dimanche 21 septembre 2014 à 19:11 par

Elsa Esnoult (Les Mystères de l’amour 7) : « Je n’ai pas peur de l’étiquette AB Productions »

Depuis son arrivée en saison 2 dans le rôle de Fanny, Elsa Esnoult est devenue une des figures phares de la nouvelle génération présente dans Les Mystères de l’Amour. Entre deux scènes de la saison 7, et alors que son premier album « Pour toi » sort dans les bacs, l’amoureuse de Cricri s’est confiée à Toutelatele.

Elsa Esnoult (Les Mystères de l’amour 7) : « Je n’ai pas peur de l’étiquette AB Productions »
©Christophe Charzat / TMC 

Marion Olité : Comment Fanny va-t-elle évoluer dans cette saison 7 ?

Elsa Esnoult : Fanny va réellement débuter sa carrière musicale, et rencontrer des producteurs plus ou moins bienveillants. Il va y avoir un arc narratif autour de ça. Elle va bien évoluer en tout cas. Je suis contente, il se passe des choses pour elle.

Avez-vous des envies particulières pour votre personnage ?

J’aimerais bien jouer des scènes un peu plus profondes, un peu plus dures. Pour le moment, Fanny est toujours un peu rigolote. Sinon, je suis ravie comme tout de ce que j’ai déjà à jouer.

Vous avez décidé de poursuivre l’aventure musicale de Fanny en sortant un premier album...

Oui, il est déjà sorti en digital sur toutes les plateformes de téléchargement. Il sortira officiellement dans les bacs fin septembre. Cela correspond en effet à l’évolution de mon personnage. On va profiter de cette histoire pour faire connaître mes chansons au public. Ils vont enfin pouvoir entendre plus que les dix secondes par épisode (rires).

« Faire de la musique est un rêve de petite fille »

Quel a été le moteur dans la sortie de cet album ?

Honnêtement, c’était d’abord Fanny qui sortait l’album dans l’histoire. Puis sur les réseaux sociaux, les gens ont demandé à avoir les chansons pour de vrai. C’est donc venu après, mais ça a toujours été un rêve de petite fille pour moi de faire de la musique.

La gestation de ce premier album a-t-elle été compliquée pour vous ?

Non pas vraiment. Quand on m’a dit « ça y est, on va faire un album, on va créer des chansons », j’étais euphorique. C’était extraordinaire pour moi ! Un vrai rêve qui devient réalité... En même temps, j’ai eu un peu peur aussi. On n’avait pas beaucoup de temps, car il fallait coller à l’évolution de Fanny dans Les Mystères de l’Amour. Je voulais écrire d’autres chansons, mais on me disait « Elsa, on n’a pas le temps ! ». Il y a eu du stress, mais plutôt positif. Et maintenant, j’attends de savoir si ça va plaire ou pas au public. Les premiers retours sont positifs, donc je croise les doigts pour que ça continue.

Avez-vous discuté de cette partie musicale avec Sébastien Roch, qui est très investi dans la musique à côté de son métier de comédien ?

Oui, il est enchanté pour moi. On a partagé un duo sur « Ma star à moi », mais je pense qu’il a un autre univers musical. Je ne pense pas en plus qu’il ait dans l’optique de sortir un album. Il était en-tout-cas très content pour moi et qu’on ait une chanson tous les deux.

Partie 2 > Son histoire avec Hélène et les Garçons et l’étiquette AB Productions


Comment va évoluer l’histoire de Fanny et Christian ?

Comme on est dans Les Mystères de l’Amour, il y aura forcément des rebondissements (rires). Après, je pense que pour créer une belle histoire, il faut également des failles. L’histoire d’amour entre eux sera plus belle et plus forte s’ils font face à des obstacles.

Comment ressentez-vous l’ambiance sur le plateau des Mystères de l’Amour, où les acteurs historiques sont très liés ?

On peut effectivement se demander comment intégrer cette fameuse tribu qui se connait depuis vingt ans. Je l’ai souvent dit : on a été accueilli à bras ouverts. Ce sont des gens très gentils, et sociables (rires). Avec Marion Huguenin qui joue Chloé, on a été très bien intégrées. J’ai l’impression maintenant de faire partie de cette petite famille.

Étiez-vous fan de la série Hélène et les Garçons ?

Oui, j’ai tout vu ! J’étais fan de Hélène, je suis même allée à son concert, j’avais son tee-shirt (rires). J’adorais. Évidemment, quand j’ai appris que j’allais tourner avec eux, j’étais aux anges. C’est une chance et un privilège. Je ne remercierais jamais assez Jean-Luc Azoulay de m’avoir choisie.

Quand vous avez été recrutée en saison 2 sur Les Mystères de l’Amour, pensiez-vous que la série était partie pour durer ?

On ne peut jamais prévoir un succès ou un échec, mais j’espérais que ça continue le plus longtemps possible. Jean-Luc Azoulay a tout de même réussi à faire vivre cette petite bande pendant vingt ans, alors on espère toujours que ça puisse durer.

« J’étais fan de Hélène, je suis même allée à son concert, j’avais son tee-shirt »

Avez-vous le temps de mener à bien d’autres projets à côté des Mystères de l’amour ?

Quand on est comédien et qu’on fait de la chanson, on a toujours en tête dix milliards de projets ! Le tournage des Mystères de l’amour me prend tout de même beaucoup de temps. Je suis très centrée sur la série, mais ça ne m’empêche pas de revenir du tournage d’un épisode de Camping Paradis. Je reste toujours ouverte à d’autres projets. Je fais aussi du doublage, et puis on va voir comment ça évolue côté musique.

Vous ne sentez donc pas un étiquetage AB Productions, qui vous empêcherait de travailler ailleurs ?

Non, c’est vraiment passé cette histoire pour le coup. À l’époque, Hélène et les Garçons réunissait 6 millions de téléspectateurs. On pouvait se dire que les acteurs étaient vraiment « marqués » AB. Maintenant, même si on fait toujours de beaux scores, ce n’est plus comme ça. Et de nos jours, tout le monde sait combien il est très difficile de tourner. On ne va pas se mentir, il y a beaucoup de pistons. Moi, je ne connaissais personne. J’ai passé de nombreux castings. On prend aussi ce qu’on nous donne. On ne va tout de même pas nous jeter la pierre pour travailler ! Au bout d’un moment, j’ai envie de dire que je fais ce que j’aime. Je n’ai pas peur de l’étiquette, je tourne. Je ne fais rien de dégradant. Les histoires qu’on nous écrit sont belles et touchantes.



  A LIRE AUSSI  
¤ Tom Schacht (Jimmy - Les mystères de l’amour) : « Cette série est comme un bouquin qui n’a pas encore de fin »

¤ Hélène Rollès (Les Mystères de l’Amour 7) : « Je ne veux pas salir le personnage d’Hélène »


SERIES TV   TMC   LES MYSTERES DE L’AMOUR  




- Les Mystères de l’amour, tous les samedis et dimanche à 19h45 sur TMC (en rediffusion du lundi au vendredi à 18h50 sur NT1)






AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (dimanche 13 mai 2019) : Kong Skull island détruit tout sur TF1, Dans la Brume électrique triomphe sur Arte

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (dimanche 13 octobre 2019) : Retour en hausse pour Les enfants de la télé, le Canal Football Club plonge, C Politique en grande forme


INTERVIEW


Clara Morgane (Danse avec les stars 2019) : « Ma double personnalité m’allait très bien... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019