dimanche 9 novembre 2008 à 18:17 par , ,

Ma Première Télé > Drucker, Foucault, Lepers, Denisot, Dumas

Ma Première Télé > Drucker, Foucault, Lepers, Denisot, Dumas
©TF1/F3/C+ 

MICHEL DRUCKER

.
.
.

Né le 12 septembre 1942, Michel Drucker peut s’enorgueillir d’avoir plus de 40 ans de télévision à son actif. Animateur indémodable, il traverse les générations.

Passionné par le sport, il fait sa première apparition sur le petit écran en novembre 1964 par le biais d’un reportage sur les jeux internationaux para-olympiques de Tokyo pour le Journal de 13 heures (notre vidéo). Quelques mois plus tard, il est aux commandes du magazine Sport Dimanche, en qualité de remplaçant.

Puis très rapidement vient les divertissements avec sa première émission de variétés Tilt Magazine en 1966. Suivent Rendez-vous du dimanche, Stars. Et bien sûr en 1982, l’émission culte d’Antenne 2, Champs-Elysées qui aura marqué toute une génération, chaque samedi soir.

En 1990, il revient sur TF1, privatisée cette fois avec Stars 90. Quatre ans plus tard, sentant le vent tourner, il revient sur le service public avec le défi d’une quotidienne en access Studio Gabriel avant de devenir le successeur de Jacques Martin avec Vivement Dimanche depuis 1998. Parallèlement, Michel Drucker animé de nombreux prime time comme Samedi soir avec...

.
.

1964 : La 1ère télé de Michel Drucker

JEAN-PIERRE FOUCAULT

.
.
.

Jean-Pierre Foucault est né le 23 novembre 1947. Après des débuts sur les ondes de RMC et sur les écrans de Télé Monte-Carlo, l’animateur fait ses premiers pas sur une chaîne de télévision nationale en avril 1976, sur le plateau de Ring Parade / Système Deux, en remplacement de Guy Lux (notre vidéo).

A la fin des années 70, Jean-Pierre Foucault passe par la case des Jeux de 20 heures, avant de retrouver celles de L’Académie des 9. Sur Antenne 2, il prend également les commandes d’Affaire suivante et de La Trappe.

Débauché par Etienne Mougeotte pour présenter Le Juste Prix sur TF1, Jean-Pierre Foucault anime finalement Sacrée Soirée. L’émission de variétés, produite par Gérard Louvin, occupera les mercredis de TF1 jusqu’en 1994. En parallèle, il amuse les plus jeunes avec Disney Parade.

Fidèle à la chaîne privée, Jean-Pierre Foucault présente ensuite Le Monde est fou, Les Années Tubes, Intervilles et Miss France. En 2000, il revient aux jeux avec Qui veut gagner des millions, Zone rouge et Jouez pour 5 fois plus.

Jean-Pierre Foucault a également goûté à la télé-réalité. Aux côté de Christophe Dechavanne, il a présenté Je suis une célébrité, sortez-moi de là ! en 2006.

.
.

1976 : La 1ère télé de Jean-Pierre Foucault

JULIEN LEPERS

.
.
.

Julien Lepers (de son vrai nom Ronan Lepers) est né le 12 août 1949, de l’union de la chanteuse Maria Rémusat et du chef d’orchestre Raymond Lepers. Après une Licence de Droit, et suite à un concours, il devient animateur sur RMC, où il est le « Monsieur Hit-Parade ». Grâce à cette radio, il fait ses premiers pas à la télévision, invité par Guy Lux sur le plateau de Ring Parade (notre vidéo).

Vient ensuite la période RTL, qu’il ne quittera qu’en septembre 1998. Parallèlement, ce féru de musique enregistre un single, et, surtout, se fait un nom en composant pour les autres, dont Herbert Léonard (« Pour le plaisir »), Michel Delpech ou encore Sheila.

Si Julien Lepers est à présent une tête bien connue du petit écran, c’est parce qu’il anime, depuis 1988, le jeu télévisé Questions pour un champion. Avant de décrocher cette place, l’homme fait ses premières armes sur Télématin, aux côtés de William Leymergie. Depuis lors, tous les soirs à l’antenne, et parfois en prime time, ce sosie de Mickaël Keaton ravit plus de 2.30 millions de fidèles...

Une place confortable, mais nécessitant des sacrifices : mis à part quelques incartades sur Intervilles, la présentation de 40° à l’ombre dans les années 90, d’un jeu (Au pied du mur) rapidement supprimé, et la présentation de l’Eurovision en 2005, la carrière cathodique de Julien Lepers se résume donc à une succession de questions. Fort heureusement, ce passionné se contente de les soumettre à ses candidats, sans s’en poser à lui-même...

.
.

1975 : La 1ère télé de Julien Lepers

MICHEL DENISOT

.
.
.

Michel Denisot est né le 16 avril 1945. Après avoir, dès l’âge de 15 ans, fait quelques piges pour un journal local, il intègre, en 1968, la station régionale de l’ORTF de Limoges, où il fait sa première apparition télévisée (notre vidéo).

En 1975, il co-présente, sur TF1, le Journal de 13 heures, aux côtés d’Yves Mourousi et Claude Pierrard, avant d’intégrer le service des sports, et de prendre les commandes de Téléfoot avec Thierry Roland.

Il quitte la Une en 1984 et participe à la création de Canal+, comme « producteur/présentateur ». Là, les émissions s’enchaînent avec Zénith, Le Journal du cinéma ou encore Télés Dimanche.

Il devient en 1998 directeur des sports puis en 2001, directeur général des programmes de Canal+. Un an plus tard, alors que la chaîne est au bord de la faillite, il devient président d’i>Télé et de Sport+, et prend la direction des chaînes MultiThématiques Canal Satellite.

Après la reconstruction, en 2004, il est nommé directeur général adjoint du Groupe Canal+, et prend les commandes du Grand Journal, émission avec laquelle il peut s’enorgueillir d’avoir dépassé la barre symbolique des 10%...

.
.

1969 : La 1ère télé de Michel Denisot

MIREILLE DUMAS

.
.
.

Mireille Dumas est née le 10 septembre 1953. D’abord journaliste de presse écrite, elle apparaît la première fois à la télévision en 1986 avec l’interview de Catherine Ringer, pour l’émission Sexy Folies (notre vidéo).

Devenue productrice en 1991, Mireille Dumas s’installe dans le fauteuil de Bas les Masques, sur France 2, en septembre 1992. Créant de véritables petits séismes lors de chaque numéro, la journaliste y reçoit marginaux et aborde les thèmes de la fracture sociale.

Suite aux scandales des animateurs/producteurs en 1996, elle revient une année plus tard avec La vie à l’endroit. Avec ce rendez-vous, elle accède à la case du prime time lors de spéciales.

En 2000, elle rejoint France 3 pour présenter Vie privée, vie publique. A 20h50, Mireille Dumas invite anonymes et vedette pour parler secrets de famille et quotidien. En novembre 2006, elle dévoilait les coulisses de Ben Hur au Stade de France.

Parallèlement, elle produit et réalise de nombreux documentaires, dont Sur la route... avec Guy Bedos (France 2), La double vie de Johnny...rock (France 2).

.
.

1986 : La 1ère télé de Mireille Dumas


  A LIRE AUSSI  

TF1   FRANCE 2   FRANCE 3   CANAL +   MICHEL DENISOT   JEAN-PIERRE FOUCAULT   MICHEL DRUCKER  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (mercredi 16 octobre 2019) : Good Doctor facile leader, Le meilleur pâtissier met La carte aux trésors à la diète

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (mercredi 16 octobre 2019 : N’oubliez pas les paroles réagit, Demain nous appartient leader en baisse, La meilleure boulangerie de France prolonge son succès


INTERVIEW


Stéphane Plaza (La meilleure offre) : « Avec Julien Courbet, j’ai appris qu’il n’y avait pas que des gens maladroits dans la vie »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019