lundi 20 avril 2015 à 18:32 par

Face aux critiques de la saison 2, le créateur de Broadchurch se justifie : « Je savais que ce serait un grand risque »

Face aux critiques de la saison 2, le créateur de Broadchurch se justifie : « Je savais que ce serait un grand risque »
©ITV / Kudos 

Le verdict du procès de Joe Miller est dévoilé dès 20h55 ce lundi 20 avril dans Broadchurch sur France 2. Après avoué le meurtre de Danny Latimer à la fin de la première saison, l’enjeu est de savoir s’il sera finalement innocenté au dénouement de cette deuxième salve d’épisodes. Ce processus constitue le fil rouge de cette nouvelle saison, et elle a quelque peu déçu le public et les critiques en Angleterre. Chris Chibnall, le créateur de Broadchurch, est alors monté au front pour défendre ce choix.

Il a dévoilé que la décision de se consacrer essentiellement cette saison 2 au procès de Joe Miller avait été « mise au point à la suite de plusieurs mois de recherche et de consultation », dans les colonnes du journal The Guardian. «  Avant de commencer à tracer les storylines ou d’écrire, nous avons fait des recherches sur les procès de ces vingt dernières années avec des enquêtes criminelles  », a expliqué le scénariste de la série.

Il s’est également justifié sur le réalisme de la série, parfois moqué par les téléspectateurs, « Parallèlement au conseiller de police qui travaillait sur la saison 1, nous avons recruté des membres hautement qualifiés, et expérimentés œuvrant pour la profession juridique ».

« Les critiques ont soutenu que la défense ne serait pas autorisée à suggérer que Mark Latimerait pu participer au meurtre de son fils. Nos conseillers étaient, et restent, catégoriques sur ce point puisque cette approche fonctionne parfaitement. D’autres pensaient également que le contre-interrogatoire d’Ellie Miller dans le box des témoins n’a pas été pas réaliste. Notre conseiller de police m’a dit que c’était totalement plausible d’un point de vue légal », a tenu à souligner Chris Chibnall.

Le créateur de Broadchurch a tout de même reconnu que c’était « un grand risque » d’avoir choisi une affaire judiciaire comme thème central de cette seconde saison, tout en affirmant, « Broadchurch a toujours en relation avec l’impact d’un crime, sur toutes les personnes touchées".

Le final de la saison 2 de Broadchurch est diffusé ce lundi 20 avril à partir de 20h55.



  A LIRE AUSSI  
¤ Olivia Colman (Broadchurch / Ellie Miller) : « J’ai le sentiment que le public m’a vu pleurer trop souvent »

¤ Marianne Jean-Baptiste (Broadchurch) : « J’ai accepté le rôle de Sharon Bishop sans même voir les scripts »


FRANCE 2   SERIES TV   REVUE DE PRESSE   BROADCHURCH  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (dimanche 8 décembre 2019) : Django Unchained (TF1) battu par Vera (France 3), La planète des singes piétinée

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (dimanche 8 décembre 2019) : Les mystères de l’amour gardent leurs fans, Sept à huit requinqué face à un 19/20 en grande forme


INTERVIEW


Faustine Bollaert (Ça commence aujourd’hui) : « Je veux qu’on me laisse dans ce registre pendant encore 20 ans »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019