vendredi 13 mai 2016 à 07:57 par

Eurovision 2016 (2ème demi-finale) : l’Australie conquiert l’Europe, l’Ukraine fait sensation, tous les pays nordiques recalés

Eurovision 2016 (2ème demi-finale) : l’Australie conquiert l’Europe, l’Ukraine fait sensation, tous les pays nordiques recalés
©EBU 

Ce jeudi 12 mai, Stockholm (Suède) accueillait la deuxième demi-finale du 61e Concours Eurovision de la chanson. Un rendez-vous que Toutelatele a vécu au cœur même de l’Ericsson Globe. En France, la soirée était retransmise en direct sur France 4 avec les commentaires amusés et parfois osés de Marianne James et Jarry, un tandem étonnant et détonnant, véritable révélation de ce cru 2016.

L’autre couple de la soirée, les hôtes suédois Petra Mede et Måns Zelmerlöw, ont été à la hauteur d’un show conçu « à l’américaine ». Ils ont brisé la glace avec une séquence digne des meilleurs spectacles de Broadway avant d’enchaîner les gags, pour le plus grand plaisir de la salle. Boutades, taquineries et même... strip-tease : lors d’un intermède, le maître de cérémonie n’a pas hésité à apparaître presque nu et un loup en peluche en main pour brocarder la prestation du candidat biélorusse.

Vers 23 heures, les dix derniers pays sélectionnés pour la grande finale ont été dévoilés. Un verdict marqué par une double surprise. La Géorgie fait partie des heureux élus grâce à un morceau de rock alternatif qui avait laissé de marbre les spécialistes. Plus étonnant, il ne reste plus aucun pays nordique en compétition à l’exception de la Suède, pays organisateur.

À côté de ces résultats peu prévisibles, les favorites, elles, n’ont pas failli. Malgré un choix vestimentaire assez douteux, Poli Genova rompt un record d’échecs. Elle qualifie la Bulgarie pour la première fois depuis 2007 grâce à un refrain entêtant aux sonorités orientales. L’Australie, représentée par l’interprète d’origine sud-coréenne Dami Im, passe en finale après une prestation vocalement impeccable et techniquement soignée. L’Ukraine confirme sa montée en puissance depuis les répétitions : le chant engagé de Jamala sur la déportation des Tatars de Crimée a su toucher les votants.

Parmi les nouveaux finalistes, la gent masculine est également bien représentée avec Justs (Lettonie), Donny Montell (Lituanie) et Michal Szpak (Pologne).

Seront enfin présents samedi soir Israël, la Serbie et la Belgique. Cette dernière a su tirer parti de son titre disco-pop pour transformer en dancefloor la Green Room, la zone où patientaient ses concurrents.

Outre le Danemark et la Norvège, l’Irlande, la Biélorussie, la Suisse, l’ancienne République yougoslave de Macédoine, la Slovénie et l’Albanie quittent le concours.

Samedi soir dès 21 heures, vingt-six pays se disputeront la victoire. L’ordre de passage a été dévoilé dans la nuit. La France a hérité de la 11e position, pas très favorable. Conchita Wurst avait toutefois réussi à dépasser ce handicap il y a 2 ans, ce qui laisse encore espérer la victoire. La Russie, qui se produira en 18e, reste la mieux placée. L’Ukraine (21e) ou encore l’Arménie (26e) sont en embuscade. Mais l’Espagne (19e) et l’Autriche (24e) pourraient bien créer la surprise... Les observateurs ont à ce stade bien du mal à se mettre d’accord sur l’identité de celui ou celle qui tirera son épingle du jeu cette année.



FRANCE 4   DIVERTISSEMENT   EUROVISION  




comments powered by Disqus
 On vous recommande
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales - Affichez les news TV sur votre site

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2017