lundi 18 février 2019 à 15:21 par

Estelle Dossin (Mariés au premier regard) : « Des candidats étaient désespérés »

Pour cette troisième saison de Mariés au premier regard, la psychologue clinicienne a rejoint l’équipe d’experts composée de Pascal de Sutter et Jean-Luc Beaumont. Pour Toutelatele, la recrue de M6 a évoqué les dessous de sa profession et son rapport avec les candidats de l’émission.

Estelle Dossin (Mariés au premier regard) : « Des candidats étaient désespérés »
©Thomas Padilla / M6 

Joshua Daguenet : quelle est la proximité entre les candidats et les experts de Mariés au premier regard ?

Estelle Dossin : Nous sommes assez proches car nous partageons une expérience extrêmement humaine. Pour ma part, j’ai pris des nouvelles fréquemment des participants.

Avant de commencer votre aventure, avez-vous été en contact avec les autres coachs ?

J’ai travaillé conjointement avec Pascal [De Sutter] et Jean-Luc [Beaumont]. Nous étions tout le temps ensemble au départ pour les ateliers et régulièrement pour le coaching.

Quel regard extérieur portez-vous au concept de l’émission ?

Je suis psychologue clinicienne. Les personnes que je reçois en libéral dans mon cabinet et qui ont entre 25 et 35 ans, me consultent pour leur célibat. Ils se demandent comment s’en sortir car ils dépriment à cause du poids de la société et de la famille. C’est source de conflit interne et externe. Dans le pire des cas, ces personnes peuvent faire des grosses bêtises. Cette question de rapprocher les gens relève de la psychologie expérimentale et je n’ai pas hésité à accepter de participer à l’émission. Mais il n’existe pas de formule magique pour rencontrer quelqu’un, en revanche, il y a des formules efficaces en psychothérapie pour être mieux avec soi-même.

« Il n’existe pas de formule magique pour rencontrer quelqu’un »

Tout célibataire est-il compatible avec ce concept ?

L’expérience est intéressante car un nombre important de personnes très différentes a souhaité participer. Certaines étaient désespérées ou tièdes et d’autres recherchaient un beau challenge. La compatibilité existe parmi toutes ces différences, et heureusement, sinon nous serions tous attirés par le même type de personne et ça ne pourrait pas fonctionner.

Quelle est la question la plus importante à se poser pour un célibataire qui ne veut plus l’être ?

Il faut faire le point sur soi et sortir de la demande à tout crin de l’autre. Aujourd’hui, les 25-30 ans sont assez attentistes. Ils attendent beaucoup de la rencontre et beaucoup de l’autre, ce qui lui impose une énorme responsabilité et cela peut faire fuir. Oscar Wilde a dit : « S’aimer soi-même est le début d’une histoire d’amour qui durera pour la vie ». Pour rencontrer quelqu’un, il faut avoir envie de donner avant de recevoir.



  A LIRE AUSSI  
¤ Mariés au premier regard 2019 : quelle audience pour Nolwenn / Florian et Marlène / Kévin ?

¤ Kamila Pievet-Palies (Mariés au premier regard, productrice) : « À 99%, les candidats ne souhaitent pas divorcer après le tournage »


M6   DIVERTISSEMENT   MARIES AU PREMIER REGARD  







comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (samedi 25 mai 2019) : Meurtres à Sarlat s'impose, NOPLP résiste à The Voice, MacGyver faible

Audiences TV prime (samedi 25 mai 2019) : Meurtres à Sarlat s’impose, NOPLP résiste à The Voice, MacGyver faible


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (samedi 25 mai 2019) : 50' inside talonné, Cannes termine en hausse, Les Terriens du samedi en baisse

Audiences TV access (samedi 25 mai 2019) : 50’ inside talonné, Cannes termine en hausse, Les Terriens du samedi en baisse


INTERVIEW
Solène Hébert (Demain nous appartient) : « Entre Victoire et Georges, un deuxième drame va se jouer... »

Solène Hébert (Demain nous appartient) : « Entre Victoire et Georges, un deuxième drame va se jouer... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019