dimanche 5 octobre 2014 à 18:59 par

Magalie Semetys (Les Mystères de l’Amour 7) : « Marie aimerait aller vers une relation plus sérieuse avec Nicolas »

Nouvelle venue dans la grande famille des Mystères de l’Amour, Magalie Semetys incarne la fliquette Marie Dumont depuis la saison 6, et l’une des dernières conquêtes de cet incorrigible Nicolas. La jeune actrice s’est confiée à Toutelatele sur cette aventure hors du commun.

Magalie Semetys (Les Mystères de l’Amour 7) : « Marie aimerait aller vers une relation plus sérieuse avec Nicolas »
©Julien Knaub / TMC 

Marion Olité : Comment avez-vous vécu votre arrivée dans Les Mystères de l’Amour en saison 6 ?

Magalie Semetys : Les comédiens comme les techniciens m’ont très bien accueilli. Je me suis sentie tout de suite à l’aise. Il règne une très bonne ambiance au sein de cette équipe. Je me sens vraiment bien ici.

Comment avez-vous été recrutée dans la série ?

J’avais réalisé une démo de mon expérience sur d’autres séries (Sous le soleil, RIS Police Scientifique, Famille d’Accueil... ndlr) et un long-métrage (Itinéraire Bis, ndlr). Je l’ai envoyé moi-même, car je n’ai pas d’agent. Jean-Luc Azoulay est tombé sur ma démo qu’il a trouvée très bien, et j’ai donc passé un casting pour le rôle de Marie.

Que pouvez-vous dire sur votre personnage de Marie Dumont ?

Elle est flic, et je pense qu’elle a eu un vécu particulier qui fait qu’elle n’a pas trop envie de s’attacher. Elle a sans doute peur de s’engager amoureusement. Elle renvoie cette image d’une femme qui prend les hommes et les jette, mais pour moi c’est une façade. Elle a d’ailleurs un faible pour Nicolas. C’est un peu son port d’attache. Elle papillonne aux alentours, mais revient toujours vers lui ! Je pense qu’elle aimerait aller vers une relation plus sérieuse avec lui, mais je ne sais pas si ça se fera...

Comment avez-vous vécu la fin de la saison 6 ?

J’étais super contente de faire partie de l’intégralité de la saison 6, et de pouvoir la clôturer avec l’équipe. Je m’entends vraiment bien avec tout le monde et je trouve que l’ambiance est particulière. C’est très familial, et j’adore ça. Je suis aussi super heureuse d’avoir pu enchaîner sur la saison 7. J’ai été agréablement surprise d’en faire partie.

Vous êtes-vous bien adaptée aux nouveaux décors de cette saison 7 ?

Oui, le contraire serait impossible. Le cadre est paradisiaque. Je viens du sud de la France, et je dois dire que j’ai été surprise par la banlieue parisienne (rires). On en a toujours une image négative, mais là, cette maison avec le jardin et la piscine sont vraiment top. Il faut dire aussi que je n’ai pas vécu le changement comme les anciens des Mystères, qui jouaient dans l’autre maison depuis trois ans. Et personnellement, j’aime le changement.

« Je n’ai pas regardé Les Experts Manhattan pour incarner Marie ! »

Comment votre personnage évolue-t-il dans cette nouvelle saison ?

Elle reste toujours flic et est encore plus proche de la bande et de Nicolas. Elle est surtout là aux mauvais moments pour régler les problèmes, mais aussi dans les bons moments avec Nicolas. Là, on entre plus dans la romance et la comédie. J’essaie de moduler mon personnage pour qu’il ne soit pas trop sérieux tout le temps. Marie est une femme moderne, libre. Elle assume ses choix et son côté femme. Je ne suis pas du tout comme elle dans la vie (rires) ! Je suis plutôt carré et romantique. Ce personnage m’aide du coup à travailler d’autres facettes de moi.

Avez-vous effectué des recherches particulières pour incarner une flic à l’écran ?

J’ai un père qui est flic, donc ça aide beaucoup (rires). Il était enquêteur dans les années 90. J’aime beaucoup aussi les personnages à la Meg Ryan, actif et rigolo, qui peuvent être en décalage avec leur côté sérieux. Après, je n’ai pas regardé Les Experts : Manhattan pour incarner Marie (rires). Il faut prendre de tout, mais ne pas se bloquer sur quelque chose.

Avez-vous d’autres projets en parallèle des Mystères de l’Amour ?

Je vais déjà quitter la Côte d’Azur pour m’installer sur Paris. J’aimerais recommencer à travailler dans le théâtre. Et comme toutes les actrices, je pense, j’ai des envies de faire de la télé et du cinéma.

Ne craignez-vous pas d’être étiquetée AB Productions et de vous voir refuser certains rôles ?

J’avoue que je ne me pose pas la question. Les Mystères de l’Amour m’apportent du travail et me permettent d’emmagasiner de l’expérience. C’est forcément bon à prendre. Les temps sont durs, surtout pour les comédiens, donc je n’ai pas à me plaindre. Je vis les choses comme elles viennent. Demain me paraît loin en fait (sourire).



  A LIRE AUSSI  
¤ Sébastien Roch (Les Mystères de l’Amour 7) : « J’espère que Christian va se réveiller ! »

¤ Elsa Esnoult (Les Mystères de l’amour 7) : « Je n’ai pas peur de l’étiquette AB Productions »


SERIES   TMC   LES MYSTERES DE L’AMOUR  




- Les Mystères de l’amour , tous les samedis et dimanche à 19h45 sur TMC (en rediffusion du lundi au vendredi à 18h50 sur NT1)





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (jeudi 15 novembre 2018) : Munch puissant leader, Aux animaux la guerre rate ses débuts, Envoyé spécial solide dauphin de TF1

Audiences TV Prime (jeudi 15 novembre 2018) : Munch puissant leader, Aux animaux la guerre rate ses débuts, Envoyé spécial solide dauphin de TF1


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (jeudi 15 novembre 2018) : NOPLP leader devant DNA, Objectif Top Chef poursuit sa remontée

Audiences TV Access (jeudi 15 novembre 2018) : NOPLP leader devant DNA, Objectif Top Chef poursuit sa remontée


INTERVIEW
Jean-Pascal Lacoste (Perdus au milieu de nulle part / Vous avez un colis) : « Avec Issa Doumbia, on a partagé des expériences difficiles »

Jean-Pascal Lacoste (Perdus au milieu de nulle part / Vous avez un colis) : « Avec Issa Doumbia, on a partagé des expériences difficiles »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018