jeudi 4 juillet 2019 à 17:50 par

La soupe aux choux : pourquoi Louis de Funès n’aurait pas dû jouer avec Jacques Villeret

La soupe aux choux : pourquoi Louis de Funès n’aurait pas dû jouer avec Jacques Villeret
©Capture vidéo  

Ce jeudi 4 juillet, France 3 proposera à ses téléspectateurs de redécouvrir un grand classique du cinéma français. A 21 heures, la deuxième chaîne du groupe France Télévisions rediffusera La soupe aux choux , comédie culte où Louis de Funès donne la réplique à Jean Carmet et Jacques Villeret.

Le retour du duo Carmet / De Funès

Sortie en 1981, La soupe aux choux est adaptée du roman éponyme de René Fallet. Le film met en scène Claude Ratinier (Le Glaude) et Francis Chérasse (Le Bombé), incarnés par Louis de Funès et Jean Carmet. Il scelle la quatorzième et dernière collaboration des deux acteurs. Avant de connaître le succès avec Le gendarme de Saint-Tropez, sorti en 1964, Louis de Funès a multiplié les apparitions avec Jean Carmet dès la fin des années 1940. Dans la nouvelle réalisation de Jean Girault et Christian Fechner, les deux comédiens vivent une retraite paisible jusqu’au jour où un ovni atterrit dans le jardin du Glaude. A l’insu de son ami, le personnage de Louis de Funès sympathise avec l’extraterrestre.

Olivier Lejeune pressenti

Sortie en 1981, La soupe aux choux a été plébiscitée par 3.1 millions de Français dans les salles obscures. Outre le duo Louis de Funès / Jean Carmet, le film est porté par Jacques Villeret. Ce dernier, vu dans Dupont Lajoie, Le bon et les méchants et Robert & Robert, est choisi pour jouer La Denrée. Mais le rôle de l’extraterrestre de la planète « Oxo » ne lui était pas destiné. Olivier Lejeune, qui avait déjà été vu aux côtés de Louis de Funès dans Les aventures de Rabbi Jacob, était pressenti pour incarner La Denrée. Bien qu’il correspondait plus au physique du personnage du roman, l’acteur a été finalement recalé suite aux essais de Jacques Villeret. L’idée étant pour Christian Fechner de faire jouer Louis de Funès avec la jeune génération du cinéma français comme cela avait été le cas avec Coluche dans L’aile ou la cuisse.

La fidélité Claude Gensac

Dès lors, Louis de Funès a tenu à mettre en garde Jacques Villeret. « Cela peut être un très grand rôle pour vous, mais cela peut aussi être la fin de votre carrière », lui a-t-il suggéré. Au final, La soupe aux choux aura permis à Jacques Villeret d’asseoir sa popularité auprès des Français. Au casting de la comédie qui sera l’avant-dernier film de Louis de Funès (l’acteur est décédé en janvier 1983, ndlr), les spectateurs ont pu retrouver l’une de ses complices : Claude Gensac. La comédienne, connue pour être sa « biche » dans la trilogie du Gendarme de Saint-Tropez, campe le rôle d’Amélie Poulangeard, une femme considérée comme la « vieille folle » du village.

Claude Gensac dans La soupe aux choux



  A LIRE AUSSI  
¤ Hibernatus (audience) : Louis de Funès boosté par Dany Boon et la fin de Bienvenue chez les Ch’tis

¤ Hibernatus (France 2) : Louis de Funès, coulisses d’un tournage cauchemardesque pour Edouard Molinaro


FRANCE 3   CINEMA  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (samedi 21 septembre 2019) : La malédiction du volcan tient tête à Danse avec les stars et N’oubliez pas les paroles, Instinct craque face à la concurrence

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (samedi 21 septembre 2019) : Chasseurs d’appart revit, 50 mn Inside remonte mais s’incline, La Grande Darka très faible


INTERVIEW


Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Elsa Esnoult déchaîne les passions »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019