samedi 24 mai 2014 à 18:52 par

L’Incroyable famille Kardashian > Kim ou la maîtrise des médias

L’Incroyable famille Kardashian > Kim ou la maîtrise des médias
©T.White/E ! 

Certains les aiment. Les autres aiment les détester. Depuis 2007, date à laquelle l’émission Keeping up with the Kardashians est apparue sur les petits écrans, les membres de cette famille (presque) comme les autres ont su créer un empire de plusieurs millions de dollars, permettant à ce patronyme d’avoir sa place dans l’histoire de la pop culture. Ce 24 mai, à l’occasion du mariage de Kim Kardashian et Kanye West, E ! France propose un marathon du docu-réalité dès 20h45. Toutelatele revient sur le parcours de Khloé, Kourtney, Kim et Kris.

« Nous sommes avant tout connues pour avoir une émission de télé-réalité. Elle nous permet de faire ce qui nous passionne dans la vie. Notre programme est notre plus grosse plateforme, notre meilleure publicité ».

De « Paris Hilton brune » et énième socialite californienne désespérée de capter l’attention, Kim Kardashian a parcouru un long chemin. Là où l’héritière, et accessoirement camarade, a atteint rapidement les limites de la surmédiatisation, l’Arménienne d’origine est parvenue, et parvient toujours, à susciter l’intérêt. Progressivement, la fille de Kris et Robert a atteint une partie de ses objectifs professionnels et a très fortement contribué à faire de son nom de famille une marque à part entière.

Au cours de la saison 2 de Keeping up with the Kardashians, une agent lui conseille de ne pas envisager la Une de « magazines haut de gamme ». Une affirmation à laquelle son interlocutrice préfère rire. « Quand vous savez quelque chose et que vous pouvez parfaitement l’imaginer, il suffit de travailler pour concrétiser votre projet », affirmait-elle en 2011 dans Marie-Claire. Et pour cause : l’ambitieuse a déjà fait la Une de The Hollywood Reporter, New York Magazine, V, Elle et plus récemment celle du prestigieux Vogue en compagnie de son cher et tendre Kanye West. De 2007 à 2012, la jeune femme a cumulé 275 Unes à travers le monde et campe désormais les premiers rangs des fashion weeks.

Si elle doit ce parcours en partie grâce au talent de manager de sa mère, Kimberly Noel sait pertinemment ce qui lui a permis de se faire connaître en premier lieu, à savoir une sex tape. « J’ai conscience que je suis sortie de l’anonymat par ce biais. Je ne suis pas naïve. J’ai donc dû travailler dix fois plus pour que l’on puisse avoir une vision plus juste de moi, assurait-elle en 2012 sur le plateau de Oprah’s Next Chapter. Je vais devoir vivre avec ça toute mon existence et l’expliquer un jour à mes enfants. (…) Si je devais avoir un regret dans la vie, ce serait ça. »

« Les Kardashian sont célébrées parce qu’elles sont célèbres et ne sont célèbres que parce qu’elles sont célébrées » a notamment écrit Les Inrocks. Mais une « starlette de téléréalité de seconde zone », toujours selon le support, ne rencontre pas« une gloire aussi fulgurante qu’improbable » au hasard. Cette évolution requiert un certain talent… celui de la maîtrise des médias. Dans un épisode de la saison 8 de Keeping up with the Kardashians, elle conseille Bruce Jenner, son beau père, quand ce dernier s’interroge sur sa participation au talk show de Jimmy Fallon, l’animateur ayant tourné l’ancien champion olympique en ridicule à plusieurs reprises : « Il n’est pas le premier et ne sera pas le dernier à se moquer de toi. C’est une partie de leur travail. Si tu n’y vas pas, tu passeras pour celui qui n’est pas capable de l’affronter. » Quand la rumeur de supposés implants dans son postérieur a commencé à circuler, Kim Kardashian a ainsi publié les clichés au rayon X de son anatomie pour en attester l’authenticité. « Il faut avoir de l’autodérision », assure-t-elle.

Autre preuve d’un regard incrédule sur le monde qui l’entoure : sa participation aux Anges de la télé-réalité. En avril 2013, NRJ12 consacre un prime-time à la rencontre entre Kim et Nabilla, son auto proclamée version française (moyennant 40 000$). Celle qui comptait à l’époque 17 millions d’abonnés sur Twitter (21.2 millions aujourd’hui) expliquait l’importance de cultiver l’art du réseau pour réussir : « Il faut passer du temps ici, rencontrer des gens dans votre domaine. Il faut vous faire des contacts. Je sais que Miami est une ville où l’on peut se distraire, mais ne perdez jamais de vue votre objectif. (…) Soyez intelligents, c’est amusant d’exposer sa vie et d’être très ouvert, mais il faut avoir des limites.  »

Et des limites, Kim Kardashian sait s’en donner : elle ne parle jamais publiquement d’argent, n’utilise en aucun cas les mots « famous » ou « celebrity » pour parler d’elle et ne se donne pas d’excuses pour ce qui peut lui arriver : « On commet des erreurs et on apprend d’elles », expliquait-elle à Oprah Winfrey. De quoi conférer à ses différents programmes télévisés un caractère de quête initiatique.



  A LIRE AUSSI  

REAL TV   CABLE / SATELLITE / ADSL  









LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 24 août 2019) : Cauchemar en cuisine attire moins de 900 000 téléspectateurs, Les mystères de l'île solide leader, Diversion et Arthur très faibles

Audiences TV Prime (samedi 24 août 2019) : Cauchemar en cuisine attire moins de 900 000 téléspectateurs, Les mystères de l’île solide leader, Diversion et Arthur très faibles


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (samedi 24 août 2019) : Chasseurs d'appart perd pied, 50 mn Inside impuissant face à Nagui, Enquête sous haute tension en petite forme

Audiences TV Access (samedi 24 août 2019) : Chasseurs d’appart perd pied, 50 mn Inside impuissant face à Nagui, Enquête sous haute tension en petite forme


INTERVIEW
Capucine Anav (Fort Boyard 2019) : « Jean-Luc Lemoine m'a impressionné... »

Capucine Anav (Fort Boyard 2019) : « Jean-Luc Lemoine m’a impressionné... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019