NEWS TV
vendredi 27 septembre 2013 à 15:53 par

Intime conviction : la première fiction transmédia d’Arte avec Philippe Torreton


Intime conviction : la première fiction transmédia d’Arte avec Philippe Torreton
©Arte 
ARTE -  FICTIONS - 

Lors de sa conférence de rentrée, la chaîne Arte a dévoilé un programme singulier qui sera diffusé sur ses antennes au mois d’octobre, mais aussi sur le web. À la fois téléfilm unitaire et websérie, Intime Conviction est la première fiction transmédia de la chaîne franco-allemande.

Réalisée par Rémy Burkel, le téléfilm est centré sur une enquête policière après la découverte du corps de la femme du médecin légiste, Paul Villiers (Philippe Torreton). Le capitaine Judith Lebrun (Camille Japy), de la Police Judiciaire de Bayonne, est en charge de l’affaire. Ses méthodes ne font pas l’unanimité au sein de son équipe...

En parallèle de cette enquête, les internautes pourront suivre le procès de Paul Villiers sur le web via une série de vidéos (une trentaine en tout) d’une durée de 2 à 6 minutes. Petite originalité du procédé : sur ces vidéos, les acteurs du téléfilm ont été confrontés à de vrais magistrats et à des jurés recrutés parmi les internautes. Une expérience déroutante de l’aveu de Philippe Torreton : « J’avais l’impression que c’était moi et non plus mon personnage que l’on jugeait !  » a-t-il expliqué. Tous les jours, de nouvelles vidéos seront mises en ligne sur le site web d’Arte. Il sera possible de donner son avis sur la culpabilité de l’accusé, et de le partager avec ses amis.

Cette expérience originale s’inscrit dans une montée en flèche des dispositifs transmédia à la télévision française. Nombre de séries et programmes proposent en effet d’enrichir ses fictions et émissions phares avec du contenu vidéo et écrit, disséminé sur les sites officiels et les réseaux sociaux. Les pages Facebook des personnages ont le vent en poupe pour les séries (comme sur Fais pas ci, fais pas ça ou bientôt Cut sur France Ô), mais aussi les webseries dérivées de la version télé, tournées en même temps que le programme télévisé. Sur Cut par exemple, l’héroïne de la série télé est la mère d’un jeune ado. Sur le web, le jeune homme prend la parole via sa page Facebook, et dévoile des scènes inédites de la série.


- CUT ! : Un « cross-over » entre Léa Parker, Plus belle la vie et Sous le soleil de Saint Tropez pour France Ô
- La Gifle avec Melissa George ne fait pas recette sur Arte




  
 


comments powered by Disqus
 Dans l'actu
 On vous recommande