vendredi 11 mai 2018 à 18:02 par

Eurovision : la vérité sur les audiences du show en Europe

Eurovision : la vérité sur les audiences du show en Europe
©DR 

C’est l’un des atouts marketing de l’ Eurovision pour convaincre l’Europe entière de la popularité de l’évènement : le nombre de téléspectateurs. Chaque année, l’UER (l’Union européenne de Radio-diffusion) affirme rassembler plus ou moins 200 millions de téléspectateurs. Cet argument est d’ailleurs largement mis en avant lors de chaque prise de parole dans tous les pays. À Stockholm en 2016, l’organisation revendiquait déjà 204 millions de téléspectateurs sur 42 marchés, soit une progression de 5 millions d’adeptes sur un an. Sur 40 marchés clés, le concours aurait ainsi affiché 36.3% de part d’audience, contre 15.7% habituellement en prime time dans ces pays référence. La finale atteindrait même 42.4% de part de marché chez les 15-24 ans dans ce même panel, contre 10.4% le reste de l’année. Il faut rappeler que l’Eurovision est diffusée dans la quasi-totalité sur les chaînes publiques en Europe, qui toutes, peinent à séduire les cibles jeunes et stratégiques. En 2017, alors que l’Ukraine organisait l’évènement, 183 millions de téléspectateurs avaient les yeux rivés devant l’évènement, en baisse de 17 millions de « fidèles » sur fond de polémique avec notamment l’éviction de la Russie et une organisation bancale.

Quelles véritables audiences pour l’Eurovision ?

Dans les faits, ces 183 millions de téléspectateurs représentent la couverture de l’évènement. Un score non négligeable réparti sur 42 pays. Il s’agit du nombre de personnes qui ont regardé au moins une minute de l’évènement lors des deux demi-finales ou de la grande finale. Ce ne sont donc pas 200 millions de téléspectateurs en moyenne qui regardent la finale de l’Eurovision . À titre de comparaison, les JO de Pyeongchang en 2018 ont été suivis par 41,5 millions de Français rien que sur France Télévisions, malgré le décalage horaire. Sur cet indicateur, les scores s’envolent à l’échelle européenne. La couverture est généralement un indicateur peu utilisé en télévision, car il a tendance à déformer une réalité, à « exagérer » la popularité d’un programme. Mais qu’en est-il de l’audience moyenne de cette grande finale regardée dans toute l’Europe ? L’Eurovision rivalise-t-elle avec les scores enregistrés par le Super Bowl aux États-Unis ou encore les grandes compétitions sportives européennes ? Toutelatele a mené l’enquête.

Un budget de plusieurs millions d’euros pour l’Eurovision

L’Eurovision est sans conteste un grand évènement européen. Il s’agit d’ailleurs du plus ancien concours de musique annuel au monde selon le Guinness Book. En 2018, le budget ne devrait pas dépasser 23 millions d’euros, dont 5 millions déboursés par l’office du tourisme de Lisbonne selon les organisateurs. La chaîne publique portugaise a dépensé près de 12 millions d’euros d’après les chiffres avancés par le service public portugais lors de sa conférence de rentrée. Les moyens sont mis en œuvre pour produire un spectacle de qualité, retransmis en simultané dans des dizaines de pays. Afin de se rendre compte de la popularité de l’évènement, Toutelatele s’est focalisée sur les pays diffuseurs aux plus forts foyers de population en Europe, ainsi qu’aux États-Unis et en Australie. Ils représentent à eux seuls bien plus de trois quarts des téléspectateurs potentiellement touchés par la finale de l’Eurovision en 2017. Il faudra noter que la Russie ne fait pas partie de ce tour d’horizon puisque le pays a été exclu de la compétition en 2017 et n’a par conséquent pas diffusé l’épilogue du concours musical européen.

Près de 27 millions de téléspectateurs pour le « Big Five »

En France, l’Eurovision est assurément un succès d’audience. 4.67 millions de Français ont suivi l’édition où Alma est arrivée 12e au classement, soit 26.3% de part d’audience auprès des 4 ans et plus. 6.2 millions de Français ont été au rendez-vous pour sa performance à 23h07, soit 34.4% de part d’audience. L’Eurovision a pu compter sur 28.5% des plus de 50 ans et 25% des moins de 50 ans. Un pic à 37.8% a été noté auprès des 15/24 ans. La chaîne publique allemande a totalisé ce soir-là 7.76 millions de téléspectateurs, soit 31.5% de part d’audience, contre 6.7 millions d’amateurs sur BBC One au Royaume-Uni (35.2% de part de marché). Dans le reste du Big five, les plus grands pourvoyeurs d’audience du concours, TVE1 en Espagne a captivé 3.92 millions de téléspectateurs (27.2% du public), et RAI Uno en Italie plus de 3.74 millions d’amateurs ce soir-là, pour 20.1% de part d’audience. 26.79 millions de téléspectateurs ont donc regardé la grande finale au sein des cinq pays du Big five en 2017.

l’Eurovision : 50 millions de téléspectateurs en moyenne

Avec Amar Pelos Dois, le Portugal avait triomphé et RTP1 avait vu ses audiences s’envoler : 1.4 million de Portugais ont suivi la 62e édition, pour 32.5% de part d’audience. Un pic à 2.3 millions de téléspectateurs a été enregistré à 00h38 lors de la victoire du candidat, soit 57.5% de part de marché. En Suède, le concours reste un rendez-vous incontournable avec 2.87 millions de téléspectateurs, 78.8% de part d’audience auprès des 3 ans et plus, 93.5% des 3-14 ans, 87.2% des 15-24 ans, et 82.1% des 25-39 ans. Un véritable raz de marée. En cumulant 26 pays diffuseurs de l’Eurovision, l’évènement atteint une audience de 50,78 millions de téléspectateurs en 2017. En ajoutant les diffuseurs mineurs, l’audience globale n’excède donc pas 55 millions de téléspectateurs en moyenne pour estimation optimiste, loin des 200 millions souvent glanés par les commentateurs du show européen. Il n’en demeure pas moins que ce concours est une véritable vitrine puissante pour les artistes qui s’y produisent. Loin des critiques franco-françaises qui voudraient que les Français soient moins friands que ses voisins, la France est sur le podium des pays où l’Eurovision fédèrent le plus de téléspectateurs en 2017. Preuve que l’événement est encore un véritable rendez-vous pour le public français.

Audiences en millions de téléspectateurs. Pays analysés : Allemagne, Royaume-Uni, France, Pays-Bas, Espagne, Italie, Suède, Pologne, Grèce, Ukraine, Portugal, Danemark, Belgique, Norvège, Autriche, Hongrie, Bulgarie, Croatie, Roumanie, Finlande, Australie, Suisse, Chypre, Slovénie, États-Unis et Islande.



  A LIRE AUSSI  
¤ Eurovision 2018 : Cyril Taïeb, Ehla, Benjamin Marciano... qui sont les membres du jury français attribuant les points ?

¤ Avant Madame Monsieur (Mercy), l’Eurovision nouvelle génération : quelle audience pour Amir et Alma sur France 4 ?


AUDIENCES TV   INTERNATIONAL   DIVERTISSEMENT   EUROVISION  







comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 26 mai 2019) : Bienvenue chez les Ch'tis écrase les Européennes, Matrix Révolutions séduit face à Intolérable Cruauté

Audiences TV Prime (dimanche 26 mai 2019) : Bienvenue chez les Ch’tis écrase les Européennes, Matrix Révolutions séduit face à Intolérable Cruauté


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 26 mai 2019) : Les mystères de l'amour remontent face aux Européennes, 66 minutes regonflé à bloc

Audiences TV Access (dimanche 26 mai 2019) : Les mystères de l’amour remontent face aux Européennes, 66 minutes regonflé à bloc


INTERVIEW
Solène Hébert (Demain nous appartient) : « Entre Victoire et Georges, un deuxième drame va se jouer... »

Solène Hébert (Demain nous appartient) : « Entre Victoire et Georges, un deuxième drame va se jouer... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019