lundi 8 janvier 2018 à 15:18 par

Dominique-Damien Réhel (Friends Trip 4) : « Je ne suis pas sorti indemne... »

Ce lundi 8 janvier à 18h15, NRJ12 donnera le coup d’envoi de la quatrième saison de Friends Trip. Dominique-Damien Réhel se confie sur son aventure, l’avenir de Génération Mannequin et ses projets.

Dominique-Damien Réhel (Friends Trip 4) : « Je ne suis pas sorti indemne... »
©NRJ12  

Benoît Mandin : Pourquoi avoir accepté de participer à Friends Trip 4 ?

Dominique-Damien Réhel : Pour moi, ce n’est pas une émission, mais une aventure. Je souhaitais me remettre en question et j’avais envie de découvrir l’envers du décor en tant que candidat puisque je suis animateur et concepteur de Génération Mannequin. Bien que je sois le plus âgé, cela n’empêche que je peux aller loin dans la stratégie. Friends Trip m’a fait découvrir mes capacités physiques et la vie en communauté. Comme le disait le regretté Johnny Hallyday, j’avais l’envie d’avoir envie.

Avez-vous eu des appréhensions ?

Certes, cela n’a rien avoir avec l’émission, mais j’ai une phobie de l’avion. Il fallait vingt-quatre heures d’avion pour se rendre sur le lieu du tournage... Je redoutais la vie en communauté vu que j’ai plus l’habitude de me retrouver dans les beaux hôtels grâce à mon métier. Là, j’ai été à la fois dans des villas et campings. Je suis tombé sur des jeunes adorables et prévenants, mais il y a eu des désaccords, car j’aime l’ordre et la discipline.

Comment avez-vous géré cette sortie de zone de confort ?

Je m’y étais préparé donc je savais que je pourrais vivre des moments difficiles. J’étais prêt à assumer psychologiquement tout ça, mais j’ai rapidement été dépassé. Friends Trip n’est pas qu’une aventure physique, elle est aussi humaine.

Dans quel état d’esprit étiez-vous lorsque vous avez découvert la première épreuve individuelle ?

Je ne l’ai pas bien vécu, car elle avait pour but de déterminer les équipes. On devait rester en équilibre sur des poteaux et j’ai été le premier à tomber. Je suis chorégraphe et danseur donc j’ai un pied hyper large. Vu que l’on devait tenir sur des petites sellettes, j’étais convaincu que je ne pouvais pas aller jusqu’au bout.

Diriez-vous que le fait d’être le candidat le plus âgé a été une force ou une faiblesse ?

Je ne l’ai pas vécu comme un inconvénient ou un avantage. C’était un challenge et je me devais d’être à la hauteur. Corentin a fait Koh-Lanta et la plupart sont très sportifs. Je ne me suis senti en aucun cas en infériorité (rires).

« On s’est retrouvés au coeur d’une évacuation générale. Il y avait des vagues immenses et on redoutait tous un tsunami »

Quel regard portez-vous sur le casting ?

Je l’ai trouvé exceptionnel, car on a tous des aventures professionnelles différentes. La production a fait preuve d’audace en me mettant dans le casting. Celui-ci est diversifié et a offert de beaux moments.

Comment s’est passée la cohabitation ?

Alors que tout le monde avait déjà la sienne, je me suis retrouvé sans chambre avec Astrid et Coralie. J’ai donc remis l’église au milieu du village et j’ai fait la cohabitation avec deux garçons. J’ai rapidement mis de l’ordre, car j’aime bien que l’on range et que ça ne soit pas le bordel.

Dans le premier épisode, l’un des candidats déclare : « Dominique est notre papa ». Qu’en pensez-vous ?

Je suis plutôt le grand frère bien que j’ai plus joué un rôle de père. Cela ne m’a pas vexé, car il y en a pour qui je pourrais être certainement le père. J’ai un petit garçon qui a cinq ans et ils ont tous été bienveillants avec moi. Ils sont tous pleins de bonnes attentions.

En pleine nuit, vous avez été évacué suite à une éruption volcanique...

J’ai eu très peur, car il était deux heures du matin ! On s’est retrouvés au coeur d’une évacuation générale, décidée par le gouverneur de l’État de Bali. Il y avait des vagues immenses et on redoutait tous un tsunami. J’ai immédiatement pensé à ma famille et particulièrement à mon fils. Je me préoccupais aussi pour ces jeunes candidats et les équipes de production.

« Génération Mannequin est de nouveau en casting à travers toute la France »

Quelles ont été vos forces et faiblesses pendant l’aventure ?

Ma force a été la stratégie, mais je n’avais pas la force physique des autres. Je me suis agréablement surpris et les téléspectateurs vont rapidement pouvoir le découvrir. J’ai perdu sept ou huit kilos en participant à Friends Trip. Je me suis énormément remis au sport, cette aventure m’a permis de me remettre sur de bons rails.

Que retenez-vous de cette expérience ?

J’ai découvert la vie en communauté et appris à accepter les qualités et défauts de chacun. L’émission m’a permis d’acquérir davantage de patience et de tolérance. Je ne suis pas sorti indemne de Friends Trip. C’est une aventure exceptionnelle où on ne triche pas.

Quid de Génération Mannequin ?

L’émission est de nouveau en casting à travers toute la France et en partenariat avec NRJ12. Je ne sais pas encore sous quels format et forme se feront le concours de Génération Mannequin 2018. Je pense qu’il y aura quelque chose dans le Mad Mag.

Vous avez été chroniqueur dans Le Mag aux côtés de Matthieu Delormeau. Aimeriez-vous le redevenir pour Ayem Nour ?

L’équipe, emmenée par Ayem, est formidable. Tout le monde est déjà bien installé, mais ce serait avec plaisir que j’accepterais de faire quelque chose qui rentrerait dans les cordes du Mag.



  A LIRE AUSSI  
¤ Mad Mag : Benoît Dubois absent pour Friends Trip 4, audiences en légère hausse pour Ayem Nour

¤ Mad Mag : pas de miracle d’audience pour la dernière de l’année, fiasco pour la finale de Friends Trip


REAL TV   NRJ12   FRIENDS TRIP  




- Friends Trip, ce lundi 8 janvier à 18h15 sur NRJ12





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 18 décembre 2018) : Incroyable Talent et Joséphine battus par Alexandra Ehle, Les Grosses Têtes font bonne figure

Audiences TV Prime (mardi 18 décembre 2018) : Incroyable Talent et Joséphine battus par Alexandra Ehle, Les Grosses Têtes font bonne figure


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 18 décembre 2018) : DNA bat N'oubliez pas les paroles, C à vous fait jeu égal avec Norbert Tarayre

Audiences TV Access (mardi 18 décembre 2018) : DNA bat N’oubliez pas les paroles, C à vous fait jeu égal avec Norbert Tarayre


INTERVIEW
Bernard de la Villardière (Cap Horn, M6) : « Cette aventure a été épouvantable et fatigante »

Bernard de la Villardière (Cap Horn, M6) : « Cette aventure a été épouvantable et fatigante »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018