NEWS TV
vendredi 16 novembre 2012 à 15:08 par Robin Girard-Kromas

L’audience en graphique > Evolution de l’access prime time de TF1 depuis 2006


L’audience en graphique > Evolution de l’access prime time de TF1 depuis 2006
©Capture TF1 

Après France 2, Toutelatele.com vous propose de découvrir l’évolution de l’audience de TF1 en access prime time depuis septembre 2006.

La Roue de la fortune : du retour phénoménal à la disparation. Lancée en août 2006, la version modernisée de La Roue de la fortune, format disparu depuis 1997, a connu un succès immédiat dès son retour avec 35% de part de marché lors de sa première semaine de diffusion. Devant ces excellentes audiences (jusqu’à 37% de part d’audience fin août), TF1 a décidé de « promouvoir » le jeu en pleine saison, à partir de janvier 2007. Couronnée très tôt de succès, la première salve du jeu de Christophe Dechavanne et Victoria Silvstedt a été rapidement victime d’une lassitude du public. L’érosion se poursuivra, à l’exception de janvier 2009 face à la déception de la nouvelle formule de Service maximum sur France 2.

Qui veut gagner des millions ? Une programmation événementielle. Proposé seulement deux mois par an et lors des fêtes sur TF1, Qui veut gagner des millions ? connaît une excellente santé en mai et juin 2007 avec jusqu’à 38% de part de marché. Au fil des années, Jean-Pierre Foucault a toutefois vu son public disparaître. Rétrogradé une heure plus tôt en 2010 (non présent sur le graphique), le jeu est définitivement supprimé (en quotidienne) suite à ses faibles audiences.

Le Juste prix : un retour canon rapidement oublié. Ramené à la vie par Lagaf’ en juillet 2009, Le juste prix a réalisé un véritable carton en réunissant près de 38% du public pour sa première semaine. Mais, l’effet de curiosité passé, l’émission est rapidement retombée, atteignant « à peine » 31% de part d’audience à la fin de son premier mois de diffusion. Par la suite, programmé plus intensément sur la grille, le jeu a vu son audience moyenne s’effriter, tout en conservant des performances actuellement acceptables pour la Une, notamment auprès des ménagères de moins de 50 ans.

Note : il convient de comprendre à la vue de ce graphique que l’émergence d’une nouvelle concurrence (chaînes de la TNT, développement du replay, etc...) a entraîné une chute « évidente » de l’audience moyenne de l’access des chaînes historiques.

PNG - 223.3 ko

(cliquez sur l’image pour découvrir le graphique)


- L’audience en graphique > Evolution de l’access prime time de France 2 depuis 2006




  
 


comments powered by Disqus
 Dans l'actu
 On vous recommande