NEWS TV
lundi 23 juillet 2007 à 13:46 par Jérôme Roulet

L’amour est dans le pré fait le bonheur de M6


L’amour est dans le pré fait le bonheur de M6
©M6/P.Olivier 
M6 -  REAL TV -  AUDIENCES TV - 

Chaque été, TF1 peut compter sur les succès de Koh-Lanta, L’île de la tentation et, en bonus pour cette année, Secret Story. De son côté, M6, chaîne qui a véritablement lancé la télé réalité en France, se contente de L’Amour est dans le pré. Cette émission ne fait pas grand bruit mais elle est devenue un rendez-vous phare de la grille estivale de la chaîne privée. Et les téléspectateurs semblent apprécier les péripéties amoureuses de ces agriculteurs.

L’aventure a commencé en septembre 2005. Alors que Le Pensionnat de Sarlat ouvrait ses portes, M6 décide de se transformer en agence matrimoniale pour le compte de dix exploitants agricoles en mal d’amour. Après un portrait détaillé de chacun d’entre eux, Véronique Mounier a convié les téléspectateurs à envoyer leur photo et une lettre à ces célibataires qui ont ouvert le cœur sur l’antenne.

Diffusés en seconde partie de soirée, les portraits sont suivis par 1.3 million de français, soit 14.3% de part de marché. Une belle performance face à l’indéboulonnable Méthode Cauet de TF1 qui a convaincu M6 à propulser l’émission en prime time. Ainsi, neuf mois plus tard, le bébé pointe le bout de son nez en première partie de soirée devant 3.1 millions de téléspectateurs. L’amour est dans le pré décroche alors la deuxième meilleure audience de la soirée et peut se targuer d’un pic à 4.2 millions de curieux. L’émission est bel et bien lancée et le succès va aller crescendo avec plus de 30% de part de marché auprès des femmes de moins de 50 ans pour le dernier épisode et 3.6 millions de fidèles.

Cette première saison confirme la chaîne dans son choix de faire L’amour est dans le pré comme sa nouvelle télé réalité estivale. En décembre 2006, le coup d’envoi de la seconde saison est lancé. Véronique Mounier cède sa place à Alessandra Sublet mais le concept ne change pas. Ce mercredi 27 décembre 2006, Sandrine, Frédéric, Hubert, Thierry, Dominique, Victor, Philippe, Patrice et Gabriel s’adressent à la France entière pour trouver la personne qui partagera peut-être leur vie. 1.36 millions de personnes suivent leurs portraits et parmi eux, quelques uns vont déclarer leur flamme à ces agriculteurs.

Le 2 juillet, les téléspectateurs découvrent les speed-dating qui permettent de faire connaissance avec les prétendantes. Et déjà, pour Patrice et Gabriel, l’aventure s’arrête. L’un à trouver l’âme sœur entre temps, l’autre, beaucoup trop timide, n’ose pas aller plus loin... Ils ne sont donc plus que sept à être suivis par les caméras de M6. Le premier épisode montre Sandrine (26 ans), Hubert (33 ans) et Frédéric (36 ans) dans leur quête. Et face à Père et Maire sur TF1 et Intervilles sur France 3, L’amour est dans le pré est plébiscitée par 3.57 millions de téléspectateurs, soit 14% de part de marché, dont 27.6% des moins de 35 ans. Si elle se fait devancer par la concurrence, M6 est leader sur ce public et l’émission séduit 500 000 fidèles de plus que le premier épisode de la première saison avec une pointe à 4.2 millions.

Une semaine plus tard, le record d’audience est battu. En faisant plus amples connaissances avec Victor (27 ans), Philippe (48 ans), Thierry (33 ans) et Dominique (39 ans), la real tv rassemble près de 4 millions de téléspectateurs, soit 16.5% de part de marché. Le 16 juillet dernier, les agriculteurs ont accueilli chez eux leurs prétendantes. Et les premières déceptions ou flirts ont séduit 3.8 millions de français, soit 16.4% du public présent devant leur poste de télévision. M6 parvient à être la deuxième chaîne la plus regardée de la soirée juste derrière TF1.

Avec sept épisodes, L’amour est dans le pré va mener ses inconditionnels jusqu’au 13 août. D’ici là, Sandrine, Frédéric, Hubert, Thierry, Dominique, Victor et Philippe seront allés vivre quelques jours chez le prétendant de leur choix. Histoire de savoir si l’aventure se poursuivra vraiment au-delà des caméras....


- Le site de M6




  
 


comments powered by Disqus
 Dans l'actu
 On vous recommande