Incroyable Talent 6 > Marina, la jeune chanteuse, réagit à sa victoire

Le 14 décembre 2011, Marina, 13 ans, a remporté la 6e édition de La France a un incroyable talent face à Nans, le petit ventriloque de deux ans son cadet. La jeune fille chante depuis ses premiers balbutiements et elle souhaite en faire son métier. Avec comme modèle Adèle et Prince, son avenir semble tout tracé. Rencontre avec l’incroyable talent 2011.

Publié le jeudi 15 décembre 2011 à 16:23
par
Incroyable Talent 6 > Marina, la jeune chanteuse, réagit à sa victoire
©M6/S.Dufour 

Jérôme Roulet : Tu as remporté la 6e édition de La France a un incroyable talent. Comment vis-tu cette victoire ?

Marina : Disons que je ne suis pas encore retombée sur terre. Je suis en mode « Je ne comprends plus rien » (rires)

Tu ne t’attendais pas du tout à gagner l’émission ?

Non pas du tout ! D’ailleurs, j’ai été complètement choquée. Je suis partie pleurer dans les bras de mes sœurs...

Sur le podium, tu t’es retrouvée face à Nans, le petit ventriloque. Il était un redoutable candidat également. Pendais-tu que le victoire allait lui revenir ?

Oui, sincèrement face à Nans, je me suis dit « Ca sert à rien, c’est bon t’as qu’à partir direct !  » (rires) J’ai vraiment cru qu’il allait gagner !

Pour quels candidats aurais-tu voté si tu n’avais pas participé à l’émission ?

Ils étaient tous géniaux. Mais je pense que j’aurais voté pour Erika Lemay, Lois, Thomas Boissy et Nans.

Dans les gains, la première partie de la comédie musicale d’Adam & Ève doit être certainement la récompense qui te comble le plus en tant que chanteuse. Est-ce exact ?

C’était le rêve ! À chaque fois que j’ai voulu arrêter, que j’étais au bord du gouffre, je pensais à Adam & Ève. Ça me permettait d’avancer et de continuer.

L’idée de te produire juste avant Adam & Eve t’angoisse t’elle déjà quelque peu ?

Ça va, je suis zen pour l’instant, et plutôt ravie. Ce n’est pas quelque chose que tout le monde peut faire, et ça se présente une seule fois dans une vie. Donc, je vais vraiment en profiter.


Connaissais-tu cette comédie musicale avant de faire l’émission ?

Oui ! J’avais flashé sur eux lorsque je les ai vus dans X Factor ! Ils m’ont fait rêver, ils sont parfaits. C’est le paradis en fait (rires).

A 13 ans, que peut représenter les 100 000 euros de gain ?

Sincèrement, ce n’est pas pour ça que j’ai participé. D’ailleurs, j’ai complètement abandonné le chèque sur la scène (rires). Il était trop lourd, j’en avais marre de le porter ! Avant tout, c’était pour Adam & Ève.

Comment as tu eu l’idée de participer à l’émission ?

Mon amie Clara, qui est à l’école avec moi, a vu que les castings étaient ouverts. Elle m’a incitée à le faire. J’ai envoyé ma vidéo au petit bonheur la chance. Je n’avais rien à perdre de toute façon. Et puis, j’ai fait cette émission pour me faire des amis. J’ai bien vu que les personnes qui y participaient disaient qu’il y avait une super ambiance, que les artistes étaient super sympas... Et je confirme !

Pendant la compétition, tu as interprété deux chansons d’Adèle. Est-ce une de tes idoles ?

Pour moi, Adèle, c’est la perfection vocale ! C’est la chanteuse que j’écoute le plus avec Prince. Lui, c’est le seul à pouvoir me calmer quand je suis énervée. Adèle, elle, c’est la seule également à pouvoir le faire quand je suis triste. Pour moi, c’est les meilleurs.

Si on remonte le fil de ton parcours, tu as fait ta première prestation sur « Rolling in the deep ». Dave a jugé ça « Époustouflant », Sophie « Surprenant ». Comment l’as-tu vécu ?

C’était génial ! Ça date d’août, alors je me souviens plus trop ce que j’ai ressenti sur scène. Mais apparemment ça devait être bien (rires).

Avais-tu une appréhension à te retrouver face au jury ?

On appréhende un peu de se faire refouler. Mais le jury ne m’effraie pas à ce point. Si cela n’avait pas plu, j’aurais tenté ma chance, c’est tout, ce n’est pas si grave. Il y en a plein qui sont recalés et qui ne se plaignent pas...


Pour ta seconde performance, tu as changé de répertoire avec « Fireworks » de Katy Perry. Gilbert avait alors dit : « Tu n’as pas habité ta chanson  ». As-tu compris sa remarque ?

Tout à fait. Je n’ai pas réussi à transmettre tout ce que j’ai eu en moi. C’est une chanson qui n’est pas du tout dans ma tessiture vocale. C’était un défi et j’ai été quand même un petit peu fière de moi à la fin. Je me suis dit : «  Ca y’est tu l’as fait ! »

Pour la finale, place à « Set fire to the rain » d’Adèle. Et là, à la fin, tu fonds en larmes. Quelle en était la raison ?

Cette chanson veut tout dire pour moi. Je l’ai choisie en hommage à ma tata, Karine, que j’ai perdue il y a quelques mois. Je me suis complètement retenue pendant toute la chanson et à la fin, j’ai craqué...

Trois prestations, trois titres étrangers. N’es-tu pas à l’aise avec des chansons françaises ?

Si ! Je chante de tout (rires). Mais j’avais vraiment besoin de chanter ces titres-là, car c’est un plaisir. Et il y a quelque chose de particulier quand je chante Adèle...

À quand remonte ta passion pour la chanson ?

J’ai appris à chanter tout en parlant. Tout bébé, je saoulais mes parents très régulièrement (rires). Je chante donc depuis que je suis toute petite.

Aujourd’hui, ton rêve est-il de devenir une grande artiste ?

C’est un ensemble de choses. Je trouve amusant de répondre aux interviews, j’aimerais avoir d’autres opportunités comme Adam & Ève ou le festival Juste pour rire. Si je dois être chanteuse, ça viendra. Si je ne dois pas l’être, je ferais autre chose, ce n’est pas grave. Mais oui, mon rêve, c’est d’être chanteuse.

M6   REAL TV   LA FRANCE A UN INCROYABLE TALENT  



LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 25 janvier 2020) : Les Grosses Têtes impuissantes face à The Voice, Maddy Etcheban à 3 millions, Columbo puissant

Audiences TV Prime (samedi 25 janvier 2020) : Les Grosses Têtes impuissantes face à The Voice, Maddy Etcheban à 3 millions, Columbo puissant

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (samedi 25 janvier 2020) : Margaux et N’oubliez pas les paroles décomposent 50 mn Inside, battu par le 19/20 national de France 3

Audiences TV Access (samedi 25 janvier 2020) : Margaux et N’oubliez pas les paroles décomposent 50 mn Inside, battu par le 19/20 national de France 3


INTERVIEW
Margaux, plus grande maestro de N’oubliez pas les paroles : « Kévin m’a dit qu’il était ravi que la numéro un soit une femme »

Margaux, plus grande maestro de N’oubliez pas les paroles : « Kévin m’a dit qu’il était ravi que la numéro un soit une femme »

ON VOUS RECOMMANDE

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020