L'ENCYCLOPEDIE DES DESSINS ANIMES
G.I. JOE
©Marvel Productions/Sunbow Productions/DIC  
G.I. JOE

4 saisons - 139 épisodes - arrêtée en 1991
1e diffusion : Samedi 11 avril 1987 sur TF1
Emission : hors programme

Créateurs : Hasbro, Don Levine et Jay Bacal
Personnages principaux : Général Hawk, Loup de Mer, Serpentor, Duke, Flint, Tomax, Destro, Baronnesse, Commandant Cobra, Xamot...

Synopsis
Guide
des épisodes
Photos
Actualité
Communauté

Dans la folie des années 80, des dizaines de petites figurines en plastique sont apparues dans les rayons des supermarchés Unico, Rallye et autres Mammouth et Timy. Multi-articulés et armés jusqu’aux dents, les personnages ont accompagné nombre d’enfants dans leurs mises en scène les plus imaginatives. Et tout comme Action Man ou Big Jim, les G.I. Joe ne seraient rien sans leurs véhicules de combat. La maison Hasbro a donc rapidement pourvu ses héros d’avions, jeeps, motos des neiges et même d’un porte-avion, le tout à l’échelle !

Le succès de ces produits dérivés est la conséquence directe de la vague G.I. Joe, qui s’est élancée sur les écrans français, à partir d’avril 1987. Sur TF1, le duel opposant le Général Hawk à Cobra (avec notamment Destro et Serpentor) a longtemps été proposé au sein du Club Dorothée, avant de rejoindre les chaînes de complément, avec notamment TMC, NT1 et Mangas. Au total, quatre séries et deux films d’animation on vu le jour, avant que la Paramount ne s’empare de la licence pour le cinéma. Tous ces avatars ont en commun d’être inspirés d’un même comic, publié pour la première fois dans le journal Stars and Stripe, lors de la Seconde Guerre mondiale.

Alors que l’Amérique entrait en guerre, David Berger a imaginé un soldat américain, héros d’une collection de bandes dessinées. G.I. signifiait alors Government issue. Moins de vingt années plus tard, Hasbro se lançait dans la création des jouets, tirés de la publication. En 1985, Toeï et Sunbow s’attaquaient à leur tour à l’histoire des soldats américains, cette fois-ci en version animée.

Qualifiés de « Héros sans frontières », les G.I. Joe forment un groupe militaire, installé aux quatre coins du monde. Menées par le Général Hawk, les forces armées ont un ennemi de taille : l’organisation terroriste Cobra. Dissimulé derrière son masque d’argent, le Commandant de Cobra dirige une troupe tout aussi affutée, avec le ninja blanc Tonnerre, Zartan, la Baronesse et Xamot en tête.

Flint, Duke, Loup de Mer, Bazooka, Sergent Slaughter (inspiré du célèbre catcheur) Dusty, Lady Jane et Œil de serpent ont ainsi œuvré pour un monde plus juste. Tous symboles d’une Amérique victorieuse, les héros de G.I. Joe ont finalement dû s’incliner face à d’autres héros, tout droit sortis de la culture japonaise. À la télévision, au début des années 90, les G.I. Joe ont ainsi été remplacés par les Chevaliers du Zodiaque et Nicky Larson, entre autres « japoniaiseries ».

Anecdotes

- Des bases les plus secrètes du monde, aux assauts meurtriers dans les vallées les plus reculées de la planète, les joutes blindées opposants les G.I. Joe au Cobra ont duré pendant près de 200 épisodes à la télévision, par le biais des séries G.I. Joe : a real american hero (1983-1991), G.I. Joe Extreme 2 (1995) ou G.I. Joe Sigma 6 (2005). En France, seul le premier dessin animé a connu un véritable succès, avec un générique signé Alice Donna. La série peut d’ailleurs être considérée en deux périodes distinctes : Marvel Productions/Sunbow Productions (1983-1987, qui s’est conclue avec un film d’animation) et DIC (1989-1991), de deux saisons chacune (avec des mini-séries intégrées).

- Si les G.I Joe ont quasiment disparu des écrans hexagonaux, les jeunes Américains n’ont pas encore dit adieu à leurs figures fétiches. Outre les récents dessins animés, Hasbro poursuit la création des jouets vedettes, plus de 40 ans après leur création. De nouvelles bandes dessinées ont également vu le jour à l’orée des années 2000, éditées chez Devil’s Due Publishing et IDW.

- Fort du succès de la franchise, Paramount a réuni Christopher Eccleston (Doctor Who), Channing Tatum, Byun-hun Lee, Jonathan Pryce, Brendan Fraser et Adewale Akinnuvo-Agbaje autour de Sienna Miller pour le cinéma. À noter qu’un premier film adapté du comic avait vu le jour en 1945, avec Robert Mitchum et Burgess Meredith. Le Mercredi 5 août 2009, la planète a ainsi été victime d’un nouvel assaut meurtrier, fomenté par Cobra. L’organisation terroriste, dirigée par un trafiquant d’armes écossais, est au cœur de l’action armée menée par le Global Integrated Joint Operating Entity, autrement appelé GIJOE. La lutte du bien contre le mal peut démarrer sur grand écran.

Actualité

	Marvel Productions, Sunbow Productions, DIC 	Marvel Productions, Sunbow Productions, DIC 	Marvel Productions, Sunbow Productions, DIC 	Marvel Productions, Sunbow Productions, DIC 	Marvel Productions, Sunbow Productions, DIC 	Marvel Productions, Sunbow Productions, DIC 	Marvel Productions, Sunbow Productions, DIC 	Marvel Productions, Sunbow Productions, DIC Marvel Productions, Sunbow Productions, DIC Marvel Productions, Sunbow Productions, DIC





Share


 DESSINS ANIMES
LES DERNIERS DESSINS ANIMES
Les Tribulations du Cabotin
Tom and Jerry Tales
Rexie
Les Supers Nanas
Le Plein de Super
LE TOP 5 DES DESSINS ANIMES
Peppa Pig
Candy
Le Manège enchanté
Tom Sawyer
Démétan, la petite grenouille
ACTUELLEMENT A L'ANTENNE 
ABECEDAIRE 
L
comme

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales - Affichez les news TV sur votre site

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2017