samedi 20 janvier 2018 à 18:37 par

Destination Eurovision 2018, deuxième demi-finale : les 9 candidats et les chansons du show de France 2 (PHOTOS)

Destination Eurovision 2018, deuxième demi-finale : les 9 candidats et les chansons du show de France 2 (PHOTOS)
©GILLES SCARELLA /FTV 

Après un démarrage devant 2,5 millions de téléspectateurs, soit 12,4% du public, France 2 diffuse ce 20 janvier la deuxième demi-finale de Destination Eurovision . Neuf nouveaux artistes sont en compétition pour défendre les couleurs de la France au 63e Concours Eurovision de la chanson organisé à Lisbonne (Portugal) au mois de mai prochain.

Cette semaine, Marie Myriam ouvrira la soirée, juste après le journal de 20 heures. La dernière représentante tricolore à avoir remporté l’Eurovision en 1977 n’avait pas chanté depuis quatre ans. Mais elle n’interprètera pas « L’oiseau et l’enfant ». Elle réserve aux téléspectateurs une surprise : un hommage à son pays d’origine, le Portugal…

Après une « cover », la reprise d’un succès français ou anglo-saxon, les candidats proposeront le titre qu’ils espèrent présenter à Lisbonne. Comme lors du lancement, six jurés sont invités à exprimer leurs préférences : Amir, Isabelle Boulay et Christophe Willem ainsi que le Suédois Christer Björkman, l’Italien Nicola Caligiore et la Biélorusse Olga Salamakha, tous les trois impliqués dans l’organisation du Concours pour leur pays. Chacun récompensera six chansons en leur attribuant 2, 4, 6, 8, 10 ou 12 points.

Qui rejoindra en finale Lisandro Cuxi (« Eva »), Emmy Liyana (« OK ou KO »), Malo’ (« Ciao ») et Louka (« Mamma Mia ») ? Réponse vers 23h30.

Les 9 candidats de la 2e demi-finale

Lucie Vagenheim

Sa reprise : « Savoir aimer » de Florent Pagny
Sa chanson pour l’Eurovision : « My World »

Pour la jeune chanteuse originaire de Rouen, l’Eurovision, c’est « un rêve de petite fille ». Lors de la saison 6 de The Voice, elle intègre l’équipe de Florent Pagny et se hisse jusqu’en finale. Sur la scène de Destination Eurovision, elle retrouve Lisandro Cuxi, face à qui elle s’est inclinée. Pour prendre sa revanche, Lucie mise sur un titre pop associant français et anglais : « Ma chanson est fraîche et dansante, juge-t-elle. C’est bien pour concurrencer les Suédois ! »

Madame Monsieur

Sa reprise : « Désenchantée » de Mylène Farmer
Sa chanson pour l’Eurovision : « Mercy »

Le duo composé d’Émilie et Jean-Karl se présente au grand public avec le titre le plus engagé de cette sélection 2018. « Nous ne faisons pas de politique, préviennent-ils pourtant. On raconte juste une histoire vraie, qui nous a beaucoup touchés. » Celle de Mercy, petite fille née sur un bateau humanitaire en Méditerranée alors que sa maman fuyait les violences de son pays. « La chanson met un visage sur les migrants. L’Eurovision, c’est le meilleur théâtre pour parler de ce sujet qui concerne toute l’Europe. »

Jane Constance

Sa reprise : « What a wonderful world » de Louis Armstrong
Sa chanson pour l’Eurovision : « Un jour, j’ai rêvé »

Révélée par The Voice Kids, dont elle remporte la saison 2, la jeune Mauricienne, non-voyante de naissance, s’inspire des grandes voix américaines. Pour convaincre les jurés de l’envoyer à Lisbonne, elle a choisi un titre qui porte un message d’espoir et de persévérance. « Tout le monde rêve d’un monde meilleur, c’est une chanson qui parle à tout le monde », analyse-t-elle.

Nassi

Sa reprise : « Superstition » de Stevie Wonder
Sa chanson pour l’Eurovision : « Rêve de gamin »

Si Nassi a déjà composé plusieurs tubes de Soprano, Kendji Girac et Claudio Capéo, il espère bien profiter de « la plus grande opportunité de (sa) vie » pour s’affirmer sur le devant de la scène. « Je suis fasciné, avoue-t-il. Et en même temps, ça me fait peur, car c’est une grosse machine. » Pour l’occasion, il joue la carte de l’énergie et de la bonne humeur : « Le monde est de plus en plus triste, j’ai envie de chanter pour faire sourire les gens. »

Igit

Sa reprise : « Tout va bien » d’Orelsan
Sa chanson pour l’Eurovision : « Lisboa Jerusalem »

L’artiste, découvert dans The Voice en 2014, propose une invitation au voyage, écrite spécialement pour cette sélection. « Les premiers mots me sont venus quand je me suis visualisé sur la scène de l’Eurovision », révèle-t-il. Sa force pour le Concours ? « J’apporte quelque chose d’a priori moins calibré. Je fais un truc qui me ressemble. » Les jurés seront-ils sensibles au texte évoquant la futilité des frontières et le danger des nationalismes ?

Max Cinnamon

Sa reprise : « Perfect » d’Ed Sheeran
Sa chanson pour l’Eurovision : « Ailleurs »

Rares sont les postulants à ne pas être passés par la case télé-crochet : Max Cinnamon est de ceux-là. Le benjamin de la compétition, âgé de tout juste 16 ans – le minimum requis pour participer au Concours, a candidaté via le site de France 2. Seul en scène avec sa guitare, il fait sa première apparition à la télévision : « C’est incroyable ! Voir le public heureux, ça rend heureux. »

Sarah Caillibot

Sa reprise : « Tu m’oublieras » de Larusso
Sa chanson pour l’Eurovision : « Tu me manques »

À Destination Eurovision, la chanteuse normande retrouve Garou, son coach dans The Voice en 2013. Avec son titre, écrit bien avant d’intégrer le casting de cette sélection 2018, elle assume « un côté Edith Piaf, d’un ancien temps ». La mise en scène qu’elle propose est volontairement épurée : « Ce qui peut faire la différence, c’est mon choix de remettre au cœur du débat la chanson française. »

Sweem

Sa reprise : « Quelques mots d’amour » de Michel Berger
Sa chanson pour l’Eurovision : « Là-haut »

Passé par la saison 5 de The Voice, le musicien originaire de Paris tente sa chance avec un titre « organique » : « J’ai beaucoup fait d’électronique, j’aime ça, mais ici, je veux donner une valeur aux instruments. » Pour se présenter devant les jurés, l’artiste au pseudo énigmatique a pioché une chanson très personnelle : « Avant, je mettais des masques, explique-t-il. Avec mon nouvel album, je me livre, je ne me cache plus. »

June The girl

Sa reprise : « Poupée de cire poupée de son » de France Gall
Sa chanson pour l’Eurovision : « Same »

Dans la vie de tous les jours, Marine est une étudiante qui manque de confiance en elle. Sur scène, elle devient June The Girl, un « personnage fort, pétillant » : « C’est le modèle que j’aimerais atteindre ». Pour décrocher son ticket pour l’Eurovision (« les Hunger Games de la musique » selon elle), elle joue à fond un univers pop acidulé et des paroles mi-françaises mi-anglaises. « Ma chanson entre dans le format », reconnaît-elle.



FRANCE 2   DIVERTISSEMENT   EUROVISION  




comments powered by Disqus
 On vous recommande
Audiences TV du samedi 13 janvier 2018 : Le prix de la vérité leader devant Stars sous hypnose, Destination Eurovision troisième, Salvation très faible
Destination Eurovision 2018 : les candidats et les chansons du show de France 2 (PHOTOS)
Décès de France Gall, gagnante de l'Eurovision en 1965
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales - Affichez les news TV sur votre site

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018