lundi 11 décembre 2017 à 16:17 par

Nadège Lacroix (La villa des coeurs brisés 3) : « J’aimerais revenir dans Les Mystères de l’amour »

Ce lundi 11 décembre à 19 heures, NT1 diffusera un nouvel épisode de La villa des coeurs brisés. Nadège Lacroix se confie sur sa participation à la saison 3 de l’émission de télé-réalité, sa relation avec l’amour et ses projets.

Nadège Lacroix (La villa des coeurs brisés 3) : « J’aimerais revenir dans Les Mystères de l’amour »
©Etienne Jeanneret/NT1 

Benoît Mandin : Pourquoi avoir accepté de participer à la saison 3 de La villa des cœurs brisés ?

Nadège Lacroix : Je suis un cœur brisé et j’enchaîne les déceptions amoureuses dans ma vie. Je me suis dit que j’avais tout à fait ma place dans ce programme (rires).

Avez-vous eu des appréhensions avant le début du tournage ?
Je craignais de retomber dans quelque chose de difficile. Je ne crois pas vraiment en l’amour et je m’étais donnée pour objectif de comprendre ce qui me poussait à penser cela. J’avais peur de retomber amoureuse d’un idiot pour les vacances et ça m’est arrivée…

Qu’attendiez-vous de Lucie, la love coach ?

J’ai toujours beaucoup parlé de ma vie et mon histoire. Dans les programmes télévisés, ça n’intéresse personne, car on est là pour faire du divertissement. On est plus en train de se clasher et de rigoler. Quand on fait La villa des cœurs brisés, on doit se livrer à cœur ouvert. Chacun candidat est là avec sa problématique et se rend au coaching avec la boule au ventre. On est là avant tout pour faire un travail sur nous même donc on se doit de ne pas mentir à Lucie. Vu que je viens d’avoir 30 ans, je me suis dit que c’était fini d’être fofolle et de prendre tout au premier degré. Je comptais sur Lucie pour m’aider à comprendre pourquoi je ne m’attache à rien et que rien n’a de l’importance pour moi. Lucie m’a aidé à voir plus clair dans ma vie et mes envies.

Diriez-vous que la popularité amenée par la télé-réalité est une force ou une faiblesse pour trouver l’amour ?

Je pense qu’on peut très facilement trouver l’amour à l’autre bout de la terre en maillot de bain sur une plage. Le problème est les relations longues et de trouver quelqu’un qui accepte de partager nos vies. Chaque candidat de télé-réalité a beaucoup plus de difficultés à trouver quelqu’un, car on fait des bookings dans les boites de nuit tous les week-ends et on gagne de l’argent à rien à foutre. On se retrouve aussi face à un public qui soit nous méprise soit nous idolâtre.

« J’ai eu une carapace à un certain moment et j’ai assumé une personnalité médiatique qui n’était pas forcément bonne »

Alors que le public vous connaît sous une personnalité exubérante, n’avez-vous pas eu de difficultés à vous livrer intimement face aux caméras de NT1 ?

Lorsqu’on est candidat de télé-réalité, on a une image médiatique et les gens s’arrêtent à une surface. On est devenu des caméléons, car on est régulièrement emmené en tournage à travers le monde. On s’habitue au manque de nos proches, le tout en vivant à cent à l’heure. J’ai eu une carapace à un certain moment et j’ai assumé une personnalité médiatique qui n’était pas forcément bonne.

Cela peut amener une remise en question…

Si j’avais un travail intéressant, je pourrais arrêter la télé-réalité. J’ai besoin d’avoir des victoires personnelles bien que les différentes émissions m’ont permis de réaliser mon rêve de faire le tour du monde. J’ai aussi joué dans des séries télévisées françaises, ce qui constituait également un rêve. Maintenant j’ai envie d’avoir un travail et je viens de m’installer à Paris. Je souhaite rester ici et construire quelque chose pour mon avenir. J’ai envie d’avoir un vrai CV, mais si on me propose un bon petit chèque de 30.000 euros pour partir au soleil, je ferais l’effort d’y aller (rires).

Qu’avez-vous retenu de cette expérience ?

L’émission m’a permis de faire le point sur ce que j’attendais réellement. Aujourd’hui, j’ai envie de me poser, avoir un appartement, un chéri et une vie à moi. Quand on vit des expériences avec des amis différents, on a beaucoup de souvenirs, mais on ne les partage avec personne. La villa des cœurs brisés m’a donné envie de construire des souvenirs à partager avec quelqu’un.

Vous avez été révélée par Secret Story sur TF1. Quel regard avez-vous porté sur la saison 11, dont la finale a été diffusée ce jeudi 7 décembre sur NT1 ?

J’ai trouvé qu’il y a eu beaucoup trop de missions. Le casting était plutôt mignon et j’ai trouvé ça bien de voir un couple marié qui se respecte. Laura est folle et égocentrique, mais est droite dans ses baskets. Ma préférée était Barbara à travers sa personnalité sensible. Je ne peux qu’affectionner un programme comme Secret Story.

« Si je pouvais faire que de l’animation et de la comédie, la télé-réalité serait terminée pour moi ! »

Vous avez été chroniqueuse dans l’after de l’émission. Auriez-vous aimé participer au Débrief ?

J’aurais bien voulu le faire et d’être formée tous les jours. Dans l’after, je n’avais le droit qu’à un petit quarante-cinq minutes une fois par semaine. C’était plus difficile pour devenir une bonne chroniqueuse. J’aimerais bien avoir ce genre d’opportunité, car ça me permettrait de ne pas partir au soleil (rires).

Sur TMC, vous êtes apparue dans la nouvelle monture de Sous le soleil. Comment avez-vous vécu l’arrêt de la série ?

J’ai été très triste quand on m’a annoncé l’arrêt des tournages. J’ai adoré faire cette série parce que j’aime le théâtre et la comédie. J’ai suivi des cours pour parfaire mon jeu et j’ai pris un coach privé. Je me disais que chaque saison allait me permettre de montrer que j’avais pris du galon. J’ai ensuite fait une expérience sur scène et une tournée théâtrale avec Bernard Menez. On a fait quand même près de trente dates dans toute la France où j’avais un vrai personnage. Si je pouvais faire que de l’animation et de la comédie, la télé-réalité serait terminée pour moi !

Quid d’une participation aux Mystères de l’amour ?

J’ai fait une apparition à un prime avec Leila Ben Khalifa. J’ai adoré tourner avec eux puisque les équipes sont géniales. La série est française, marche bien et a une vraie identité pour les jeunes. J’aimerais pouvoir y retourner.


- La villa des coeurs brisés 3, du lundi au vendredi à 19 heures sur NT1



REAL TV   NT1   LA VILLA DES COEURS BRISES  




comments powered by Disqus
 On vous recommande
Beverly (La villa des coeurs brisés 3) : « Avec Vivian, on est un couple feu d'artifice ! »
La villa des cœurs brisés 3 : audiences en chute sur NT1, battue par Numéro 23 et France 4
Lucie, la love coach (La villa des coeurs brisés 3) : « Vivian a eu un comportement inacceptable avec Fanny »
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales - Affichez les news TV sur votre site

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018