Les Popples

Les Popples
© 

Jean Chalopin est très certainement l’auteur le plus titré de l’animation française. Inspecteur Gadget, les Minipouss, Ulysse 31, Jayce et les Conquérants de la lumière, pour ne citer qu’eux, sont nés de son imagination. Toutes ces séries ont traversé les âges et le monde entier (Inspecteur Gadget a connu près de 50 diffuseurs de pays différents) depuis les déjà lointaines années 80.

En 1986, ce Walt Disney français du petit écran créait de toutes nouvelles créatures, pleines de poils multicolores, d’objets insolites sortant de leur dos et de pouvoirs magiques. Elles étaient surtout dotées d’une gentillesse extraordinaire.

Les Popples, mélange des Minipouss et des Bisounours, habitent dans la maison de deux enfants, Billy et Bonnie. À l’abri du regard des adultes, PC (bleu), Party (rose et blanc), Putter (vert) et Puzzle (orange) s’amusent et passionnent les foules.

En septembre 1986, c’est sur TF1, et la Vie des Botes, que les peluches bondissent pour la première fois. À l’heure où les Petits Poneys emmenaient toujours les fillettes « dans leur pays magique… », les Popples glanaient des téléspectateurs en proie à la gentillesse de ces petits êtres. Seuls 23 épisodes auront néanmoins vu le jour.






LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (lundi 9 décembre 2019) : Le Bazar de la charité s’achève en fanfare, L’amour est dans le pré finit en baisse, Secrets d’histoire et The Fix coulés

Audiences TV Prime (lundi 9 décembre 2019) : Le Bazar de la charité s’achève en fanfare, L’amour est dans le pré finit en baisse, Secrets d’histoire et The Fix coulés

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (lundi 9 décembre 2019) : Demain nous appartient arrache la tête face à N’oubliez pas les paroles, C à vous recule, 28 minutes s’approche du million

Audiences TV Access (lundi 9 décembre 2019) : Demain nous appartient arrache la tête face à N’oubliez pas les paroles, C à vous recule, 28 minutes s’approche du million


INTERVIEW
Caroline Munoz (William à midi, C8) : « William Leymergie a ce côté paternel et protecteur »

Caroline Munoz (William à midi, C8) : « William Leymergie a ce côté paternel et protecteur »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019