dimanche 10 février 2019 à 18:47 par

Mélanie Robert (Un si grand soleil) : « Avec Maxime, Manon ne réalise pas ce qui l’attend vraiment... »

Depuis la rentrée, Mélanie Robert est à l’affiche d’Un si grand soleil sur France 2. La comédienne de 25 ans joue le rôle de Manon, une adolescente de 15 ans. Elle se confie sur l’évolution de la relation entre son personnage et Maxime, âgé de 30 ans. Elle évoque également le succès de la série et ses projets.

Mélanie Robert (Un si grand soleil) : « Avec Maxime, Manon ne réalise pas ce qui l’attend vraiment... »
©Capture France 2  

Benoît Mandin : Pourquoi Manon apporte autant d’importance à sa relation avec Maxime, homme beaucoup plus âgé qu’elle ?

Mélanie Robert : Elle est plus mature que son âge. Les téléspectateurs ont pu s’en rendre compte puisqu’elle se mêle souvent de la vie privée de ses parents et de sa grand-mère. C’est pour ça qu’elle a créé ce profil en disant qu’elle avait 19 ans (elle n’en a que 15, ndlr). La rencontre avec Maxime (âgé de 30 ans, ndlr) lui donne accès à autre chose. Bien qu’elle pensait leur relation vouée à l’échec, il lui envoie un message. Elle est étonnée et super contente de voir qu’elle peut plaire à un garçon plus vieux.

Comment avez-vous imaginé cette relation ?

Je me suis dit qu’elle ne cherchait pas quelqu’un de plus vieux personnellement. Cela lui est tombé dessus, elle a compris qu’elle était plus mature que les jeunes de son âge. Manon va se rendre compte de plein de choses et elle va beaucoup apprendre sur la vie. C’est sa première fois et la relation avec Maxime n’est pas facile à gérer pour une ado de 15 ans. Vu qu’ils font le choix de la cacher, elle n’a personne à qui se confier.

À l’instar de Maxime, pourquoi Manon l’aborde aussi facilement ?

Manon est très indépendante et se moque du regard des autres. Quand elle a voulu sortir avec Dylan, qui s’en était pris violemment à son demi-frère, elle n’a pas porté attention à ce que son entourage pouvait penser. Elle a un énorme coup de cœur pour Maxime et les avis de ses proches ne comptent pas. Manon ne réalise pas ce qui l’attend vraiment en se mettant en couple avec Maxime. C’est là qu’on voit vraiment que ce personnage a 15 ans à travers sa naïveté.

« Manon arrive dans un monde où il faut mentir et vivre dans le secret »

Quel regard portez-vous sur leur relation ?

Je trouve très intéressante la présence de cette intrigue dans une série telle qu’Un si grand soleil. La différence d’âge dans un couple se multiplie de nos jours. C’est bien d’en parler. On n’est pas dans un sujet tabou, mais peut-être que les parents doivent être plus vigilants par rapport aux fréquentations des adolescents. Avec les réseaux sociaux, les choses se font hyper vite. En se maquillant et à travers des photos, les filles peuvent paraître beaucoup plus vieilles.

Avec Benoît Michel (interprète de Maxime, ndlr), comment avez-vous imaginé ces paradoxes ?

On ne s’est pas du tout vu en amont donc on n’a pas eu la possibilité de travailler sur nos personnages. Tout s’est fait au fur et à mesure, mais Benoît Michel était plus surpris de la différence d’âge. Il pensait que le personnage de Manon était plus vieux. On a souhaité tourner en axant sur son côté protecteur. Malgré la différence d’âge, Manon et Maxime sont dans une relation raisonnable.

D’habitude rebelle, Manon semble être fragilisée par cette relation. Diriez-vous qu’elle pourrait perdre ses moyens par amour pour Maxime ?

Elle reste avant tout une ado de 15 ans qui n’a absolument pas connu de choses dans sa vie sentimentale. Elle est naïve sur le sujet. Bien qu’elle veut paraître plus vieille, Manon a encore besoin de sa famille. Elle est dans une phase où elle est super contente d’avoir un petit ami. Elle commence à découcher et va jusqu’à mentir à son jumeau. Manon arrive dans un monde où il faut mentir et vivre dans le secret. Elle n’est pas maître de sa relation avec Maxime et va être dépassée par les événements…

« En protégeant sa relation avec Maxime, Manon se prive de son jumeau »

À travers son attitude, ne mettrait-elle pas en péril la relation complice qu’elle a avec son jumeau ?

Cela va s’avérer compliquer pour elle. Elle partage un lien particulier avec son jumeau, mais sa relation avec Maxime est plus importante à ses yeux. Elle est amenée à prendre des décisions qui vont l’amener à multiplier les mensonges. En protégeant sa relation avec Maxime, elle se prive de se confier et d’avoir l’avis de son jumeau.

Au final, Maxime est porté sur la fortune de la famille Bastide. Quelle ressource Manon va-t-elle trouver pour démasquer la vérité ?

Les téléspectateurs ont découvert que Maxime avait cette envie d’argent à travers Elisabeth Bastide (la grand-mère de Manon, ndlr). Il va devoir faire un choix entre son appétence pour l’argent et le fait d’avoir une vraie histoire d’amour avec Manon. Elle sera trop naïve et « enfant » pour s’apercevoir qu’elle est manipulée par Maxime. À 15 ans, l’amour rend aveugle.

Pourquoi n’accepte-t-elle pas la nouvelle vie de son père Julien ?

Manon est très dure avec Julien. Elle ne lui laisse rien passer. À travers le personnage de Manon, j’essaye de montrer qu’elle se permet de se mêler de choses qui ne la regardent pas forcément puisqu’elle a la maturité nécessaire. Manon est inquiète pour ses parents, mais n’est pas du genre à dire : « Je vous aime et j’ai peur que vous fassiez n’importe quoi ». Elle est souvent dans l’agression pour faire réagir, ce qui est une marque de faiblesse. Manon ne comprend pas comment ça marche et a envie de se mêler de tout ça afin de régler les problèmes. Mais elle se rend compte qu’elle n’a pas les armes pour répondre à tout ça…

« Les intrigues d’Un si grand soleil sont assez ouvertes »

Comment expliquez-vous l’attachement grandissant du public pour votre personnage ?

Vu que Manon a beaucoup de caractère et n’a pas sa langue dans la poche, ça n’a pas été simple au début (rires). Parfois, ça n’a pas été facile à gérer puisque certains téléspectateurs ne font pas la différence entre la fiction et la réalité. À travers l’intrigue avec Maxime, Manon est mise en avant. Je trouve qu’elle est attachante, car elle a ce côté où on se demande pourquoi elle agit comme ça. J’ai souhaité donner envie au public de creuser et de comprendre pourquoi à 15 ans on peut être aussi révoltée contre le monde, sa famille et ses amis. Les téléspectateurs vont vite se rendre compte que ce n’est pas un petit démon (rires).

Un si grand soleil est un feuilleton quotidien et impose un rythme de tournage intense. Comment avez-vous abordé ce premier grand rôle ?

C’est mon premier tournage donc je ne connaissais pas le rythme de travail. C’est un rythme à prendre, il faut aimer prendre le train et faire des allers-retours entre Paris et Montpellier. J’ai des partenaires exceptionnels donc je me lève le matin et je suis ravie d’aller les retrouver même s’il est 6 heures du matin (rires). De nos jours, c’est rare de pouvoir faire ce qu’on aime.

Pari risqué de la rentrée de France 2, le feuilleton s’installe progressivement en audience. Comment l’expliquez-vous ?

Je pense que l’on rassemble un large public puisque nos intrigues sont assez ouvertes. On y retrouve des intrigues de jeunes au lycée, autour de l’homosexualité… La série aborde plusieurs thèmes et c’est intéressant de viser un large public plutôt qu’une tranche d’âge. Beaucoup de téléspectateurs nous disent qu’ils la regardent avec leurs enfants et petits-enfants. Quand on fait des séances de dédicaces, on a autant de fans de 6 ans que 50 ans.

Parallèlement à Un si grand soleil, avez-vous d’autres projets ?

Non, car c’est assez compliqué de passer les castings en ce moment. J’ai été beaucoup présente à Montpellier (lieu de tournage d’Un si grand soleil, ndlr) par rapport à l’intrigue avec Maxime. J’espère que plein de choses vont arriver (rires).



  A LIRE AUSSI  
¤ Malik Elakehal (Un si grand soleil, France 2) : « Bilal ne veut pas perdre Simon, mais il aime une autre personne... »

¤ Julien Drion (Un si grand soleil, France 2) : « Entre Simon et Bilal, l’histoire est terminée... »


FRANCE 2   SERIES   UN SI GRAND SOLEIL  




- Un si grand soleil, du lundi au vendredi à 20h40 sur France 2





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 24 avril 2019) : Grey's Anatomy talonné par Rouge sang, La carte aux trésors déçoit, France 4 au top

Audiences TV prime (mercredi 24 avril 2019) : Grey’s Anatomy talonné par Rouge sang, La carte aux trésors déçoit, France 4 au top


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 24 avril 2019) : Demain nous appartient puissant, Plaza progresse, Les Marseillais au top

Audiences TV access (mercredi 24 avril 2019) : Demain nous appartient puissant, Plaza progresse, Les Marseillais au top


INTERVIEW
Adixia (Les Marseillais, W9) : « Paga a tout gâché... »

Adixia (Les Marseillais, W9) : « Paga a tout gâché... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019