
4 saisons - 86 épisodes - arrêtée en 1968



DISTRIBUTION

Créateur : Ralph Smart
Distribution : Patrick McGoohan (John Drake) et Richard Wattis (Hardy)



SYNOPSIS

Non armé, peu enclin aux charmes de la gent féminine, John Drake est un agent secret de premier ordre. Au service de l’OTAN, cet espion caméléon parcourt le monde au nom de la démocratie. Cet homme solitaire a le sens du devoir ! Pour lui, l’intelligence surclasse toujours la violence, ce qui ne l’empêche pas d’utiliser quelques gadgets pour arriver à ses fins.


ANECDOTES

- Les aventures de John Drake sont nées à la suite de la rencontre de Ralph Smart (L’Homme invisible) et Lew Grade, directeur de la chaîne ITV. La série est pionnière en matière d’espionnage à la télévision. A cette époque, James Bond n’est effectivement encore qu’un héros de romans, signés Ian Flemming. Patrick McGoohan a d’ailleurs refusé le rôle de 007 pour le cinéma.

- La première saison de la série compte 39 épisodes, diffusés jusqu’en 1962. Il aura fallu attendre 1964 pour que l’espion ne reprenne du service, à la suite du succès de James Bond. L’arrêt prématuré de Destination danger est dû au peu d’intérêt du public américain pour l’espion, malgré le succès en Angleterre.

- Au lancement de la série, John Drake est agent de l’OTAN. Après les 39 premiers épisodes, il deviendra espion aux services de Sa Majesté au cours de la seconde époque. De 30 minutes, les épisodes passent au format de 50 minutes par la même occasion.

- L’accroche du premier générique est : « Tous les gouvernements ont leurs services secrets. En Amérique, c’est le CIA ; en France, le 2e Bureau ; en Angleterre, le MI 5. L’Organisation Atlantique a le sien aussi. Dans les cas difficiles, on fait appel à moi ou à quelqu’un dans mon genre. Oh, je me présente : je m’appelle Drake, John Drake ». La dernière phrase n’est pas sans rappeler l’expression restée célèbre de James Bond : « Mon nom est Bond. James Bond ».

- L’hypothèse selon laquelle l’agent secret du Prisonnier, N°6, serait en réalité John Drake a été démentie par Patrick McGoohan en personne. Un lien existe pourtant bien entre les deux séries. En effet, le décor du Village est celui de Portmeirion (aux Pays de Galles), que l’acteur a découvert au cours d’un tournage de Destination danger.

- En France, Destination danger (Danger Man en VO) a démarré sur l’antenne de la RTF en janvier 1961. La deuxième chaîne de l’ORTF, TF1, TV6 et Antenne 2 l’ont par la suite rediffusée. Au début des années 90, la série était proposée le samedi à 17 heures sur M6 ,dans La Saga des séries. 1.2 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous.



GUIDE DES EPISODES

Cliquez ici pour voir la liste des épisodes "Destination danger" par saison



CRITIQUES


ACTUALITES




GALERIE

ITV/ITC ITC/ITV ITV/ITV ITV/ITC ITV/ITC






comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 19 août 2019) : Camping Paradis battu par M6, Motive en baisse, Astérix talonne Spider-Man

Audiences TV prime (lundi 19 août 2019) : Camping Paradis battu par M6, Motive en baisse, Astérix talonne Spider-Man


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 19 août 2019) : N'oubliez pas les paroles double Demain nous appartient, TFX coule avec Les Golbderg

Audiences TV access (lundi 19 août 2019) : N’oubliez pas les paroles double Demain nous appartient, TFX coule avec Les Golbderg


INTERVIEW
Nathalie Simon (La carte aux trésors, Fort Boyard, Jeux sans frontières...) : « Pour faire revenir Intervilles, il faut trouver le bon moment »

Nathalie Simon (La carte aux trésors, Fort Boyard, Jeux sans frontières...) : « Pour faire revenir Intervilles, il faut trouver le bon moment »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019