Jeux sans frontières

Jeux sans frontières
©ORTF / A2 / Mistral Production 


DIFFUSION

Mercredi 26 mai 1965 à 20h30 sur l’ORTF
Arrêtée le lundi 16 août 1999


PRODUCTION

ORTF / A2 / Mistral Production


PRESENTATION

Guy Lux et Simone Garnier (avec Claude Savarit) (1965 - 1982), Fabrice et Marie-Ange Nardi (1988 - 1989), Georges Beller et Marie-Ange Nardi (1990), Georges Beller et Daniela Lumbroso (1991 - 1992), Olivier Minne et Jean Riffel (1997), Jean-Luc Reichmann et Christelle Ballestrero (1998), Nelson Monfort et Fabienne Égal (1999)


SYNOPSIS

Créés en 1965 et avec 30 éditions à leur actif, les Jeux Sans Frontières restent une véritable institution.

Imaginés par le Général De Gaulle, très inspiré alors du concept d’Intervilles, ces jeux avaient pour vocation première de renforcer l’amitié entre les jeunes d’Europe. Au fil des années, la liste des pays participants à ces jeux s’étendra sur toute l’Europe, voire même au delà avec la Tunisie.

En 1965, se tiendront les premiers jeux, concept encore embryonnaire sous le nom d’Internations entre 4 pays : la France, l’Allemagne, la Belgique et l’Italie, cette dernière détenant le record de participations, c’est à dire toutes les éditions !

Viendront s’ajouter à la liste à partir de 1967, la Suisse et la Grande-Bretagne, les Pays-Bas en 1970, le Portugal et la Yougoslavie en 1978, l’Espagne en 1988, Saint-Marin en 1989, le Pays de Galles en 1991, la Tunisie et la Tchécoslovaquie en 1992, la République Tchèque, la Grèce et la Hongrie en 1993, Malte et la Slovénie en 1994.

Ce jeu estival comportait une dizaine d’émissions chaque année où se retrouvaient lors d’une finale toutes les villes de chaque pays ayant obtenu les meilleures performances au cours de l’été.
Chaque pays recevait les autres au cours de chaque émission et définissait un thème bien précis.

Les équipes étaient composées de 10 candidats, 1 capitaine, 1 entraîneur et 2 suppléants, les épreuves auxquelles ils seraient soumis dépendant d’un tirage au sort.


ANECDOTES

- En raison de ses coûts exorbitants, les Jeux sans frontières ont été interrompus en 1982 mais sont revenus en force en 1988, où ils rencontreront à nouveau le succès auprès d’un public toujours plus large en augmentant le nombre de participants, souvent en frôlant les 10 pays lors d’une même édition.

- En 1993, devant le succès plus mitigé de Jeux sans Frontières en France, avec on peut le dire des contre performances sur la télévision française, France 2 a été contrainte de se passer de ce divertissement jusqu’en 1997.

- A cette succession d’éditions estivales et exceptionnellement en hiver, plusieurs animateurs se seront passés le relais avec Guy Lux, Léon Zitrone et Simone Garnier lors des premières éditions avant que ne se forment des duos mythiques tels que Marie-Ange Nardi et Fabrice en 1988 et 1989, Marie-Ange Nardi et Georges Beller en 1990, Daniela Lumbroso et Georges Beller en 1991 et 1992, Olivier Minne et Jean Riffel en 1997, Jean-Luc Reichmann et Christelle Ballestrero en 1998, Nelson Monfort et Fabienne Egal en 1999.

- En 1999, en raison de très mauvaises audiences qui tombent chaque semaine (environ 3.5 millions de téléspectateurs), France 2 décida d’arrêter les frais et commence alors, pour les autres pays désirant continuer à produire ce jeu estival, une course effrénée pour trouver les moyens de financement nécessaires.



ACTUALITES

¤ Bernard de la Villardière (Cap Horn, M6) : « Cette aventure a été épouvantable et fatigante »
¤ Bons baisers d’Europe : Enora Malagré et Stéphane Bern enregistrent un record d’audience
¤ Affaire conclue : Julien Cohen suspendu, Sophie Davant vainc difficilement Julie Andrieu



GALERIE

ORTF/DR ORTF/DR ORTF/DR ORTF/DR ORTF/DR ORTF/DR ORTF/DR ORTF/DR ORTF/DR A2/DR






comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 15 décembre 2018) : Mongeville et Les Années bonheur surnagent devant Miss France, Cauchemar en cuisine dans les bas-fonds

Audiences TV Prime (samedi 15 décembre 2018) : Mongeville et Les Années bonheur surnagent devant Miss France, Cauchemar en cuisine dans les bas-fonds


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (samedi 15 décembre 2018) : 50 mn inside accroché, NOPLP troisième, C l'hebdo à un niveau historique

Audiences TV Access (samedi 15 décembre 2018) : 50 mn inside accroché, NOPLP troisième, C l’hebdo à un niveau historique


INTERVIEW
Bernard de la Villardière (Cap Horn, M6) : « Cette aventure a été épouvantable et fatigante »

Bernard de la Villardière (Cap Horn, M6) : « Cette aventure a été épouvantable et fatigante »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018