dimanche 20 janvier 2019 à 18:47 par

Luce Mouchel (Demain nous appartient) : « Pour Marianne, c’est terrible de penser que Chloé et Anna puissent disparaître... »

Depuis l’été 2017, Luce Mouchel incarne Marianne dans Demain nous appartient sur TF1. La comédienne se confie sur les différentes intrigues qui secouent son personnage et sur l’évolution de sa relation avec Renaud. Elle évoque également le succès de la série et ses projets.

Luce Mouchel (Demain nous appartient) : « Pour Marianne, c’est terrible de penser que Chloé et Anna puissent disparaître... »
©Capture TF1  

Benoît Mandin : Marianne vient d’annoncer qu’elle était atteinte d’un cancer dans Demain nous appartient. Comment avez-vous abordé ce tournant dans la vie de votre personnage ?

Luce Mouchet : Je n’ai pas voulu l’aborder de manière trop dramatique. Au moment où elle lit les résultats, Marianne est bouleversée, mais ça va finalement avoir un effet « assez bénéfique ». Se sentir comme ça dans une grande situation de faiblesse va lui faire baisser la garde et elle va accepter de s’humaniser davantage. Renaud va être un soutien extrêmement précieux, car Marianne a toujours fait face toute seule aux épreuves. Elle s’est blindée de toute part et la maladie va être le seul moyen pour elle d’accepter de s’ouvrir un peu aux autres. Elle met beaucoup de temps à révéler la vérité à ses filles (Chloé et Anna, ndlr) parce qu’elle ne souhaite pas montrer ses faiblesses.

Pourquoi cette décision de ne pas en parler à Chloé et Anna ?

Finalement sous ses airs très dominatrice et solide, Marianne est une grosse mère poule. Elle est très protectrice envers ses filles et ne veut surtout pas leur rajouter des soucis. Pour Marianne, sa maladie est un problème supplémentaire pour Chloé et Anna. Elle ne veut pas charger leurs vies qu’elle trouve déjà mouvementées. Le cancer est décelé tout au début donc pour elle tout va être réglé en un mois.

Sera-t-elle prête à aller jusqu’à quitter Sète pour se soigner ?

Les premières réactions à chaud de Marianne, impulsive, ont été jusqu’à évoquer cette possibilité. Sa fierté prend toujours le dessus sur ses décisions. Si elle ne sent pas capable d’affronter les choses seules, il n’y a plus de Marianne. Elle a toujours besoin de dire : « J’y arriverais, j’y arriverais ! ». Marianne a toujours réussi dans sa vie à mener tout de front toute seule. Grâce à Renaud, seule personne à qui elle accepte de se confier en premier, elle va rester à Sète. Les événements vont beaucoup les rapprocher, car l’aide qu’il lui apporte va se transformer en une relation plus intime et profonde.

« Son mensonge va finir par être une vérité puisqu’elle va avoir une vraie relation avec Renaud »

Quel regard portez-vous sur la relation de Marianne et Renaud ?

C’est un peu poussé à l’extrême, mais j’aime le sens du secret de Marianne. Pour elle, sa vie affective ne regarde qu’elle. C’est une fierté et une élégance d’âme qu’elle a. Elle n’a pas envie que tout l’hôpital connaisse la nature de sa relation avec Renaud et qu’un effet d’annonce soit fait autour de sa vie privée. Ca l’arrange bien de faire croire qu’elle est avec Renaud afin qu’on la laisse tranquille avec le secret de sa maladie. Elle finit par le dire pour qu’on lui fiche la paix, mais va se faire aussi piéger par ça. Son mensonge va finir par devenir la vérité puisqu’elle va avoir une vraie relation avec Renaud. Marianne est une femme extrêmement sensible, mais ce trait de caractère elle a été amenée à le mettre de côté pour son travail. Elle est là pour soigner les gens et non entrer dans une forme de sensibilité.

Parallèlement, Marianne a fait face au retour d’André, son ex-mari porté disparu depuis trente ans…

L’arrivée d’André a été un tsunami pour Marianne. Elle pensait vraiment qu’il était mort et a vécu un choc émotionnel très fort. Bien qu’on ne sait pas comment apparaissent les cancers, cet événement n’est peut-être pas sans lien. Marianne n’a plus voulu le voir, a été obligée d’expliquer à ses filles et de remonter dans un passé qu’elle avait préféré oublier. Elle en est sortie très fragilisée. Mais André a un grand pouvoir de séduction sur sa famille. Il aime bien réparer les histoires, c’est une sorte d’Amélie Poulain d’aujourd’hui. Petit à petit, elle va se laisser gagner à sa cause, car elle comprend qu’il est parti en raison de son homosexualité. Même s’il est très insistant et intrusif dans sa vie, André va aider Marianne à prendre des décisions par rapport à son cancer. Au départ, elle est dans le déni puisqu’elle ne souhaite pas voir de médecin et se soigner tout de suite. Elle veut vivre des choses extraordinaires avant de se faire opérer. Elle fait tout pour retarder le moment. Renaud la pousse à prendre les choses en main et André va s’avérer devenir un être très amical pour Marianne. Un peu soulant, mais important à ses yeux.

Ne s’agace-t-elle pas vraiment de l’attitude d’André ?

Elle trouve que c’est du harcèlement. C’est fait de manière très maladroite, poussive et insistante. De sa part à lui, ce n’est pas du tout une curiosité malsaine. André veut vraiment réparer ses trente années d’absence et met toute son énergie pour que sa famille aille bien. Il essaye de réparer les pots cassés même ceux qui ne viennent pas de lui. Quand il va avoir connaissance de la maladie de Marianne, il va tout faire pour l’aider afin d’avoir enfin dans sa vie un rôle positif et de guérisseur moral. André se sent coupable et ne sait pas comment s’en défaire.

« Il y a une interaction très forte entre Chloé, Anna et Marianne »

Ces événements l’amènent-elle vers une remise en question ?

D’un coup, elle se dit : « Je ne suis pas vieille. J’ai le droit encore à l’amour ». Elle va commencer une nouvelle vie. Avec Renaud, elle débute une relation et elle se dit : « Je suis quelqu’un qui aime la vie et les gens ». C’est une vraie prise de conscience alors qu’elle n’est plus toute jeune de se dire : « J’ai plein de choses à vivre et je veux y aller ! ». Elle ne se l’autorisait jamais, car elle était complètement tournée sur les autres, ses patients et ses filles.

Comment a-t-elle vécu les départs de ses petits-enfants Judith et Maxime, partis pour les études aux Etats-Unis et la rééducation de Clémentine à Berck ?

C’est des étapes difficiles. La maladie confronte toujours à la solitude et dans le cas de Marianne, ça va avec les petits-enfants qui partent… Elle est dans un moment de vie très charnière, mais qui passe par l’étape douloureuse de l’acceptation de la maladie. Qu’est-ce qu’on fait quand les gens partent vivre leur vie ? Que faire quand il faut vous soigner parce qu’il y a un rapport avec la mort ? Devant ça, soit on capitule soit, on décide de vivre. Marianne décide de vivre doublement.

Depuis quelques jours, Sète est secouée par une série de meurtres. Chloé et Anna sont annoncées comme les prochaines victimes du tueur. Quel rôle va jouer Marianne ?

C’est difficile à dire, car je n’ai pas encore les choses qui me concernent à ce sujet. Il y a une interaction très forte entre Chloé, Anna et Marianne. Dès que quelqu’un a un problème, l’autre est capable de laisser sa vie de côté. La priorité est de se concentrer sur le problème. Elles sont très soudées même si elles se mêlent tout le temps des affaires des autres. Pour Marianne, c’est terrible de penser que Chloé et Anna puissent disparaître… Elle va tout faire pour préserver ses filles, mais je ne sais pas encore de quelle manière.

« Clément Rémiens a une élégance que j’admire beaucoup »

Demain nous appartient enchaîne les succès d’audience. Comment l’expliquez-vous ?

En échangeant avec le public dans la rue ou sur les réseaux sociaux, la série concerne une immense partie de la population. Toutes les tranches d’âges sont intéressées. Il y a une intrigue policière et des histoires familiales. Les gens adorent les sagas familiales. A cela s’ajoute du polar, chose dont une série ne peut pas se passer. Ca passionne les téléspectateurs, mais quand c’est sur fond d’histoires familiales, c’est encore plus fort. Je pense que le succès de Demain nous appartient tient à la qualité de tous les acteurs. Ils ont une proximité et une vérité de jeu qui ne trompent personne. On me dit souvent que c’est une série où les gens jouent très bien. Les auteurs travaillent bien et arrivent à chaque fois à ressusciter l’intérêt des téléspectateurs. C’est une très bonne alchimie entre les scénaristes et les acteurs.

Votre petit fils de fiction, Clément Rémiens, interprète de Maxime, a récemment remporté la saison 9 de Danse avec les stars. Quel regard portez-vous sur son parcours ?

J’aime beaucoup Clément Rémiens et j’ai beaucoup d’admiration pour lui. C’était un défi énorme d’alterner Demain nous appartient et Danse avec les stars. Pour l’énergie physique et mentale, il n’a pas compté ses heures de travail. Il m’impressionne aussi beaucoup parce qu’il est très centré malgré son jeune âge. Il joue le jeu, mais il a quelque chose de l’ordre du jardin secret ou d’une intimité qui reste très secrète. Il a une élégance que j’admire beaucoup.

Parallèlement à Demain nous appartient, avez-vous d’autres projets ?

Je fais beaucoup de théâtre. J’ai peut-être un projet l’année prochaine, mais rien n’est encore signé. Ma vie, c’est le théâtre ! J’en ai pas fait depuis un an donc je recommence (rires).

Quelle série télévisée vous ferait rêver ?

J’aime beaucoup Dix pour cent, mais je ne suis pas assez connue pour jouer dedans (rires). J’adore Le bureau des légendes, mais j’aimerais aussi faire des unitaires et d’autres choses à la télévision.



  A LIRE AUSSI  
¤ Demain nous appartient : Atmen Kélif (Bilel) de retour sur TF1

¤ Audiences TV access (mercredi 16 janvier 2019) : Demain nous appartient domine NOPLP, C à vous talonne Les rois du gâteau


TF1   SERIES   DEMAIN NOUS APPARTIENT  




- Demain nous appartient, du lundi au vendredi à 19h20 sur TF1





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 17 avril 2019) : Grey's Anatomy battu par Dayan / Masiero, La carte aux trésors sous les 10%

Audiences TV prime (mercredi 17 avril 2019) : Grey’s Anatomy battu par Dayan / Masiero, La carte aux trésors sous les 10%


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 17 avril 2019) : NOPLP et DNA au coude-à-coude, C à vous devant M6, Beauty Match à la peine

Audiences TV access (mercredi 17 avril 2019) : NOPLP et DNA au coude-à-coude, C à vous devant M6, Beauty Match à la peine


INTERVIEW
Tonya Kinzinger (Un si grand soleil) : « Janet Lewis va dévoiler ses failles... »

Tonya Kinzinger (Un si grand soleil) : « Janet Lewis va dévoiler ses failles... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019