mercredi 23 mai 2012 à 13:50 par

Eurovision 2012 : rencontre avec Anggun, une représentante ultramotivée

Française d’origine indonésienne, Anggun bénéficie d’une importante notoriété internationale : à ce jour, l’interprète de « La Neige au Sahara » a écoulé plus de deux millions d’albums en Europe ! Raison de plus pour lui accorder le privilège de représenter la France au Concours Eurovision de la chanson 2012. Un événement organisé cette année pour la première fois à Bakou en Azerbaïdjan, au cours duquel elle défendra nos couleurs avec le titre « Echo (you and I) ». Rencontre.

Eurovision 2012 : rencontre avec Anggun, une représentante ultramotivée
©Paolo Zambaldi / Warner Music /April Earth 

Sébastien Barké : Que représente pour vous la tournée que vous avez entamée travers l’Europe pour promouvoir Echo (you and I) ?

Anggun : Je veux simplement mettre toutes les chances de mon côté. Je suis ultramotivée, en ce qui concerne ce concours. En plus de cette importante promotion, je travaille actuellement sur une mise en scène que j’espère très originale. Cerise sur le gâteau : on a la chance de pouvoir compter sur Jean-Paul Gaultier qui prépare ma tenue pour l’événement. On ne veut pas jouer petits-bras !

Comment en êtes-vous arrivée à travailler avec Jean-Paul Gaultier ?

J’ai donné une interview dans laquelle on me demandait avec qui je souhaiterai travailler. C’est là que j’ai évoqué Jean-Paul Gaultier pour la première fois. Il m’a contacté pas plus tard que le lendemain,. La tenue sera inspirée par ma couleur de peau, et par celle de mes cheveux. Ça reste très vague, mais c’est tout ce que je peux vous révéler pour l’instant !

L’Eurovision ne représente-t-il pas un risque pour vous ?

Je ne pense pas. Regardez : Sébastien Tellier, Patricia Kaas, ou encore Amaury Vassili continuent de faire une très belle carrière ! Il ne faut pas oublier que, dans cet événement, c’est avant tout la chanson qui est jugée. Ce n’est donc pas vraiment un concours de chanteurs. À partir de là, nous, les artistes, ne sommes que les messagers. Bien sûr, la partie visuelle et sonore que nous proposons est primordiale. C’est pour ça que j’y travaille d’arrache-pied. Tout ce qui se passera sur scène sera de ma responsabilité.

La chanson passe t-elle toujours avant la mise en scène aujourd’hui ?

Il y avait eu Lordi, les Finlandais que j’avais adoré, et qui avaient véritablement marqué les esprits. Mais c’était il y a huit ans de ça ! Je ne sais pas si vous vous souvenez de la chanson qui a remporté le concours l’an passé (Running scared, NDLR). Mais leur mise en scène n’avait rien d’incroyable. Il y a deux ans, c’est Lena, la compétitrice allemande, qui avait gagné l’édition d’Oslo. Sa chanson était forte, alors que côté spectacle, c’était assez plat. La question se pose : est-ce qu’il y a véritablement une formule pour remporter l’Eurovision ?

Cette année, la France a vraiment fait le choix d’une chanson qui peut marquer les esprits...

Avant qu’on ne me propose différents titres, j’avais établi un cahier des charges précis. Je voulais absolument un titre rapide. Puisque, jusque-là, la France a toujours présenté des chansons plutôt lentes. Je voulais donc innover. Et puis, il était important pour moi de chanter en Français. Ça fait partie de mes atouts. Aujourd’hui, tout le monde chante en anglais afin de capter un plus large public. Du coup, j’ai pris le parti d’inclure quatre phrases dans la langue de Shakespeare. J’espère démontrer ainsi mon amour pour le Français, et prouver que je suis également une citoyenne du monde. Quand on me voit, on se doute bien que je ne suis pas Française de naissance. Ainsi, je souligne qui je suis. J’espère que les gens comprendront mon message.

Par quels concurrents vous sentez-vous menacée ?

Les Sinplus, de la Suisse, sont assez redoutables. Ce sont deux frangins qui chantent bien, en plus d’être beaux. Ils me font penser à U2. Je pense qu’on sera également surpris par le chanteur Malte qui, en live, peut s’avérer dangereux. Il faudra aussi compter sur la Suède et la Norvège - qui ont des chansons particulièrement efficaces -, et l’Allemand Roman Lob. Son titre est en effet écrit par Jamie Cullum. Et puis, il faudra se méfier des mamies russes. On verra bien !

Tout le monde peut-il se présenter à l’Eurovision ?

Oui, il suffit de regarder les mamies qui vont représenter la Russie cette année, ou encore Engelbert Humperdinck, le chanteur qui concoure pour le Royaume-Uni. Il a 75 ans, et c’est l’un des chanteurs préférés de ma mère. C’est le rival direct de Tom Jones. La jeune fille qui représente la Slovénie n’a que 16 ans. Il y a donc de vraies différences d’âge. Et puis, côté style musical, on trouve de tout. Ce qui m’ennuie surtout, c’est que les artistes oublient leur langue d’origine pour présenter des titres en anglais. C’est vraiment dommage.

Page 1 sur 2 SUIVANT 


  A LIRE AUSSI  

FRANCE 3   DIVERTISSEMENT   EUROVISION  




- Eurovision 2012, samedi 26 mai à 21 heures sur France 3





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 19 mai 2019) : Sully dépasse les 6 millions sur TF1, Arrivée réussie pour Florence Trainar sur M6, Flop du replay de l'Eurovision...

Audiences TV Prime (dimanche 19 mai 2019) : Sully dépasse les 6 millions sur TF1, Arrivée réussie pour Florence Trainar sur M6, Flop du replay de l’Eurovision...


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 19 mai 2019) : 7 à 8 monte en puissance, 66 minutes s'écroule, Enquête sous haute tension boostée sur C8

Audiences TV Access (dimanche 19 mai 2019) : 7 à 8 monte en puissance, 66 minutes s’écroule, Enquête sous haute tension boostée sur C8


INTERVIEW
Emanuele Giorgi (Plus belle la vie) : « Estelle aime les bad boys et Francesco en a les codes »

Emanuele Giorgi (Plus belle la vie) : « Estelle aime les bad boys et Francesco en a les codes »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019