vendredi 21 juin 2013 
Robin Girard-Kromas 
 INTERVIEW
 Josh Henderson (Dallas) : « Desperate Housewives ? Je passais mon temps torse nu ! »

Finaliste de l’émission Popstars aux Etats-Unis en 2001, Josh Henderson a connu un début de carrière en dent de scie. Repéré dans l’émission de télé-réalité musicale, il décroche son premier rôle important dans Over There, série annulée après tout juste 13 épisodes. En 2006, il se fait connaître du grand public en incarnant le neveu d’Edie Britt dans Desperate Housewives. Suivent Sexy Dance et 90210. En 2011, à l’âge de 29 ans, il retrouve finalement les plateaux de tournage en obtenant l’un des premiers rôles du nouveau Dallas, dans lequel il incarne le fils du diabolique J.R.. Rencontre avec Toutelatélé, à l’occasion du 53ème Festival de télévision de Monte Carlo.


Josh Henderson (Dallas) : « Desperate Housewives ? Je passais mon temps torse nu ! »

Robin Girard-Kromas : Lorsque vous avez décroché un rôle dans la suite de Dallas, n’avez-vous pas été effrayé de reprendre une série aussi emblématique ?

Josh Henderson : J’étais un peu nerveux à l’époque à cause du succès de la première série. Tout le monde avait tellement aimé Dallas... il ne fallait pas décevoir. Après, il s’agissait ici d’une suite et non d’un remake, il n’était donc pas question de trouver des nouveaux J.R., Sue Ellen ou Bobby. La pression s’est rapidement envolée une fois sur le tournage, car Linda, Patrick et Larry ont cru en nous dès le départ, on ne s’est jamais senti jugé. Aujourd’hui, au vu des retours que l’on a, je suis content que les fans aient retrouvé la série qu’ils aimaient tant, sans les avoir déçus. Reprendre une série comme cela vingt ans après sa disparition, ça n’a jamais été fait, c’est historique et je suis content de faire partie de cette aventure.

Aviez-vous déjà vu la série originale à l’époque ? (Josh Henderson est né en 1981, Dallas a quitté les écrans américains en 1991)

Pour ma famille, Dallas était une série très importante. Je suis né à Dallas et j’ai vécu toute mon enfance au Texas, lorsque cela passait à l’écran, c’était donc un rendez-vous familial et même si j’étais trop jeune pour me souvenir de la série, je sais que mes parents regardaient en ma présence.

Avant de rejoindre le nouveau Dallas, avez-vous visionné d’anciens épisodes de la série ?

Oui, car je voulais avoir une petite idée de ce qu’était la série à l’époque. Je voulais aussi voir comment nous pouvions conserver certains aspects du show original dans notre version.

« Larry Hagman m’avait donné un seul conseil : m’amuser »

Votre personnage, John Ross, est désigné comme le successeur de J.R. Comment avez-vous appréhendé ce rôle ?

Avant de me mettre dans la peau de John Ross, j’ai voulu savoir pourquoi J.R. était un personnage à la fois adoré et détesté des téléspectateurs. J’ai été sur Youtube pour voir les scènes les plus marquantes de l’époque, pour comprendre comment Larry Hagman avait fait de ce personnage une telle icône. Après, je n’ai pas étudié précisément sa façon de parler ou de bouger, on s’est simplement rencontré sur le tournage, et dès notre première scène ensemble, le courant est passé.

Est-ce agréable de jouer les méchants comme John Ross ?

Oui, je m’amuse beaucoup. C’est le conseil que m’avait donné Larry Hagman quand je l’ai rencontré pour la première fois : s’amuser. Il était lui-même très bon pour faire ça ! Aujourd’hui, c’est le cas, quel que soient les scènes de John Ross, je m’éclate. Je suis très différent de lui dans la vie, je ne suis pas aussi torturé, je ne ferai pas la plupart des choses qu’il fait et c’est aussi pour ça que je m’amuse, car je peux jouer quelqu’un de très différent.

Avant Dallas, vous avez obtenu deux rôles secondaires dans Desperate Housewives et 90210. Ces deux séries se sont achevées depuis. Quel regard portez-vous sur ces expériences passées ?

Desperate Housewives m’a permis de me faire connaître dans le monde entier. J’y jouais le rôle d’un adolescent, un jeune homme qui passait son temps torse nu (rires). C’était un peu particulier sur le moment, mais je suis très reconnaissant, car cela m’a beaucoup aidé dans ma carrière. Sur 90210, je travaillais avec des producteurs que je connaissais personnellement et que j’aime beaucoup. C’était plus rapide, ça se tournait à Los Angeles et c’était agréable de pouvoir jouer encore un autre rôle. Après, de tous mes personnages, mon préféré est clairement John Ross !

INTERVIEW
- Julie Gonzalo (Dallas) : « Rencontrer Larry Hagman, Linda Gray et Patrick Duffy était intimidant »

- Dallas, tous les samedis à 20h50 sur TF1






Share



LES DERNIERES INTERVIEWS
Liam Cunningham : « Game of ...
Arturo Brachetti et Cynthia Akanga : ...
Estelle Denis / Christophe Beaugrand (The ...
Rachael Leigh Cook (Perception) : ...
Stéphane Rotenberg (Pékin Express) : ...
LE TOP 5 DES INTERVIEWS
Benjamin (Les Princes de l’amour) : ...
Giuseppe (Les Princes de l’amour) : ...
Florian (Les Princes de l’amour) : ...
Florian (Les Princes de l’amour) : ...
Sébastien (Les Princes de l’amour) : ...
INTERVIEWS 

HIT TV  
Séries / Feuilletons Français

SERIES TV 
Les Rois maudits
Retrouvez toutes les infos, les photos
et le guide des épisodes de la série

QUIZ Sur quelle chaîne? 
Sur quelle chaîne était diffusée l'émission "Les ailes de l'espoir" ?