mardi 26 décembre 2017 à 18:00 par

Grant Lawrens (Plus belle la vie) : « César va de nouveau montrer l’aspect sombre de sa personnalité »

Grant Lawrens interprète César Cordonnier dans Plus belle la vie, petit ami de Thérèse. Le neveu de Rochat compte parmi les soutiens de Roland dans ce prime de Noël. Toutelatele s’est entretenu avec l’acteur qui a évoqué le rôle de son personnage dans ce prime et livré quelques indices sur le futur de César

Grant Lawrens (Plus belle la vie) :  « César va de nouveau montrer l’aspect sombre de sa personnalité »
©LEFEBVRE François / FTV 

Joshua Daguenet : Depuis l’obtention de son bac cet été, César est plutôt discret à l’écran. Qu’a-t-il fait ces derniers mois ?

Grant Lawrens : Cesar a suivi de près la naissance du bébé d’Emma et Baptiste. Après, aucune information n’a été dévoilée sur ses agissements. Maintenant, les prochaines actions de César sont à suivre durant le prime.

Il y a un an, votre couple avec Thérèse était au cœur du prime de Noël. Comment le couple a-t-il évolué en 2017 ?

Le couple s’est renforcé. Au début, l’amour entre Thérèse et César était impossible car des choses les opposaient. César avait de nombreux problèmes avec le frère de Thérèse et ensuite, tout s’est réglé, au fur-et-à-mesure des intrigues, César et Thérèse se sont installés mais maintenant, peut-être quelque chose viendra troubler leur confort lors du prime.

Emma et Baptiste, très proches de César et Thérèse, ont connu de profonds changements ces derniers mois. Qu’est-ce qui permettrait de pimenter la relation entre votre personnage et sa petite amie ?

La même chose que dans la plupart des autres couples : une tierce personne. Si jamais Thérèse ou César rencontre quelqu’un d’autre, ça deviendrait le problème majeur. On peut imaginer un nouveau personnage ou un personnage déjà existant pour venir mettre le bazar dans leur relation.

Comment César, dans ce nouveau prime, va-t-il se retrouver mêlé aux aventures de Roland, prêt à tout pour rendre hommage à Yves ?

Yves a des liens avec différents personnages de ce prime. Roland doit tenir une promesse à Yves, et César ainsi que les autres, vont l’aider à tenir cette promesse. Les personnages sont impliqués car Roland leur a tous appris quelque chose et ils décident de lui rendre la pareille.

« Si jamais Thérèse ou César rencontre quelqu’un d’autre, ça deviendrait le problème majeur »

Ce prime est une occasion, en tant qu’acteur, de donner la réplique à un plus grand nombre de comédiens…

Oui, je n’avais pas joué avec la plupart des comédiens présents dans ce prime. Quand on évolue dans l’intrigue des jeunes, nous restons « entre jeunes ». Après le bac, les personnages deviennent adultes et cela ouvre des possibilités de tourner avec des adultes de la série et ne plus se cantonner au simple rôle du lycéen.

Quelles sont les autres différences dans les conditions de tournage entre un prime et les quotidiennes ?

Sur ce prime, il y a une nouveauté avec la teneur d’une seule intrigue en place contre plusieurs histoires secondaires comme lors des quotidiennes. Nous avions l’impression de jouer un film ou un téléfilm et un seul réalisateur était à nos cotés pour tout le projet. Les conditions étaient plus confortables malgré un rythme plus soutenu car moins de personnages présents donc plus de texte.

À son arrivée au Mistral, les téléspectateurs ont découvert en César, un lycéen tête à claques, arrogant et provocateur. A-t-il totalement abandonné ces facettes qui ont contribué à sa cote de popularité auprès du public ?

Je n’en suis pas convaincu. Le personnage ne peut pas être détestable tout au long et il doit avoir des côtés sympathiques. Mais effectivement, le personnage de César va revenir à ses débuts. Il va de nouveau montrer l’aspect sombre de sa personnalité et il va avoir envie de faire du mal si sa relation avec Thérèse se dégrade. Dès lors que Thérèse n’est plus là, César redevient celui qui était au début. En général, les personnages qui souffrent sont les plus méchants.

César vit avec son fantasque oncle, Rochat, passionné de musique classique et véritable compétiteur des établissements. Si cette colocation était soumise à des intrigues, il y aurait une large palette de comédie à exploiter…

Exactement. On a eu une petite intrigue sur le passage du permis de conduire et il y a beaucoup de choses à explorer entre ces deux personnages. Charles Schneider est un comédien drôle avec le sens du comique. Le personnage de Rochat est à côté de la plaque et se laisse facilement berner tandis que l’autre est manipulateur. Je ne dirais pas qu’ils sont comme Laurel et Hardy mais les deux caractères opposés peuvent créer beaucoup de situations comiques.

« César aime faire de mauvaises choses car cela le distrait »

Cette cohabitation reflète également un aspect mystérieux concernant la famille de César. À l’instar de Baptiste, souhaitez-vous voir naître une intrigue concernant son passé et sa famille ?

Pour l’instant, je ne connais pas grand-chose du passé du personnage. Je sais qu’il aime profondément faire de mauvaises choses car cela le distrait et l’amuse mais j’aimerais savoir ce qui s’est passé avant. Sa mère est malade et son père est beaucoup en déplacement mais avoir quelques explications et des pistes permettraient de creuser le personnage.

Prochainement, trois actrices phares de Plus belle la vie font leur retour : Laëtitia Milot, Elodie Varlet et Dounia Coesens. Avez-vous des affinités particulières avec l’une d’entre-elles ?

Je n’ai pas beaucoup vu les comédiennes citées. J’ai croisé une ou deux fois Laëtitia Milot avec qui j’ai discuté mais sinon, je n’ai pas particulièrement d’affinités. De manière générale, je suis assez proche de tous les acteurs, les jeunes comme les moins jeunes, même des comédiens avec qui je n’ai pas joués. Comme je suis un gars sympa, je m’entends bien avec tout le monde (rires).

En dehors des plateaux de la Belle-de-Mai, quelles sont vos autres occupations professionnelles et personnelles rythmant votre quotidien ?

Je suis en troisième année à la faculté Paris-III où j’étudie les arts de la scène, la mise en scène, l’histoire du théâtre de l’Antiquité à aujourd’hui… À la fin de l’année, si tout se passe bien, j’en serai à bac+3. C’est important pour moi de faire de la théorie même si c’est parfois ennuyant par rapport au terrain.

Beaucoup de comédiens de Plus belle la vie pratiquent le théâtre. Avez-vous reçu des propositions pour partager les planches avec certains ?

Non, je n’ai pas encore eu de pièce avec les gens de cette série-là. Le théâtre, c’est plus compliqué d’en faire quand on est jeune et que l’on manque de contact pour mener des projets. J’ai pu toutefois faire quelques représentations sur Paris avec des personnes rencontrées à la Comédie-Française.



FRANCE 3   SERIES   PLUS BELLE LA VIE  




comments powered by Disqus
 On vous recommande
Michel Cordes (Plus belle la vie) : « Avec Blanche et l'Enchanteur, Roland va être sous pression »
Anne Décis (Luna dans Plus belle la vie) : « Avec Sacha, il ne faudrait pas que cela devienne trop plan-plan »
Plus belle la vie : les moments forts des épisodes du 25 au 29 décembre 2017 sur France 3
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales - Affichez les news TV sur votre site

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018