mardi 24 avril 2012 à 20:50 par

La belle et ses princes presque charmants > Marine sous le charme de Benjamin

La belle et ses princes presque charmants > Marine sous le charme de Benjamin
© 

Marine hésite entre 4 garçons pour l’accompagner à Paris : Benjamin, Luc, Pascal et Ludovic. Ce dernier fait son apparition auprès de la Belle pour lui offrir une petite surprise. Celui-ci propose à Marine, esthéticienne, de l’épiler. La belle trouve ça « trop mimi », accepte et le rejoint dans le jardin. Après lui avoir douloureusement retiré ses poils, Marine applique une huile relaxante sur le corps de Ludovic, aux anges.

Benjamin est agacé par l’attention que draine sur lui Ludovic et tente de capter le regard de Marine. Cette dernière est flattée de percevoir de la jalousie chez son prétendant. De son côté, Pascal décide de parler à la belle en tête à tête après s’être un peu trop éloigné d’elle. Celle-ci apprécie que son prétendant ait « la tête sur les épaules ». Dernier candidat à passer sur le grill, Marc affirme être sincère dans sa démarche et Marine est séduite par sa « sensibilité ».

Isolée dans sa chambre, Marine doit faire son choix pour la soirée romantique à Paris. Et c’est finalement Benjamin que la Belle décide d’emmener avec elle. Les deux jeunes gens s’éclipsent sans prévenir personne, de quoi créer quelques remous dans la villa. Les autres candidats sont déçus que Marine se soit échappée en cachette et la jalousie de certains éclate au grand jour.

A Paris, Marine et Benjamin profitent d’une coupe de champagne au restaurant. Pour la belle, ce rendez-vous est crucial : son prétendant devra la séduire mais aussi montrer qu’il n’est pas qu’un « tombeur ». Du côté de la villa, Ludovic est très jaloux et en veut à Benjamin, déçu que son « sacrifice » n’ait pas payé. Le prince « presque » charmant pense être « testé » par Marine et ne perd pas espoir.


A table, Marine mène l’enquête auprès de Benjamin, qu’elle soupçonne d’être un sérial-séducteur. « Je profite des choses » reconnait le jeune homme, en affirmant toutefois « faire les choses sérieusement » quand il est dans une vraie relation. La belle n’est pas vraiment convaincue et demande à avoir plus de temps afin de pouvoir lui accorder sa confiance. « Je me méfie encore un peu » avoue Marine, quand Benjamin craint l’élimination de son côté.

Le lendemain matin, Benjamin raconte son rendez-vous aux autres candidats. Ce dernier bluffe et cherche à provoquer ses adversaires en confiant que la soirée était « très très chaude ». Ludovic affirme de son côté toujours croire en ses chances, malgré les moqueries du beau gosse, qui continue à le provoquer durant le petit-déjeuner.

Nouveau défi pour les prétendants : ces derniers doivent peindre Marine . Celle-ci se fait un plaisir de poser pour eux, allongée sur un banc. L’enjeu est de taille, le plus beau tableau permettant à son auteur de remporter un tête à tête avec la Belle. Luc tente de se démarquer en proposant une œuvre complètement originale. « C’était morbide, imprésentable » estime Marc, hilare devant le dessin de Luc.

De son côté, Ludovic, dont la passion est le dessin, fait tout son possible même si il confie « avoir la main tremblante » face à la beauté de Marine. C’est déjà l’heure pour cette dernière de juger les œuvres de ses prétendants, « l’occasion de voir ce qu’ils ont dans la tête » selon la jeune femme. Ludovic est finalement désigné gagnant par la Belle, pour son plus grand bonheur.


Ludovic profite de son tête à tête avec Marine pour lui affirmer une nouvelle fois les sentiments qu’il a pour elle. « Je suis amoureux de toi, je ne suis pas là pour faire de la comédie » lui dévoile le prétendant. « Marine me met des rêves dans les yeux » avoue le jeune homme, prêt à tout à quelques heures des éliminations. La belle est charmée, saluant le « courage » de Ludovic de lui avoir dévoilé d’une telle façon le fond de son cœur. Et lorsque ce dernier lui explique être « très coquin », Marine est très gênée !

Toujours indécise sur les prétendants à éliminer, Marine décide d’organiser un petit cours d’équitation pour les candidats encore en course. Ces derniers redoublent d’efforts pour séduire la belle, notamment Claude, « flippé » après être monté à cheval. Les candidats se succèdent, et le discret Abès se distingue par sa maitrise du cheval, de quoi impressionner la Belle, qui trouve ça « génial ».

A la suite de l’équitation, Marine décide de partir en balade à cheval avec deux de ses prétendants, Abès et Anthony. Ce dernier, peu rassuré par les chevaux, monte à dos de poney, beaucoup plus lent que ses deux camarades. Tout cela fait beaucoup rire la Belle qui s’isole un peu avec le jeune roux. Ce dernier se dévoile complètement auprès de Marine, notamment sur ses complexes physiques. Celle-ci le rassure et ne comprend pas comment le jeune homme a pu ne pas connaître l’amour auparavant.

Après un rendez-vous très touchant avec Anthony, c’est au tour d’Abès de bénéficier de son premier rendez-vous avec Marine. Le jeune homme confie avoir été déçu de ne pas pouvoir faire plus ample connaissance avec la Belle auparavant, privatisée par quelques garçons en permanence. Le prétendant indique par la suite à Marine la trouver « très jolie » et la couvre de compliments, ce qui fait plaisir à la jeune célibataire. Un vrai rendez-vous romantique plein de tendresse.


Afin de pouvoir parler un peu plus avec Luc, un ancien prétendant, Marine décide de rentrer avec lui en voiture. La jeune femme souhaite qu’il lui révèle ses sentiments. Conscient de la menace que représentent les autres prétendants, Luc décide de se mettre en avant en promettant des voyages à la Belle, notamment à Las Vegas. Mais celle-ci est choquée par les propos du prince presque charmant, qui indique très clairement avoir de l’argent. De son côté, le candidat ne doute de rien et pense être assuré de continuer l’aventure.

Place aux éliminations durant l’apéritif. Changement de concept : la Belle convoque deux candidats parmi les « beaux gosses » et deux candidats parmi les anciens. Après avoir discuté avec chacun d’entre eux, Marine en éliminera un de chaque camp. Chez les princes presque charmants, Luc et Pascal sont « les nominés » de la semaine. Ce dernier est « trop sérieux, trop droit » pour la Belle tandis que le premier est accusé d’avoir trop parlé d’argent en tentant « d’acheter » Marine.

Chez les beaux gosses, Marc et Fred sont sur la sellette. Ce dernier se voit reprocher son absence, tandis que le premier semble plus présent pour ses amis dans la maison que pour la Belle. Mais pour Marc, même si Marine décide de l’éliminer, ce ne sera pas la fin de son aventure entre eux. Celui-ci indique ainsi qu’il « ne lâchera pas l’affaire ».

L’heure de l’élimination a sonné. Marine rentre dans la chambre de Frédéric et Luc et élimine les deux jeunes hommes. Pour le premier, « Marc avait plus envie de rester » que lui tandis que pour le second, la jeune femme refuse d’être prise pour une femme vénale. Ils ne sont donc plus que huit à pouvoir prétendre au cœur de Marine : Ludovic, Claude, Anthony et Pascal chez les anciens, Benjamin, Abès, et Marc chez les beaux gosses.



  A LIRE AUSSI  

M6   REAL TV   W9   LA BELLE ET SES PRINCES PRESQUE CHARMANTS  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV prime (samedi 14 septembre 2019) : Meurtres à Colmar domine TF1 et Les Grosses Têtes, Instinct résiste sur M6

PARTENAIRE


AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV access (samedi 14 septembre 2019) : 50’ inside relégué, C l’hebdo s’envole, Hanouna et Plaza en souffrance


INTERVIEW


Mallaury Nataf (Les Mystères de l’amour) : « Lola est prise dans une histoire compliquée avec Peter... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019