lundi 16 avril 2012 à 12:36 par

Fabienne Carat : de Plus belle la vie à Chicago Code

A l’occasion du lancement sur 13ème rue de la série policière américaine Chicago Code, la chaîne a demandé à Fabienne Carat d’animer le prime du lundi 16 avril. L’actrice de Plus belle la vie (France 3) a délaissé le Mistral, le temps d’une soirée. Sur les traces de Jennifer Beals et d’Al Capone, la comédienne évoque, ici, son expérience et ses envies.

Fabienne Carat : de Plus belle la vie à Chicago Code
©13e Rue/Stephan-Mazurek 

Claire Varin : Comment est arrivé le projet de cette soirée spéciale ?

Fabienne Carat : 13ème rue était intéressée par mon profil pour introduire la série Chicago Code en France. J’aime un peu toutes les branches de ce métier. Christophe Charrier, le réalisateur, a tout de suite eu une envie de faire quelque chose qui soit dans le type fiction et en cohérence avec Chicago Code, avec une patte moderne et américaine. Puis, ce n’est pas tous les jours qu’on me propose d’aller à Chicago. C’est une belle aventure, à mi-chemin entre le film et la présentation. En plus sur 13ème rue qui, pour moi, est une chaîne d’avenir et moderne, ce n’était que du bonheur.

Animatrice, est-ce quelque chose que vous aviez déjà envisagé de faire ?

Je sais que j’en serais capable, mais j’ai avant tout envie de faire mon métier de comédienne. Après, c’est de l’interprétation.

Faire des plateaux comme ceux-là, était-ce, pour vous, proche de la comédie ?

Oui, l’exercice est quasiment le même. Après ce n’est pas tout à fait la même chose parce qu’on parle devant une caméra, et que l’on est seule aussi. C’est une autre tonalité parce qu’on parle de quelque chose qu’on veut montrer aux gens. Alors que dans une série ou dans un long métrage, on recrée une situation de la vie.

Y a-t-il une envie de se défaire un peu de l’étiquette de Plus belle la vie ?

Bien sûr, je sais qu’on m’assimile souvent à ça. C’est une opportunité de faire autre chose. Je suis Fabienne avant tout et j’ai l’esprit ouvert sur d’autres choses. Donc pour moi, c’est une évidence heureuse.

Comment s’est passé le tournage à Chicago ?

Nous sommes restés quatre jours là-bas et le tournage a duré une journée et demie. C’était rapide, mais je suis « habituée » à travailler à un rythme soutenu. Après, c’était privilégié parce que j’étais la seule, on s’est bien occupé de moi. Nous étions tous là pour donner le meilleur pour la chaîne, pour ramener les plus belles images et présenter au mieux la ville aux gens. Je l’ai vécu comme une mission. Il fallait donner envie de connaitre Chicago et surtout de regarder la série. Certes, nous sommes allés dans des endroits mythiques de la ville, mais, aussi dans des endroits où la série a été tournée.

On vous voit notamment réaliser une interview d’un policier en anglais...

Ça c’était mon défi personnel ! Christophe Charrier a travaillé avec toute l’équipe pour la préparation du projet et moi, ma petite touche perso - même si les thèmes étaient imposés -, c’était de créer les questions. Donc de les écrire en anglais, de les apprendre et d’essayer de les dire le mieux possible. D’ailleurs, il y a une anecdote assez drôle. Quand j’ai dit « way of walking », le policier a compris « way of fucking ». Il était mort de rire.

Page 1 sur 2 SUIVANT 


  A LIRE AUSSI  

SERIES   CABLE / SATELLITE / ADSL   13EME RUE   PLUS BELLE LA VIE  




- Soirée spéciale Chicago Code, lundi 16 avril à 20h50 sur 13ème rue





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 19 juin 2019) : échec pour Grey's Anatomy Station 19, Nus & Culottés bat un record, Ophélie Meunier progresse

Audiences TV prime (mercredi 19 juin 2019) : échec pour Grey’s Anatomy Station 19, Nus & Culottés bat un record, Ophélie Meunier progresse


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 19 juin 2019) : DNA distance NOPLP, C à vous en baisse, Riverdale s'effondre sur TFX

Audiences TV access (mercredi 19 juin 2019) : DNA distance NOPLP, C à vous en baisse, Riverdale s’effondre sur TFX


INTERVIEW
Nicolas Jordan (Cauchemar en cuisine, Rivalis) : « Ce que l'on voit à l'écran est la partie immergée de l'iceberg... »

Nicolas Jordan (Cauchemar en cuisine, Rivalis) : « Ce que l’on voit à l’écran est la partie immergée de l’iceberg... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019