jeudi 10 mai 2007 à 00:52 par

La Saga 100% Info > BFM TV, celle qui créa l’événement (1/4)

La Saga 100% Info > BFM TV, celle qui créa l’événement (1/4)
©BFM TV 

« La première chaîne française à proposer de l’actualité 24 heures sur 24 ». En se définissant ainsi dès le départ, BFM TV affichait clairement son ambition de se positionner comme une chaîne d’information référence, devant ses concurrentes directes LCI, I-Télé ou la récente France 24. Lancée le 28 novembre 2005 à 18 heures, le projet BFM TV est adapté du modèle de BFM (dirigé par le groupe Nextradio TV), radio spécialisée sur l’information économique.
Egalement à vocation économique, BFM TV est rapidement devenue une chaîne d’information continue généraliste.

Accessible gratuitement sur la TNT, le câble, le satellite et Internet, BFM TV a connu plusieurs évolutions. La première version de la chaîne proposée du 28 novembre 2005 au 9 mai 2006 affichait un dispositif des plus simples. Une deuxième mouture a pris la relève pour permettre le renouvellement des décors et de l’habillage, ainsi qu’une meilleure réactivité de la chaîne. Celle-ci devrait prendre fin aux alentours du 15 mai 2007 pour céder sa place à la troisième version.

BFM TV s’est rapidement distinguée grâce à ses deux figures de proue : Ruth Elkrief, ex-journaliste de TF1 et RTL, et Olivier Mazerolle, ancien directeur de l’information de France 2 et de RTL. Dans la perspective de l’élection présidentielle 2007, Olivier Mazerolle a proposé dès la rentrée de septembre 2006, du lundi au vendredi, son Journal de campagne destiné à suivre quotidiennement le jeu politique et comprendre les multiples enjeux. Pour sa part, Ruth Elkrief a présenté Elysée 2007, un magazine dédié lui aussi à la campagne électorale. Par ailleurs, la chaîne peut compter sur d’autres présentateurs confirmés : Thomas Misrachi (BFM Matin), Jean-Alexandre Baril (BFM Non stop) ou Florence Duprat (BFM Soir) entre autres, ont aussi contribué à la renommée de la chaîne.

Le 28 novembre 2005, pour le premier 20 heures de la chaîne, Olivier Mazerolle reçoit François Bayrou. Coup du destin, c’est en parti grâce à cet homme politique que BFM TV a réussi un gros coup médiatique en s’emparant du fameux débat Ségolène Royal / François Bayrou de l’entre-deux tours. La confrontation entre les deux candidats avait suscité une vive polémique en étant successivement annoncée, puis annulée sur Canal+ et i>Télé. Des pressions présumées avaient été déplorées, notamment par le candidat de l’UDF qui avait déclaré, plein de malice, lors du débat : « Monsieur Bourdin, regardez-moi dans les yeux et osez me dire que vous n’avez pas eu de pressions pour ce débat ! »

Quoi qu’il en soit, cette joute inédite a permis BFM TV de réaliser un score d’audience record le 28 avril 2007. Selon les chiffres Médiamétrie, elle aurait attiré plus de 700 000 téléspectateurs à cette occasion. Une performance remarquable pour un samedi matin, de 11 à 13 heures. BFM TV est ainsi arrivée en tête des audiences devant les autres chaînes, en volant même la vedette à TF1 sur les plates-formes ADSL.
Elle s’est également offert le luxe de voir le nombre de ses fidèles croître tout au long du débat. Fier ce de ce succès, le président Alain Weill a même parlé « d’acte fondateur ».

A noter que la chaîne s’était déjà illustrée par un « coup » lors des primaires, au cours de la première retransmission des débats entre candidats à l’investiture socialiste. L’accord passé entre les chaînes parlementaires Public Sénat, LCP-Assemblée Nationale et LCI avait cristallisé les jalousies et fait couler beaucoup d’encre. BFM TV devait se contenter d’une programmation du débat avec une demi-heure de décalage. Pourtant, cela n’a pas empêché Alain Weill de revendiquer un geste fort en diffusant le débat socialiste en direct, au nom du droit à l’information. Richard Michel, le président de LCP-AN avait même taxé d’ « acte de piratage », le geste de la chaîne.

En constante progression depuis le débat Bayrou / Royal, BFM TV peut aujourd’hui se féliciter d’avoir pris des risques et patienter sereinement pour sa troisième mue, attendue dans les prochains jours.

- La Saga 100% Info > France 24, celle qui réunit TF1 et France Télévisions (2/4)
- La Saga 100% info : i>Télé, celle qui lança Canal + dans la course à l’info (3/4)
- La Saga 100% info > LCI, celle qui a ouvert la voie (4/4)



  A LIRE AUSSI  

BFM TV  








comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 14 novembre 2018) : Dix pour cent revient en forte hausse, Le Meilleur pâtissier triomphe avec Ludovic

Audiences TV prime (mercredi 14 novembre 2018) : Dix pour cent revient en forte hausse, Le Meilleur pâtissier triomphe avec Ludovic


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 14 novembre 2018) : DNA leader, C à vous et 28 minutes au plus haut, L'info du vrai faible

Audiences TV access (mercredi 14 novembre 2018) : DNA leader, C à vous et 28 minutes au plus haut, L’info du vrai faible


INTERVIEW
Moundir (Perdus au milieu de nulle part, W9) : « On n'a rien à envier à Pékin Express et The Island »

Moundir (Perdus au milieu de nulle part, W9) : « On n’a rien à envier à Pékin Express et The Island »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018