mercredi 14 décembre 2011 à 20:50 par

Incroyable talent 6 > Les plus jeunes sur le podium de la finale

Sandrine Corman et Alex Goude sur M6

Incroyable talent 6 > Les plus jeunes sur le podium de la finale
© 

Après plusieurs semaines de compétition, M6 donne le top départ à la grande finale de La France a un incroyable talent. Et désormais, ils ne sont plus que douze à pouvoir évoluer sur la scène : Thomas Boissy, Pierre-Albert Marchetti, Pro Phenomen, Erika Lemay, Nans, Xavier Mortimer, Lois, les frères Chaix, Marina, Sylv & Sun, Freestyl’air et Nina Burri. Tous veulent croire en la victoire, celle qui leur permettra de décrocher un chèque de 100 000 euros, leur ouvrira les portes du Festival Juste pour rire et de la première partie de la comédie musicale Adam et Ève.

Sophie Edelstein, Gilbert Rozon et Dave sont au taquet. Mais ce soir, interdiction pour eux d’utiliser les buzzers, seul le public est maitre du destin des candidats. Avec les Freestyl’air, la soirée commence à 7 mètres de hauteur, et en extérieur s’il vous plait ! Les jeunes sportifs font du VTT acrobatique et souhaiteraient vivre de leur talent à « plein temps ». Pour cette finale, ils veulent prendre « tous les risques » et en « mettre plein la vue ». Ils y parviennent. A l’inverse de la semaine dernière, aucune chute n’est à déplorer, et ils finissent même leur numéro sur la scène. Le public est débout. Le jury est enchanté. « Vous remplissez l’écran » conclut Gilbert.

Cette saison, les enfants sont très présents en finale. Le premier de la soirée n’est autre que Nans, le petit ventriloque surdoué de 11 ans. Il s’est découvert cette passion en regardant La France a un incroyable talent il y a quelques années. Le jeune artiste se présente avec son lapin marionnette et n’hésite pas à rire de son précédent malheur dans le show (il avait pleuré suite au buzz de Gilbert). Un numéro tout en émotion qui met le public debout. « Tu es né pour ce métier là, tu as un incroyable avenir » lui lâche alors le québécois.

Changement de style avec les frères Chaix. Les deux garçons sont passionnés d’aéromodélisme et font évoluer des avions télécommandés sur de la musique. Un ballet aérien qui permet de « retomber en enfance ». Sophie s’est montrée très intéressée pour leur numéro. Quoiqu’il advienne, ils devraient se produire dans un de ses spectacles. En cette finale, la thématique a été le 14 juillet. Entre drapeau français et arc de triomphe, les avions ont évolué sous le regard du public. Et pour Gilbert, les frères sont « des petits princes. Vous nous avez offert un voyage en 1ere classe » . Quant à Dave, il leur offre un « triple A ».

Thomas Boissy est le seul candidat à ne jamais rien préparer. En effet, il invente une chanson avec son pianiste sur un thème et des titres de tubes donnés par le jury. Ce soir, Thomas veut emmener tout le monde au Paradis avec Édith Piaf, Michael Jackson, Amy Winehouse et Daniel Balavoine. Le thème du jury « Comment fait-on la fête au paradis ? ». Une fois la prestation effectuée, Thomas en crie de joie ! « Franchement, c’est phé-no-mé-nal » pour Dave tandis que Gilbert trouve ça « ahurissant ». Une chose est sûre, le duo est ce soir, à coup sûr... au paradis !


Patrick Jane sévit sur TF1 ? Peu importe, M6 a trouvé son propre mentaliste avec le petit Sun ! A 7 ans, il a bluffé les trois jurés à chaque prestation. Accompagné de son papa Syl, véritable passionné de mentalisme, Sun doit deviner des objets cachés par Alex Goude sous des gobelets, tout en les écrasant, sauf celui sous lequel se trouve un objet tranchant ! Il y parvient sans aucun mal tout en découvrant la face exact du dé et la photo d’un des jurés. « Trois passages, aucune fausse note ! » souligne Gilbert pendant que Sophie reste « bluffée »

Nina Burri aime se tortiller dans tous les sens. Quoi de plus normal puisque la Suissesse de 34 ans est contorsionniste. Elle mêle son « art » à la danse et est très attendue sur « l’originalité » par les jurés. Ce soir, elle évolue dans un décor de jungle, et arrive enfermée dans une cage sur « Toxic » de Britney Spears. Fidèle à elle-même, Nina Burri mise sur des tenues à faire émoustiller Gilbert Rozon. « Vous êtes très charismatique, mais le choix musical n’était pas en harmonie avec ce que vous avez fait » tient à souligner Sophie. Gilbert n’est pas du tout d’accord. Dave conclut : « Vous m’inspirez une chanson : Va-Nina »

Le show est à mi-parcours. Et Marina s’avance sur la scène. La jeune fille de 13 ans est passionnée par le chant. Elle a déjà convaincu le jury avec une reprise de Katy Perry et d’Adèle. En ce soir de finale, elle reprend un tube de cette dernière : « Set Fire To The Rain ». Le public en redemande tout comme le jury. « Ça va crescendo, tu nous donnes la chair de poule. Bravo » lance Sophie Edelstein. « Ta voix est exceptionnelle, tu commences à habiter tes chansons. Deviens corrosive » conseille Gilbert à une Marina en larmes.

Pro Phenomen est le groupe de Yaman, candidat qui a fini a la 3e place l’an dernier. Cette saison, il y a eu des hauts et des bas, le groupe a ainsi été repêché par les jurés. Paires de baskets et tenues colorées se sont invitées à cette finale. Les jeunes hommes dansent et font du hip-hop sur une musique électronique qui risque fort d’agacer le jury. Ce qui n’a pas loupé ! « C’est toujours aussi intelligent les mecs, même si j’ai trouvé la musique agaçante ! » avoue Gilbert, rejoint par Sophie. « Vous visez toujours très haut, parfois trop haut » préfère conclure Dave.

Erika Lemay tente de faire rimer charme avec contorsion. La Québécoise, qui a commencé sa carrière professionnelle à 13 ans, veut toucher « la plus grande quantité de Français ». Pour y parvenir, elle propose un tableau tout en douceur et émotion. Les jurés sont sous le charme. Dave lance : « Vous n’êtes pas touché par la grâce, vous êtes la grâce » Sophie enchaine « Vous êtes divine ! C’est un plaisir des yeux, vous êtes une très belle étoile » Et Gilbert assène un ultime compliment : « Vous touchez au sublime ! »


Second ventriloque de la soirée, Pierre-Albert Marchetti a une originalité : faire interpréter du chant lyrique à sa marionnette. Voilà maintenant 20 ans qu’il fait ce métier, mais en participant à cette finale, il souhaite redonner un « grand coup de fouet à sa carrière ». Ce soir, le ventriloque et sa marionnette souris chantent l’ « Ave Maria » sur une musique rock’n’roll avant de repasser dans du pur lyrique. Gilbert Rozon semble avoir mal aux oreilles... Les « fausses notes » l’ont déçu. Sophie trouve ça plutôt « spectaculaire ».

Unique magicien de cette finale, Xavier Mortimer est tombé dans la prestidigitation dès l’enfance. Ce soir, il a « envie de tout donner » sur un numéro où l’humour est à l’honneur. Habillé en déménageur, il s’amuse avec les rouleaux de scotch en les faisant apparaitre et disparaitre ou en les transformant en tissu. Sophie a trouvé le numéro « long au démarrage » avec des « illusions pas assez percutantes » pour une finale. Dave, lui, est sous le charme. Pour Gilbert, Xavier est tout simplement le « Fred Astaire de la magie ».

Lois est l’une des favorites de cette finale. La chanteuse de 16 ans a déjà enchanté le public avec des reprises de Lady Gaga et Gnarls Barkley. Et si elle vit « la plus belle expérience de toute sa vie », elle va devoir, à nouveau, étonner le public. Elle choisit pour cela un titre d’Amy Winehouse. Pour Dave, la carrière de Lois est toute tracée : « Tu vas faire beaucoup de spectacles dans ta vie ». La jeune fille qui « n’a pris aucun cours de chant et de guitare » est « en train de devenir un papillon » selon Gilbert qui rajoute « Je t’aime vraiment. Maintenant, je ne suis pas d’accord avec le choix de la chanson, mais tu l’as sublimée »

Les douze numéros achevés, il est bon de rappeler que le gagnant fera la première partie de la comédie musicale « Adam et Ève ». L’occasion pour la troupe de venir interpréter son tube en direct sur le plateau de La France a un incroyable talent : « Ma bataille ». Thierry Amiel, candidat de la première édition de Nouvelle Star, en tient le rôle-titre. Après cette pause musicale, il est grand temps de passer au dépouillement des votes. Qui va être sacré incroyable talent de l’année 2011 ? Le suspense est à son paroxysme !

Le choix est compliqué pour certainement « l’une des meilleures finales » depuis la création du show, dixit Sophie Edelstein. Alex Goude et Sandrine Corman égrènent le classement. À la 12e position, Pierre-Albert Marchetti doit se contenter de la dernière place. À mi-parcours, Syl & Sun savent qu’ils n’ont plus aucune chance de l’emporter. Même constat pour Thomas Boissy, 4e. Reste donc trois jeunes talents : Lois, Nans et Marina. Et c’est cette dernière qui décroche les 100 000 euros. Elle fait mieux que le ventriloque Nans en le devançant de 762 voix seulement. La jeune fille de 13 ans succède ainsi à Axel & Alizée, les deux petits danseurs.



  A LIRE AUSSI  

M6   REAL TV   LA FRANCE A UN INCROYABLE TALENT  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (lundi 9 décembre 2019) : Le Bazar de la charité s’achève en fanfare, L’amour est dans le pré finit en baisse, Secrets d’histoire et The Fix coulés

Audiences TV Prime (lundi 9 décembre 2019) : Le Bazar de la charité s’achève en fanfare, L’amour est dans le pré finit en baisse, Secrets d’histoire et The Fix coulés

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (lundi 9 décembre 2019) : Demain nous appartient arrache la tête face à N’oubliez pas les paroles, C à vous recule, 28 minutes s’approche du million

Audiences TV Access (lundi 9 décembre 2019) : Demain nous appartient arrache la tête face à N’oubliez pas les paroles, C à vous recule, 28 minutes s’approche du million


INTERVIEW
Caroline Munoz (William à midi, C8) : « William Leymergie a ce côté paternel et protecteur »

Caroline Munoz (William à midi, C8) : « William Leymergie a ce côté paternel et protecteur »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019