[Imprimer cette page]

Le Camp des fortes têtes

Publié sur Toutelatele.com le jeudi 10 juin 2010
Ecrit par Alexandre Raveleau


 

Après avoir tout essayé à la maison, six familles ont décidé d’envoyer leurs enfants dans le Camp des fortes têtes.

Situé au Canada, près de Vancouver, le centre « CanAdventure Education » propose une thérapie par la nature. Trois d’éducateurs spécialisés - Greg Stevenson, Corinna Stevenson et Cyril Malglaive - accompagnent les six adolescents durant leurs 40 jours d’immersion au cœur de la forêt.

Tout au long de l’aventure, les jeunes sont contraints de se soumettre à la discipline du Camp. Parmi les règles à suivre : utiliser un langage correct, respecter l’environnement, se conduire de manière honnête et intègre, nettoyer les équipements et véhicules, ne pas consommer d’alcool ou de drogue et participer aux jeux d’équipe, excursions et activités du groupe. Objectif : au travers d’excursions éprouvantes, les adolescents découvrent des ressources insoupçonnées et construisent ainsi un respect de soi même

Les six adolescents de l’émission :

- Jordan (15 ans). Déscolarisé et ne supportant pas l’autorité.
- Elodie (16 ans). La dépressive gothique du groupe.
- Kevin (16 ans). Déscolarisé, il fume beaucoup et peut être violent.
- Leslie (15 ans). Virée de son école, elle est capricieuse et insolente.
- Vincent (17 ans). A refusé de montrer son visage à l’écran.
- Igor (17 ans). Sort tous les soirs en boîte de nuit et fume beaucoup. A quitté le programme.

L’emploi du temps du camp de base :

- 8 heures : réveil, jogging, étirements, déjeuner, nettoyage
- 9 heures : jeux d’équipe et de leadership
- 12 heures : lunch, nettoyage
- 13 heures : session de développement personnel
- 15 heures : « l’Endroit secret » (un endroit sur le terrain du camp choisi par l’adolescent pour réfléchir et écrire son journal)
- 16 heures : instructions pour les expéditions
- 17 heures : souper, nettoyage et temps libre
- 19 heures : « le Feu du Conseil » (session de fin de journée où les instructeurs et les jeunes peuvent discuter de leurs émotions et de leurs peurs)
- 22 heures : heure du coucher

Le séjour au Camp des fortes têtes s’arrête dès lors que les parents, en accord avec les éducateurs, le décident.

 

- Le Camp des fortes têtes est l’adaptation du concept britannique Brat Camp. Lancé en mars 2004 sur Channel 4, le rendez-vous a réuni en moyenne plus de 3,5 millions de téléspectateurs, doublant sa concurrente Channel 5 qui diffusait pourtant les épisodes inédits des Experts. Brat Camp avait alors remporté un International Emmy Awards.

- Aux Etats-Unis, le succès fut plus mitigé. Adapté sur ABC par les concepteurs de Big Brother, le programme a séduit 13,4 millions d’Américains lors de son lancement pour finalement perdre la moitié de son public après quelques épisodes

- Le Camp des fortes têtes est un format de 4 x 90 minutes, produit par Thierry Guillaume.

- Le premier épisode de l’émission a convaincu 3.4 millions de téléspectateurs, soit 13.2% de part de marché. Le rendez-vous a permis à M6 d’être alors la chaîne la plus regardée par les 15/24 ans (31.4% de part de marché sur cette cible) et par les ménagères avec enfants (24.1%). L’audience ne cessera de diminuer au fil des semaines suivantes.

- 200 candidatures ont été reçues pour participer au programme de M6.

- Le Camp des fortes têtes a été diffusé dans le cadre de la case des Mardi de la vie de M6.

- Le concept de l’émission a été repris par TF1 en 2009 avec l’Opération Tambacounda, menée par Pascal, le grand frère.

 

[Imprimer cette page]