samedi 22 juin 2019 à 16:55 par

Joséphine, ange gardien : comment Mimie Mathy s’est sacrifiée pour sauver la série de TF1

Joséphine, ange gardien : comment Mimie Mathy s’est sacrifiée pour sauver la série de TF1
©Capture TF1  

Dans les années 80, Mimie Mathy est révélée par Le petit théâtre de Bouvard aux côtés de Michèle Bernier. Dix ans plus tard, France 2 lui offre Une nounou pas comme les autres, téléfilm où elle partage l’affiche avec Thierry Heckendorn et Micheline Dax. Avec une moyenne de 12.8 millions de téléspectateurs (52.7% du public), la fiction s’impose en tête des audiences devant le redouté Sacrée soirée de Jean-Pierre Foucault.

L’ange gardien de TF1

Une suite est diffusée avec succès face à 11.8 millions de Français, soit 52% de l’ensemble du public, en 1995. Mimie Mathy attire alors la convoitise de TF1. La chaîne privée décide de lui confier les rênes de sa nouvelle série, Joséphine ange gardien . En se glissant sous les traits de Joséphine Delamarre, la comédienne parvient à rassembler 6.9 millions de téléspectateurs, soit 28.4% de l’ensemble du public, fin 1997. Vingt-deux ans plus tard, la série, qui s’est récemment offert un crossover avec Camping Paradis, ne cesse de faire les belles heures de la première chaîne d’Europe.

Un salaire divisé par deux

Afin de faire perdurer les aventures de Joséphine ange gardien, Mimie Mathy n’a pas hésité à se sacrifier. Invité de l’émission On refait de la télé sur RTL, le pilier des Enfoirés a révélé avoir divisé son salaire par deux. « Pour que la série continue, j’ai préféré baisser mon cachet, plutôt qu’arrêter et mettre toute une équipe au chômage. Je vis encore très bien, mais j’ai largement baissé mon cachet, il a été divisé par deux », a-t-elle expliqué. Ainsi, celle qui percevait 250.000 euros par épisode en 2013 touche désormais un cachet de 125.000 euros. Alors qu’elle sera à la tête du téléfilm Le prix de la vérité ce samedi 22 juin à 21 heures sur France 3, l’actrice a tenu à justifier son salaire.

« Neymar, ça ne choque personne... »

« Ce que je trouve étonnant, c’est que le salaire d’un comédien, comme moi, qui commence à être âgé, ça choque, alors qu’un footballeur qui n’a pas joué comme Neymar, le transfert qui coûte une blinde, son salaire alors qu’il a mis deux fois les pieds sur le terrain parce qu’il a toujours bobo quelque part, là ça ne choque personne », a lâché Mimie Mathy. Toutefois, l’actrice a souligné qu’elle n’avait jamais atteint les cachets de certains héros des années 90/2000 de TF1. « Je n’ai jamais eu les sommets de Navarro, mais les cachets qu’on touchait à l’époque... il y avait moins de chaînes, moins de concurrence, c’était un autre état d’esprit », a-t-elle conclu. Joséphine ange gardien reviendra pour de nouvelles aventures inédites à la rentrée sur TF1.



  A LIRE AUSSI  
¤ Ce jour où... Joséphine, ange gardien est arrivée sur TF1

¤ Joséphine, ange gardien : Mimie Mathy basculée le samedi, quel bilan d’audience pour TF1 ?


TF1   SERIES TV   REVUE DE PRESSE   JOSÉPHINE, ANGE GARDIEN  








AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (lundi 14 octobre 2019) : M6 et France / Turquie mettent à terre Coup de foudre en Andalousie sur TF1, The Victim s’achève dans l’indifférence

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (lundi 14 octobre 2019) : Demain nous appartient et N’oubliez pas les paroles au coude à coude, C à vous signe un nouveau record


INTERVIEW


Agustin Galiana (Coup de foudre en Andalousie, TF1) : « Avec Maud Baecker, on a eu un tournage idyllique »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019